Les Diamants sur un nuage

Lundi soir, les Diamants ont battu les Aigles... (Le Nouvelliste, Oli Croteau)

Agrandir

Lundi soir, les Diamants ont battu les Aigles 3-0 à Trois-Rivières pour remporter en sept matchs un deuxième titre consécutif de la LBJEQ.

Le Nouvelliste, Oli Croteau

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

(Québec) Déjà de retour au travail après une courte nuit, Dominik Walsh n'était pas totalement retombé de son nuage au lendemain du triomphe de ses Diamants en finale de la Ligue de baseball junior élite du Québec (LBJEQ).

Lundi soir, les Diamants ont battu les Aigles 3-0 à Trois-Rivières pour remporter en sept matchs un deuxième titre consécutif. Contre la meilleure équipe de la ligue en saison régulière, Québec n'a «jamais perdu confiance» et a comblé des retards de 0-2 et de 2-3 pour finalement surprendre le milieu du baseball junior.

«L'an dernier, tout le monde s'attendait à ce qu'on gagne. C'est une tonne de pression qui est tombée quand on a gagné. Cette année, on était les négligés. Ça rend tout ça complètement différent. Je crois qu'on est plus apte à l'apprécier», a expliqué Walsh, mardi après-midi, soulignant l'effort collectif de ses joueurs pendant toutes les séries.

En 2014, Québec avait connu une saison de 43 victoires en 48 matchs en plus de remporter le titre canadien. Les Aigles de 2015 ont réalisé un parcours similaire (42-8) avant de voir les Diamants leur couper l'herbe sous le pied. Ceux-ci sont devenus les premiers depuis les Ducs de Longueuil (2006 et 2007) à gagner deux titres de la LBJEQ de suite.

Trudel brillant 

Selon Walsh, le tournant de la finale est venu avec la performance du lanceur Félix-Alexandre Trudel dans le troisième match. Appelé comme partant, le releveur numéro un de l'équipe n'a accordé qu'un coup sûr et lancé un match complet dans une victoire de 2-0. Trudel a d'ailleurs été nommé joueur par excellence des séries éliminatoires. «Il a été sans faille du début à la fin de la saison», l'a louangé Walsh, qui perdra Trudel l'an prochain, comme six autres de ses joueurs de 22 ans.

Le gérant assure malgré tout que ses Diamants se battront avec les meilleurs en 2016. «Dans deux ans et dans trois ans aussi, prédit-il. Une des forces de notre organisation, c'est qu'elle est compétitive année après année», a lancé le gérant, qui n'a derrière la cravate que deux saisons - triomphales!- à ce niveau.

D'ici son retour sur le losange, le printemps prochain, Walsh continuera d'enseigner le baseball dans le cadre du programme sports--études. Un peu de repos s'impose aussi : au cours du dernier mois, il a géré 18 matchs en plus de son travail de jour. «Ç'a été épuisant», reconnaît le papa d'une petite fille de six mois.

Partager

publicité

publicité

la liste:1710:liste;la boite:91290:box

En vedette

Précédent

publicité

la boite:1608467:box; tpl:300_B73_videos_playlist.tpl:file;

Les plus populaires : Le Soleil

Tous les plus populaires de la section Le Soleil
sur Lapresse.ca
»

CONTRIBUEZ >

Vous avez assisté à un évènement d'intérêt public ?

Envoyez-nous vos textes, photos ou vidéos

Autres contenus populaires

image title
Fermer