Les Blue Jays enfin de retour en séries

Jose Bautista s'est laissé tenter par un cigare.... (La Presse Canadienne, Frank Gunn)

Agrandir

Jose Bautista s'est laissé tenter par un cigare.

La Presse Canadienne, Frank Gunn

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
La Presse Canadienne
TORONTO

C'était la fête, samedi, alors que les gens réunis dans un Rogers Centre de Toronto à guichets fermés ont pu souligner un événement qui ne s'était pas produit depuis longtemps : les Blue Jays seront des prochaines séries éliminatoires. 

Jose Bautista et Russell Martin ont frappé des circuits en première manche, alors que les Blue Jays de Toronto ont défait les Rays de Tampa Bay par la marque 10 à 8. Les Torontois vont donc jouer au-delà de la saison régulière pour la première fois depuis 1993 et le club a célébré en grand dans le vestiaire, après la rencontre, avec bière, champagne et cigares. Ils mettent ainsi fin à la plus longue séquence active sans participer aux séries pour une équipe des majeures.

D'ailleurs, le gérant John Gibbons avait un verre de champagne au moment de rencontrer les médias, hier. «Je ne sais pas comment ç'a coûté, mais ça devrait faire l'affaire pour m'assommer un peu», a-t-il dit.

«Chaque fois que vous accédez aux séries comme ces gars-là l'ont fait, il faut le célébrer», a dit David Price, le lanceur gagnant du match. D'ailleurs, la présence du grand gaucher sur la butte pour les Jays, ainsi que celle de son vis-à-vis Chris Archer annonçaient un duel de lanceurs, qui aura fini en festin pour les frappeurs. D'ailleurs, Bautista a ajouté un circuit en solo en huitième - son troisième en deux joueurs -, lui permettant de s'approcher à 1 du plateau des 40.

Vainqueurs pour un troisième match de suite, les Blue Jays ont porté leur fiche à 89-65, au plus grand plaisir d'une autre foule imposante de 47 094 personnes. 

deux objectifs

Les deux objectifs suivants sont donc à leur portée : remporter le titre de section Est devant les Yankees - Toronto devance New York par quatre matchs - et terminer avec la meilleure fiche de la Ligue américaine. Avant les matchs d'hier soir, Kansas City avait un demi-match, en vertu d'une fiche de 89-64. 

Si les hommes de John Gibbons devaient terminer à égalité avec les Royals, l'équipe canadienne se sauverait avec le meilleur dossier du circuit, car elle a remporté quatre de ses sept matchs contre les champions de la division Centrale. Quant au championnat de division, le chiffre magique de l'équipe pour s'en assurer est maintenant de 5.

Price (18-5) a prévalu même s'il a accordé cinq points en cinq manches. Depuis qu'il s'est joint aux Jays, il présente un dossier de 9-1 en 11 départs.

Du côté des perdants, Kevin Kiermaier a cogné son 10e circuit, tandis qu'au monticule, Archer (12-13) voudra oublier son après-midi, lui qui a accordé neuf points, 10 coups sûrs et 5 buts sur balles en trois manches et deux tiers de travail.

Les Jays poursuivent donc leur poussée irrésistible, eux qui présentent une fiche de 36-14 depuis le 1er août. Ils peuvent également mathématiquement remporter autant, sinon plus, de victoires qu'en 1993 (95), année où ils avaient remporté pour une deuxième fois de suite la Série mondiale.

Partager

publicité

publicité

la liste:1710:liste;la boite:91290:box

En vedette

Précédent

publicité

la boite:1608467:box; tpl:300_B73_videos_playlist.tpl:file;

Les plus populaires : Le Soleil

Tous les plus populaires de la section Le Soleil
sur Lapresse.ca
»

CONTRIBUEZ >

Vous avez assisté à un évènement d'intérêt public ?

Envoyez-nous vos textes, photos ou vidéos

Autres contenus populaires

image title
Fermer