Capitales: Penilla a tout perdu

Le gaucher Derrick Penilla a connu une très... (Le Soleil, Pascal Ratthé)

Agrandir

Le gaucher Derrick Penilla a connu une très mauvaise soirée au monticule, vendredi, faisant en sorte que le gérant Patrick Scalabrini a décidé de se passer de ses services pour les séries qui débuteront mercredi.

Le Soleil, Pascal Ratthé

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

(Québec) Dans un match sans enjeu, vendredi soir au Stade municipal, les Capitales de Québec n'auront pas fait long feu contre les Miners de Sussex County. Ils ont accordé sept points dans les quatre premières manches pour s'incliner 9-2 devant 3363 spectateurs.

Le partant Derrick Penilla (1-3) a connu une sortie très difficile, donnant sept points en 4,1 manches sur sept coups sûrs et trois buts sur balles, pendant qu'à l'attaque, le Cubain Alexei Bell frappait trois des huit coups sûrs des siens, et ce, malgré un pouce qui l'incommode depuis deux mois.

«Nous avions une belle énergie en début de match, mais Penilla nous l'a enlevée. Ça démontre qu'il est celui qui ne sera pas dans l'alignement pour les séries. Il n'a pas été le même à son retour de sa blessure, mais il reviendra l'an prochain», soulignait le gérant Patrick Scalabrini pendant qu'à l'extérieur, les amateurs observaient les feux d'artifice du vendredi.

Cette défaite n'avait guère d'importance pour la suite des choses, les Capitales étant déjà assurés d'affronter les Jackals en première ronde éliminatoire. En fait, le bilan médical d'avant-match en avait beaucoup plus.

«Vous voulez plus parler au physio qu'à moi», disait d'ailleurs Scalabrini dans son point de presse quotidien suivant l'exercice au bâton à 17h10.

Gurriel pourrait revenir

Ainsi, Yuniesky Gurriel souffre bel et bien d'un claquage de grade1 et Kalian Sams a reçu le feu vert du médecin, lui qui est à l'écart en raison d'une douleur au mollet.

«Yuni a passé une échographie [hier] qui montre un hématome, mais comme il n'y a pas une grosse lésion, il sera moins dangereux de le pousser et de le ramener au jeu. Je serais surpris de ne pas le voir en série. Il ne sera qu'à 80 % pour courir, mais ça ne le dérangera pas dans son élan», disait le physiothérapeute Jean-François Brochu.

«Dans le cas de Sams, il est encore craintif. Je suis très confiant qu'il soit dans l'alignement pour le premier match contre les Jackals, mais je le suis moins pour les derniers de la saison régulière», a ajouté Brochu.

Et comme s'il n'y avait pas assez de blessés, le deuxième-but Yordan Manduley a quitté le match par mesure préventive en quatrième, hier, à la suite d'un contact avec l'arrêt-court Jonathan Malo. Il se tenait le cou en retournant dans l'abri «mais il est correct, ce n'est pas grave et il voulait rester», indiquait Scalabrini.

Les Capitales divisaient (2-2) ainsi les honneurs de l'avant-dernière série de la saison régulière. Une dernière de trois matchs s'amorce, aujourd'hui (18h), face aux Grays de Garden State. Le gaucher Mark Hardy (7-6) aura l'occasion de travailler devant TJ Stanton, qui remisera sa casquette de gérant des Grays au profit de celle d'instructeur des lanceurs des Capitales au terme de cette série.

Partager

publicité

publicité

la liste:1710:liste;la boite:91290:box

En vedette

Précédent

publicité

la boite:1608467:box; tpl:300_B73_videos_playlist.tpl:file;

Les plus populaires : Le Soleil

Tous les plus populaires de la section Le Soleil
sur Lapresse.ca
»

CONTRIBUEZ >

Vous avez assisté à un évènement d'intérêt public ?

Envoyez-nous vos textes, photos ou vidéos

Autres contenus populaires

image title
Fermer