Capitales: tout un rodéo au Stade!

Le gérant des Capitales, Patrick Scalabrini, a piqué... (Le Soleil, Jean-Marie Villeneuve)

Agrandir

Le gérant des Capitales, Patrick Scalabrini, a piqué toute une colère lors du deuxième match du programme double contre les Goldeyes de Winnipeg.

Le Soleil, Jean-Marie Villeneuve

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

(Québec) Le programme double présenté devant une foule imposante, mercredi soir au Stade municipal, a permis de régler deux choses : la séquence de cinq défaites d'affilée des Capitales de Québec a pris fin et la bête est plus rapide que l'homme, du moins sur un losange de baseball.

Monté par Vincent Turcotte, DV Hollywood Chex a... (Le Soleil, Jean-Marie Villeneuve) - image 1.0

Agrandir

Monté par Vincent Turcotte, DV Hollywood Chex a galopé le losange de 360 pieds en 12,96 secondes. 

Le Soleil, Jean-Marie Villeneuve

Après avoir encaissé un revers de 4-1 dans la première rencontre suspendue mardi à cause de la pluie, les Capitales ont vaincu les Goldeyes de Winnipeg 4-3 dans le second match, qui a nécessité une manche supplémentaire. Un simple décisif de Will Walsh après un retrait en huitième a permis à la troupe de Patrick Scalabrini d'éviter l'affront d'un deuxième balayage de suite.

Les 3618 spectateurs (la plus imposante foule de la saison) ont ensuite assisté à la course du cheval autour des buts. Le temps à battre était les 14,04 secondes de Kalian Sams, le rapide voltigeur de centre.

Monté par Vincent Turcotte, DV Hollywood Chex a galopé le losange de 360 pieds en 12,96 secondes. Piqué dans son orgueil, Sams a voulu refaire sa course, mais l'état du terrain ne le lui permettait pas.

Le rodéo avait quand même commencé avant l'entrée en scène de l'animal... Scalabrini a été expulsé en sixième manche du second match après une décision renversée par les officiels contre son équipe. Il a piqué une sainte colère, deux hommes en bleu parvenant difficilement à le contenir dans sa diatribe contre l'arbitre du marbre, visiblement responsable de l'appel controversé. Un contact physique pourrait lui valoir une suspension.

En septième manche, son homologue de Winnipeg Rick Forney a aussi été renvoyé au vestiaire quand l'arbitre masqué Ian Kelley a jugé que le receveur n'avait pas capté une balle fausse derrière le marbre.

Les Capitales menaient 3-1 jusqu'à ce que les visiteurs n'inscrivent deux points en cinquième pour créer l'égalité. Le releveur Shaun Ellis n'a pu empêcher les deux points d'être portés à la fiche du partant Sheldon McDonald, même s'il avait servi une balle à double-jeu que n'a pu tourner l'arrêt-court Yordan Manduley. Deryk Hooker (4-2) a été le lanceur gagnant.

Plus qu'espéré

Dans le premier match, les Capitales avaient fait appel à Graham Tebbit, un lanceur droitier de l'Ontario, pour compléter le match suspendu la veille à cause de la pluie. Sa seule mauvaise manche aura été la cinquième, lorsqu'il a cédé trois points sur quatre coups sûrs de suite.

«Je n'avais jamais lancé dans un tel calibre. À ce niveau, tu ne peux pas perdre ta concentration, ne serait-ce qu'une seconde. Dans les premières manches, ça allait mieux, mais j'ai un peu perdu ma précision en cinquième», expliquait celui qui en a donné plus qu'on en attendait de lui.

Tebbit a reçu son appel mardi soir et est monté à bord de sa voiture à 6h, mercredi matin, pour s'amener à Québec en provenance de North Bay. «J'ai adoré l'expérience. Dans un mois, je m'en vais lancer en Australie, où j'espère bien faire. J'aimerais bien revenir ici, l'an prochain. J'ai eu beaucoup de plaisir, à chaque manche, le stade se remplissait. Et la soirée "country" n'avait rien de nouveau pour moi, j'ai lancé au Tennessee, où c'en était une à chaque soir...»

Le gaucher Mac Acker (2-3), qui avait accordé le point en première manche, mardi, a encaissé le revers dans le premier match, marqué par un 17e match de suite avec un coup sûr de Yuniesky Gurriel.

Jeudi, les Capitales commencent une série de quatre matchs à Trois-Rivières et utiliseront un comité de lanceurs pour la première rencontre.

Blaquière à l'écart, Tebbit en renfort

Ils ne pensaient pas avoir à le faire, mais les Capitales ont inscrit le nom de Jean-Luc Blaquière sur la liste des blessés, mercredi, et ce, avant même qu'il passe des tests d'impact pendant le deuxième match du programme double afin de s'assurer qu'il ne souffre pas d'une commotion cérébrale.

«Je devais être trois ou quatre jours complètement arrêté, et déjà, je me sens bien», disait le receveur qui a reçu une balle dans le masque, lundi, et un coup de bâton sur le casque, il y a trois semaines.

La mise sous contrat du lanceur ontarien Graham Tebbit, mercredi, a mené à cette décision. «J'avais demandé à mon contact [l'agent du receveur Justin Marra] là-bas de m'identifier le meilleur lanceur disponible, il m'a parlé de lui», expliquait le gérant, qui pense devoir attendre jusqu'à ce que certains clubs soient éliminés de la course dans l'Association américaine afin de trouver du renfort permanent au monticule pour la fin de la saison et les séries.

Partager

publicité

publicité

la liste:1710:liste;la boite:91290:box

En vedette

Précédent

publicité

la boite:1608467:box; tpl:300_B73_videos_playlist.tpl:file;

Les plus populaires : Le Soleil

Tous les plus populaires de la section Le Soleil
sur Lapresse.ca
»

CONTRIBUEZ >

Vous avez assisté à un évènement d'intérêt public ?

Envoyez-nous vos textes, photos ou vidéos

Autres contenus populaires

image title
Fermer