Les Capitales subissent un premier balayage cette saison

Le gaucher Mark Hardy n'a passé que trois... (Photothèque Le Soleil, Yan Doublet)

Agrandir

Le gaucher Mark Hardy n'a passé que trois manches au monticule, dimanche, accordant neuf points - huit mérités - et 11 coups sûrs, sa pire sortie de la saison.

Photothèque Le Soleil, Yan Doublet

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

(Québec) Par chance, ce n'était pas une série éliminatoire 3 de 5! Les malheurs des Capitales de Québec se sont poursuivis dimanche, au Stade Yogi Berra, où ils ont subi un troisième revers de suite contre les Jackals du New Jersey, qu'ils reverront en demi-finale de la Ligue Can-Am après la fête du Travail.

Leur défaite dominicale de 9-3 s'ajoutait à celles de 10-7 (samedi) et de 11-3 (vendredi) encaissées dans cette visite éclair aux États-Unis, leur dernière du calendrier régulier. Malgré ces 30 points accordés, ils détiennent toujours une avance de 2,5 matchs sur leurs grands rivaux américains au deuxième échelon du classement dominé depuis des lunes par les Boulders de Rockland, visiblement indélogeables.

«Ça a été une série très décevante, il n'y a rien de positif à en sortir. D'un autre côté, c'est aussi un résultat [les trois défaites] que l'on prend avec un grain de sel puisque deux de nos quatre partants pour les séries sont encore sur la liste des blessés. Nous avons encore deux ou trois recrues dans notre rotation, c'est beaucoup trop, et on doit surtaxer nos releveurs à cause de cela», expliquait après le match le gérant Patrick Scalabrini, tout juste avant de grimper à bord de l'autocar pour rentrer à Québec.

Il parlait évidemment de Karl Gélinas et d'Ismel Jimenez, qui sont sur le point de revenir au jeu. Dimanche après-midi, c'est toutefois un lanceur d'expérience qui a goûté à la médecine des Jackals. Le gaucher Mark Hardy (7-5) a connu sa pire sortie de la saison, accordant 11 coups sûrs et neuf points en trois manches.

«Il n'a pas connu un bon départ, il n'avait pas grand-chose à offrir. Pour lui, c'est une sortie décevante», admettait le patron du losange québécois.

Afin de donner un peu de répit aux releveurs, le gérant a utilisé le troisième but Cédric Vallières, en fin de huitième. «Il a été notre meilleur lanceur de la fin de semaine, et ce n'est même pas une farce...» précisait Scalabrini à propos de celui qui a retiré dans l'ordre le milieu de l'alignement des frappeurs adverses.

Il s'agissait de la seule et unique visite des Capitales au New Jersey, cette saison. Au total, les Jackals ont eu le dessus six fois en 11matchs, notamment dans les quatre derniers. Les Capitales subissaient aussi l'affront d'un coup de balai pour la première fois de la saison 2015.

Premier frappeur du match, Tyler Young a donné le ton en frappant son cinquième circuit de la saison dans une manche initiale qui avait vu les Capitales prendre les devants 2-0. Mais les Jackals ont vite fait de lui enlever son importance puisqu'ils ont répliqué avec deux points à leur premier tour au bâton pour en ajouter six dès leur second passage. Kalian Sams et Jonathan Malo ont produit les deux autres points.

Battus par un ancien

L'ancien lanceur des Capitales Shawn Sanford, acquis par transaction le 8août, n'a donné que six coups sûrs en sept manches pour l'emporter. Il a reçu l'aide d'une attaque de 15 coups sûrs, Tony Caldwell y allant notamment d'un circuit.

Avec deux coups sûrs, Yuniesky Gurriel a frappé en lieu sûr dans un 15e match de suite. Avec sa moyenne de ,372, le frappeur droitier cubain est en voie de devenir le troisième joueur de l'histoire des Capitales à remporter le championnat des frappeurs de la Ligue après Sébastien Boucher (2014) et Rene Leveret (2012).

Un gros changement se prépare

À l'approche de la date limite pour remettre son alignement en prévision de la fin de la saison et des séries éliminatoires, le gérant Patrick Scalabrini est sur le point d'effectuer quelques changements importants à sa formation.

Si le voyage au New Jersey lui a servi à quelque chose, ce fut à terminer son évaluation de joueurs déjà sur la corde raide.

«La série n'était pas très importante en soi, mais elle servait de test pour quelques joueurs», avouait Scalabrini, sans avoir besoin d'ajouter que certains avaient raté leur examen de passage.

Lundi, un lanceur devrait être retranché afin de permettre au Cubain Ismel Jimenez de reprendre sa place dans la rotation. Mais le gérant mijote aussi quelque chose de plus important encore.

«Je devrais faire un ou deux changements assez gros cette semaine. Il y a une affaire qui est en train de déboucher», indiquait celui qui n'a pas voulu vendre la mèche. Si l'on considère que deux lanceurs seront mis à l'écart afin de libérer des casiers pour Jimenez et Gélinas, il y a fort à parier qu'un mouvement à l'attaque se prépare. Pour un, le premier-but Tim Smith (LS-5) ne frappe que pour une moyenne de ,151 à ses 15 derniers matchs et n'a qu'un coup sûr à ses 12 dernières présences.

Par ailleurs, les Goldeyes de Winnipeg s'amènent lundi en ville pour une série de trois matchs. Il s'agit de la dernière équipe de l'Association Américaine à affronter les Capitales, qui montrent un dossier de 6-5 contre l'autre ligue de baseball indépendant.

«Historiquement, il existe une belle rivalité avec Winnipeg, qui forme une bonne équipe [fiche de 41-46]. De notre côté, on joue beaucoup mieux à la maison, c'est bon de revenir, mais il faut aussi commencer à montrer quelque chose», précisait Scalabrini.

Partager

À lire aussi

publicité

publicité

la liste:1710:liste;la boite:91290:box

En vedette

Précédent

publicité

la boite:1608467:box; tpl:300_B73_videos_playlist.tpl:file;

Les plus populaires : Le Soleil

Tous les plus populaires de la section Le Soleil
sur Lapresse.ca
»

CONTRIBUEZ >

Vous avez assisté à un évènement d'intérêt public ?

Envoyez-nous vos textes, photos ou vidéos

Autres contenus populaires

image title
Fermer