Grays 4 / Capitales 7: pas de cadeau pour Stanton

Patrick Scalabrini et T.J. Stanton ont serré la... (Le Soleil, Erick Labbé)

Agrandir

Patrick Scalabrini et T.J. Stanton ont serré la main des arbitres avant le début du match entre les Capitales et les Grays, mardi soir, à Québec.

Le Soleil, Erick Labbé

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

(Québec) Tout vient à point à qui sait attendre! Tirant de l'arrière 4-0 en milieu de deuxième manche, les Capitales de Québec ont eu le temps d'orchestrer leur remontée pour vaincre les Grays de Garden State et leur nouveau gérant T.J. Stanton 7-4, mardi soir, devant 3188 spectateurs au Stade municipal.

Pour l'occasion, les Capitales ont franchi la barre des 100 000 visiteurs pour la présente saison, la 17e de leur histoire. Mais Stanton, instructeur des lanceurs en congé et ancien artilleur de l'équipe, en était à une première présence dans l'abri situé du côté du troisième but, réservé au club adverse.

«Ça faisait vraiment bizarre de voir le jeu de ce côté-ci du terrain. J'étais très heureux de revenir», a avoué celui qui reprendra sa place dans l'abri des Capitales au terme du calendrier régulier.

Les Grays flanchent

Pendant quelques manches, Stanton a pensé que les siens pouvaient surprendre les favoris locaux. Une poussée de quatre points aux dépens du lanceur partant Mark Hardy (7-4) en deuxième a placé les Grays en avance, mais ils n'ont pas été en mesure de tenir le coup jusqu'à la fin. Après avoir réduit l'écart à 4-2, en fin de deuxième, les Capitales ont inscrit un point en cinquième, pris les devants 5-4 en sixième et ajouté deux autres points en septième.

«Nous avons complètement changé notre approche après avoir pris l'avance, notamment au bâton. Défensivement, nous avons aussi été horribles, le pire que j'ai vu jusqu'à présent. Et contre les Capitales, on ne peut pas donner de buts sur balles, ils n'ont pas besoin d'aide», a résumé Stanton.

Kalian Sams a frappé son 15circuit et volé son 30e but dans la victoire des locaux. Alexei Bell a produit un point et frappé trois coups sûrs, tandis que Tyler Young a poussé deux coéquipiers au marbre. Au total, les Capitales ont réussi 10 coups sûrs.

«Ç'a été un match très satisfaisant. J'ai adoré ce que j'ai vu, on n'a pas paniqué et Hardy s'est ressaisi après une manche difficile. Tout le monde était bien reposé, on savait qu'on pouvait les remonter en restant proche et en sortant leur partant après cinq manches», a raconté le gérant des Capitales, Patrick Scalabrini.

Il n'a pas senti les mêmes sensations que son adjoint à l'idée de l'affronter une première fois. «C'était bizarre lors de la rencontre au marbre en début de match, mais après, on ne se croise pas sur le terrain, on dirige chacun notre équipe. J'avoue que pour lui, de se retrouver de l'autre bord, ça devait l'être plus, mais il doit quand même être assez satisfait du match», a ajouté Scalabrini.

Hooker égale Cox

En protégeant sa 23e victoire de la saison, le releveur Deryk Hooker a égalé le record d'équipe des Capitales détenu jusque-là par Chris Cox. «Ça doit être une fierté pour lui, surtout qu'il n'a pas été releveur numéro un très souvent dans sa carrière. Il aura sûrement encore plusieurs occasions de le battre», a commenté Scalabrini, dont l'équipe présente maintenant une fiche de 46-32 après 78 matchs.

De la cortisone pour Gélinas

Son nom étant déjà inscrit sur la liste des blessés, Karl Gélinas y passera encore «une dizaine de jours» puisqu'il a reçu, mardi, une infiltration de cortisone à l'épaule droite. «La situation n'est pas inquiétante, le médecin m'a dit qu'il devrait être en mesure de lancer à nouveau dans 10 jours. Il ne peut rien faire pendant une semaine, mais après, ça ne devrait prendre que trois ou quatre jours pour qu'il soit prêt», a expliqué le gérant Patrick Scalabrini. Sur son tableau où il note la rotation à venir des lanceurs, il a fait une marque sur le 28 août, date d'un match à Trois-Rivières où Éric Gagné sera le partant des Aigles. «Ce n'est pas à cause de cela, mais plutôt parce qu'il s'agit de la date limite pour remettre notre alignement en prévision des séries», a ajouté Scalabrini. N'empêche, un duel Gagné-Gélinas susciterait de l'intérêt.  

Les Capitales aligneront sous peu un nouveau joueur... (Le Soleil, Erick Labbé) - image 3.0

Agrandir

Les Capitales aligneront sous peu un nouveau joueur avec l'arrivée de Justin Marra (photo), un ancien espoir des Cubs de Chicago. 

Le Soleil, Erick Labbé

Marra en renfort au bâton

Les Capitales aligneront sous peu un nouveau frappeur gaucher avec l'arrivée en ville de Justin Marra, un ancien espoir des Cubs de Chicago. Choix de 15e ronde en 2011, l'Ontarien a conservé une moyenne de ,251 en quatre saisons dans leurs filiales. Il a frappé neuf circuits, produit 38 points et conservé une moyenne de ,279 l'an passé dans la Ligue Northwest. L'ancien membre de l'équipe canadienne junior a été libéré par les Cubs voilà deux semaines à peine. «En 2013, il était considéré comme étant le 14e espoir de l'organisation des Cubs. J'ai reçu un bon rapport sur son coup de bâton», a commenté Patrick Scalabrini. Le gérant des Capitales devrait libérer un lanceur lorsqu'il ajoutera Marra à son alignement.

***

Sur les losanges

  • Dans le cadre d'une promotion à venir, le rapide Kalian Sams a contourné les sentiers en 13,77 secondes, mardi, avant le match. Lors de la soirée «Cowboys», le 26 août, un cheval en fera autant, et on comparera les deux temps.
  • Les Capitales ont libéré le voltigeur Tanner Rust afin de faire une place dans l'alignement au lanceur gaucher Dennick Penilla. «Ça n'a pas été facile de lui dire, il a bien performé lorsqu'il a joué et c'est une très bonne personne, mais il n'y avait plus de place pour Rust dans le casse-tête, [Will] Walsh lui a quelque peu volé son poste», a expliqué le gérant à propos de Rust.
  • Penilla était disponible pour une manche en relève, mardi soir, et le sera encore pour trois autres dans les prochains matchs. L'objectif est de le ramener dans la rotation des partants dans un avenir rapproché.
  • Plongé dans une léthargie, Josué Peley a obtenu un congé, mardi, afin qu'il se change les idées. Il n'a même pas participé à l'exercice au bâton.
  • Incommodé par un malaise au bras, le lanceur cubain Ismel Jimenez pourrait revenir au jeu en fin de semaine.
  • Le droitier Cody Cogwill sera le partant des Capitales, mercredi (19h)

Partager

À lire aussi

publicité

publicité

la liste:1710:liste;la boite:91290:box

En vedette

Précédent

publicité

la boite:1608467:box; tpl:300_B73_videos_playlist.tpl:file;

Les plus populaires : Le Soleil

Tous les plus populaires de la section Le Soleil
sur Lapresse.ca
»

CONTRIBUEZ >

Vous avez assisté à un évènement d'intérêt public ?

Envoyez-nous vos textes, photos ou vidéos

Autres contenus populaires

image title
Fermer