Jackals 6/Capitales 3: la vengeance de Helms

Yordan Manduley a encore bien fait en défensive,... (Le Soleil , Yan Doublet)

Agrandir

Yordan Manduley a encore bien fait en défensive, mais ce ne fut pas suffisant pour mener les Capitales à la victoire.

Le Soleil , Yan Doublet

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

(Québec) Matt Helms est venu hanter son ancienne équipe, vendredi soir, au Stade municipal de Québec. Avec trois points produits et trois coups sûrs, l'ex-joueur des Capitales a mené les Jackals du New Jersey à une victoire de 6-3.

«Matt va beaucoup mieux ces temps-ci et je suis bien content pour lui, c'est un bon gars. Pourvu qu'il ne refasse plus ça contre nous!» a lancé le gérant des perdants, Patrick Scalabrini, à propos de celui qu'il a échangé durant l'hiver aux Jackals en retour du lanceur Shaun Ellis. Les Capitales avaient aussi donné Danny Moskovits dans la transaction.

Le commentaire de Scalabrini n'est pas innocent, sachant que ces deux équipes ont toutes les chances de se croiser en première ronde éliminatoire.

Ellis (3,2 ml, 1 pm, 4 cs), qui a d'ailleurs bien fait vendredi en longue relève au partant McKenzie Acker (4,1 ml, 2 pm, 5 cs). Mais c'est Jon Fitzsimmons, sur la butte en neuvième, qui a coulé le bateau québécois. Les visiteurs ont brisé une égalité de 3-3 pour marquer trois points contre lui sur quatre coups sûrs.

«Sa première mauvaise sortie depuis qu'il est avec nous», a regretté Scalabrini. «Il lui manquait un petit quelque chose. Il lançait à 87, 88 mi/h au lieu de ses 90, 91 habituels. C'est juste malheureux que ce soit arrivé ce soir, parce qu'on était quand même très proche de la voler.» La moyenne de points mérités de Fitzsimmons a bondi de 1,32 à 2,22.

Le simple de deux points de Helms pour faire 6-3 a brisé les reins des locaux. «J'étais un peu inquiet après mes deux premières présences au bâton [deux roulants à l'avant-champ], mais ça s'est placé par la suite», a commenté le héros du jour, après la poignée de main de la victoire avec ses coéquipiers.

Pas une revanche

«Ce n'était pas un match de revanche, mais tu as toujours ça derrière la tête», a-t-il ensuite confié, au sujet de l'échange qui l'a amené au New Jersey. «Ce soir, on avait surtout besoin d'une victoire pour se remettre sur le bon chemin», après avoir subi un balayage de trois matchs à la maison contre Trois-Rivières.

Au terme de la saison dernière, comme membre les Capitales, Helms avait été sacré recrue par excellence de la ligue Can-Am. Il connaît moins de succès cette année dans l'uniforme des Jackals, comme en témoigne sa moyenne au bâton de ,258. Helms n'a pas frappé pour plus de ,200 avant la mi-juillet. Il avait été 0 en 6 avec trois retraits au bâton lors de la visite des Capitales à Little Falls, mi-juin, un balayage des visiteurs.

Vendredi, même si le premier coup sûr contre Brian Ernst (7 ml, 2 pm, 5 cs) n'est survenu qu'en quatrième manche, l'attaque québécoise a semblé se secouer un peu par rapport aux contre-performances des jours précédents à Sussex. Les deux solides simples de Jean-Luc Blaquière, ses premiers coups sûrs depuis le 5 août, ont rassuré le patron.

Elle a dit oui

En cette soirée tenue sur le thème de l'amour au stade du parc Victoria, de là l'uniforme rouge des Capitales, 2214 amoureux du baseball ont vu un simple amateur, Jean-Philippe Breault, demander sa belle Émilia Pelletier en mariage sur le monticule, avant la rencontre. Elle a dit oui.  

 

Partager

publicité

publicité

la liste:1710:liste;la boite:91290:box

En vedette

Précédent

publicité

la boite:1608467:box; tpl:300_B73_videos_playlist.tpl:file;

Les plus populaires : Le Soleil

Tous les plus populaires de la section Le Soleil
sur Lapresse.ca
»

CONTRIBUEZ >

Vous avez assisté à un évènement d'intérêt public ?

Envoyez-nous vos textes, photos ou vidéos

Autres contenus populaires

image title
Fermer