Capitales 4/Miners 3: Kalian Sams sauve la mise

Kalian Sams... (Photothèque Le Soleil, Yan Doublet)

Agrandir

Kalian Sams

Photothèque Le Soleil, Yan Doublet

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

(Québec) Les Capitales ont tant bien que mal secoué leur torpeur offensive, mercredi soir, à Sussex. Au final, un double de Kalian Sams en 10e manche a permis de gagner 4-3 aux dépens des Miners.

«Je suis très content du résultat», a soufflé au téléphone un Patrick Scalabrini soulagé, après le gain. «On est dans une léthargie collective dernièrement et ç'a été long à partir encore aujourd'hui. Mais on a réussi à en faire juste assez pour revenir en milieu de match et se sauver avec la victoire à la fin», a résumé le gérant.

Autant Sams faisait flèche de tout bois en juillet, autant le gros cogneur a le mois d'août difficile. Comme trop de ses coéquipiers. Avant d'inscrire trois points en cinquième manche, mercredi, Québec souffrait de 20 manches consécutives sans marquer.

Ty Young, dans un match de cinq présences sur les sentiers, a relancé la machine avec un double de deux points. Cédric Vallières a produit l'autre point. Le simple de la recrue québécoise effaçait un retard de 2-0 et plaçait Québec en avance 3-2 à mi-chemin dans la rencontre disputée au stade Skylands d'Augusta (NJ).

En sixième, les locaux ont créé l'égalité grâce à un simple de Brady Wilson, qui avait cogné des triples à ses deux apparitions précédentes. Puis l'impasse a subsisté jusqu'en manche supplémentaire, Sams offrant la victoire aux Capitales en début de 10e.

Le coeur au neutre

N'empêche que le coeur de l'alignement offensif des Capitales est au neutre. Frappeurs 3, 4, 5 et 6 du rôle mercredi, Jonathan Malo, Sams, Will Walsh et Josué Peley ont placé une seule balle en lieu sûr, le coup victorieux de Sams. 1 en 19. Ce quatuor frappe pour ,064 (3 en 47) à ses trois derniers matchs. Ajoutez Jean-Luc Blaquière, huitième frappeur mercredi (0 en 3), qui n'a pas de coup sûr depuis une semaine.

«Nos trois Québécois ne s'élancent pas bien», a constaté Scalabrini, à propos de Malo, de Peley et de Blaquière. «Ce sont des vétérans et ils vont trouver une façon de se sortir de ça. Mais ça paraît mal quand c'est les trois en même temps.»

Le closer Deryk Hooker a fermé les livres pour son 20e sauvetage de la saison. Il est à trois du record d'équipe (Chris Cox, 2013) et à sept du record de ligue (Kevin Fitzgerald, North Shore, 2006). Après les trois points donnés en six manches par le partant Sheldon McDonald, les releveurs Jon Fitzsimmons (2 ml, 1 cs) et Jay Johnson (1 ml), héritier de la victoire, ont été irréprochables sur la butte pour Québec.

Notons que Malo et Yordan Manduley ont interchangé de position.Jusqu'à nouvel ordre, le Québécois patrouillera l'arrêt-court, où il a exécuté deux autres bijoux mercredi, tandis que le Cubain s'occupera du deuxième coussin.

Jeudi soir, dans le dernier trois matchs à Sussex, Scalabrini confie la balle à Coby Cowgill (0-0, 4,26) pour son deuxième départ avec l'équipe. Il fera face à Michael Suk (4-1, 3,49), dont c'est le premier départ de la campagne.

Partager

publicité

publicité

la liste:1710:liste;la boite:91290:box

En vedette

Précédent

publicité

la boite:1608467:box; tpl:300_B73_videos_playlist.tpl:file;

Les plus populaires : Le Soleil

Tous les plus populaires de la section Le Soleil
sur Lapresse.ca
»

CONTRIBUEZ >

Vous avez assisté à un évènement d'intérêt public ?

Envoyez-nous vos textes, photos ou vidéos

Autres contenus populaires

image title
Fermer