Wingnuts 2/ Capitales 3 : temps supplémentaire enfin payant

En sixième manche, Will Walsh a profité d'un... (Le Soleil, Jean-Marie Villeneuve)

Agrandir

En sixième manche, Will Walsh a profité d'un mauvais lancer de l'ancien des majeures Scott Richmond pour inscrire le deuxième point des Capitales.

Le Soleil, Jean-Marie Villeneuve

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

(Québec) L'ancien lanceur des Blue Jays de Toronto Scott Richmond n'aura pas réussi à intimider les Capitales, vendredi, qui se sont sauvés avec une victoire de 3 à 2 en 11 manches face aux Wingnuts de Wichita, au Stade municipal.

Les Capitales terminent donc leur série de trois matchs à domicile face à leurs adversaires du Kansas, champions en titre de l'Association américaine, avec deux victoires de plus en poche. «C'est notre première victoire depuis l'instauration du règlement international qui a été fait l'an dernier», souligne d'entrée de jeu au Soleil le gérant Patrick Scalabrini. «Nous avions perdu nos six ou sept premières occasions.»

Depuis un an, le nouveau règlement stipule que chaque équipe entame la onzième manche au bâton avec un coureur au deuxième but. «Ça fait du bien de finalement en gagner une», ajoute l'entraîneur. «Nous sommes très, très satisfaits de nos deux victoires. C'était important pour nous d'aller chercher cette série-là, car nous voulons aller chercher le premier rang.»

Quant au fait d'affronter Richmond, qui possède l'expérience derrière le gant de 169 manches dans les ligues majeures entre 2008 et 2012 avec Toronto, Scalabrini s'attendait à une forte opposition... et ça a été le cas. «On savait que cela allait être difficile. C'est un très bon lanceur. Il a très bien lancé. On a essayé de générer un peu d'attaque... Peley a été le fait marquant avec son circuit en deuxième manche», souligne-t-il. La marque était alors 1-0. 

En sept manches de travail, le Britanno-Colombien a accordé cinq coups sûrs et retiré sept frappeurs des Capitales. 

Du côté des locaux, l'Albertain Sheldon McDonald a aussi connu une bonne performance, n'accordant que deux points mérités sur six coups sûrs. «Les deux lanceurs partants ont été très bons. Ils ont fait match nul 2-2 avant de sortir en septième», soutient Scalabrini.

Walsh garde sa séquence en vie

Malgré la présence au monticule de Richmond devant lui, Will Walsh n'avait pas l'intention que sa séquence de match avec au moins un coup sûr prenne fin. En sixième manche, le voltigeur recrue a déposé en lieu sûr l'offrande du droitier au champ droit, lui permettant d'enregistrer un 16e match de suite avec au moins une frappe en lieu sûr. Il n'est plus qu'à un match de la plus longue séquence du genre dans la Can-Am cette année.

«Il a réussi un gros double qui est venu marquer le point important», souligne Scalabrini au sujet du numéro 29. «Il est régulier. Il s'assure de nous forcer à le garder dans l'alignement à tous les jours.» Depuis que Walsh a rejoint les Capitales, l'équipe montre une fiche de 12-6.

C'est finalement Jean-Luc Blaquière qui a tranché le débat en poussant Kalian Sams au marbre à l'aide d'un ballon sacrifice.

Ce soir (18h05), les Capitales amorcent une série de trois rencontres au Stade municipal contre les Champions d'Ottawa. Québec enverra sur la butte le nouveau venu Coby Cowgill.

Partager

publicité

publicité

la liste:1710:liste;la boite:91290:box

En vedette

Précédent

publicité

la boite:1608467:box; tpl:300_B73_videos_playlist.tpl:file;

Les plus populaires : Le Soleil

Tous les plus populaires de la section Le Soleil
sur Lapresse.ca
»

CONTRIBUEZ >

Vous avez assisté à un évènement d'intérêt public ?

Envoyez-nous vos textes, photos ou vidéos

Autres contenus populaires

image title
Fermer