Capitales 3 / Boulders 5: une claque suffit

Le Cubain Yuniesky Gurriel s'est distingué dans la défaite... (Le Soleil, Yan Doublet)

Agrandir

Le Cubain Yuniesky Gurriel s'est distingué dans la défaite avec quatre coups sûr en cinq présences et un point produit, mercredi soir, à Rockland.

Le Soleil, Yan Doublet

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

(Québec) Confrontés à la meilleure équipe de la ligue Can-Am, mercredi soir, les Capitales de Québec sont tombés juste à court. Honorable revers de 5-3 face aux Boulders de Rockland qui remet certaines choses en perspective.

Les hommes du gérant Patrick Scalabrini ne s'étaient pas frottés aux deux formations les mieux classées de la ligue, celles qui les devancent, depuis un mois. Mercredi, dans l'État de New York, ils ont pu mesurer ce qui les séparent encore des meneurs au classement et champions en titre.

En fait, presque rien. Mais les Capitales ont encore goûté à la médecine du lanceur Richard Salazar et de son receveur Marcus Nidiffer. Ces deux-là ont vraiment le numéro des Québécois.

Le circuit de trois points de Nidiffer dès la première manche a fait la différence. Il a claqué 4 de ses 11 longues balles de cette saison aux dépens des Capitales. Et c'était pire l'an passé : 7 de ses 14 bombes avaient explosé face aux lanceurs de Québec.

«Ça été un match serré qui aurait pu aller d'un côté comme de l'autre», a synthétisé Scalabrini, au téléphone. «La défaite se résume à un manque d'opportunisme en attaque pour nous et un gros élan pour eux.»

Car même s'ils ont marqué trois points et cogné huit de leurs neuf coups sûrs contre Salazar, sorti avant la fin de la septième manche, les perdants ont été incapables de vraiment le percer. Après avoir maintenu une fiche de 2-0 et une moyenne de 2,79 points mérités contre eux l'an dernier, le gaucher continue de maltraiter les frappeurs de Québec.

Avec sa neuvième victoire, Salazar rejoint Karl Gélinas, des Capitales, au sommet de la Can-Am. L'an dernier, il avait été le seul à atteindre la dizaine. Nidiffer mène la ligue pour les circuits (11) et les points produits (51).

Bon départ de Jimenez

Les Boulders n'ont eu besoin que de six coups sûrs pour inscrire cinq points contre le partant Ismel Jimenez. Le Cubain effectuait un retour dans l'uniforme québécois après un mois et demi d'absence due à sa participation aux Jeux panaméricains.

«C'était le bon vieux Jimenez avec un paquet de balles à effet. À part le circuit, il n'a pas donné grand--chose», a analysé le gérant. «Je n'ai pas l'impression qu'ils sont meilleurs que nous», a conclu Scalabrini.

Malgré le retour au jeu du voltigeur Alexei Bell, c'est son compatriote cubain Yuniesky Gurriel qui s'est distingué au bâton avec quatre coups sûr en cinq présences et un point produit.

NOTES : Le départ du lanceur Sheldon McDonald, blessé au pouce gauche, est retardé à dimanche. Les Capitales confient la balle à McKenzie Acker (0-1, 2,50), jeudi, pour amorcer le deuxième des trois matchs à Rockland... L'ex des Capitales Balbino Fuenmayor a vu sa saison prendre fin, lundi. Il s'est déchiré un ligament du genou. Joueur par excellence de la Can-Am l'an dernier, le Vénézuélien de 25 ans frappait pour ,377 en 16 matchs dans la filiale AAA des Royals de Kansas City.

Partager

publicité

publicité

la liste:1710:liste;la boite:91290:box

En vedette

Précédent

publicité

la boite:1608467:box; tpl:300_B73_videos_playlist.tpl:file;

Les plus populaires : Le Soleil

Tous les plus populaires de la section Le Soleil
sur Lapresse.ca
»

CONTRIBUEZ >

Vous avez assisté à un évènement d'intérêt public ?

Envoyez-nous vos textes, photos ou vidéos

Autres contenus populaires

image title
Fermer