Capitales: l'offensive chaude et froide

Patrick Scalabrini... (Photothèque Le Soleil, Erick Labbé)

Agrandir

Patrick Scalabrini

Photothèque Le Soleil, Erick Labbé

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

(Québec) La dernière journée du séjour de six matchs des Capitales de Québec à Ottawa aura été à l'image de la saison : l'attaque a soufflé le froid et le chaud à l'occasion d'un programme divisé contre les Champions de l'endroit.

Les Capitales ont d'abord remporté par 11-4 le premier match, suspendu la veille après une manche à cause de la pluie, pour ensuite s'incliner 2-1 dans le second. Après avoir frappé 16 coups sûrs d'entrée de jeu, l'offensive a été limitée à un seul dans la partie de sept manches.

«Il était temps qu'on frappe plusieurs coups sûrs dans un match, mais surtout des coups de plus d'un but. Avec les effectifs que nous avons, tous nos blessés et nouveaux joueurs, revenir à la maison avec trois victoires en six matchs, c'est très bien», indiquait le gérant des Capitales, Patrick Scalabrini.

Limités à trois points dans les trois matchs précédents, les siens ont explosé pour 11 dans une même rencontre. Ils ont regroupé trois points en quatrième pour combler un déficit de 2-0 et filer vers une victoire facile.

Cédric Vallières a profité de l'occasion pour frapper un premier circuit chez les professionnels. Et il n'a pas fait les choses à moitié avec un grand chelem. La recrue issue des rangs universitaires américains a produit cinq points au total, grâce à son circuit et à un autre coup sûr.

Tyler Young et le nouveau venu Will Walsh ont aussi cogné la longue balle. Réclamé au ballottage, la veille, Walsh a connu un premier match du tonnerre avec les Capitales, avec quatre coups sûrs en autant de présences, marquant trois points et en produisant deux.

«Il a déjà quand même frappé huit circuits, l'an passé, et 12 dans une autre ligue indépendante, en 2013. Il ajoute un peu d'expérience à notre alignement, qui manquait de profondeur», précisait Scalabrini. Josué Peley a aussi obtenu quatre coups sûrs dans cette première rencontre, qui a permis à Derek Dubois (3-2) de signer la victoire.

Un seul coup sûr

Dans le deuxième match, les Capitales n'ont cependant frappé qu'un seul coup sûr, celui de Jonathan Malo, bon pour un point. Les Champions ont inscrit leurs deux points à la suite d'erreurs défensives, dont deux en fin de septième et dernière manche. «On dirait que tout le monde est tombé mort des deux côtés. On revient à la maison, où des renforts nous attendent dans les prochains jours», ajoutait Scalabrini.

NOTES : Les Capitales reçoivent les Aigles de Trois-Rivières, cet après-midi (13h). Karl Gélinas sera le partant pour le premier match d'une série de quatre... Au cours de la journée, les Capitales ont mis sous contrat Taylor Heil, un joueur d'avant-champ également capable de lancer, comme il l'a fait, samedi soir... Embauché jeudi, Eric Yavarone, ne reviendra pas à Québec avec l'équipe... Blessé à un pouce, le gaucher Sheldon McDonald a cédé sa place au monticule à McKenzie Acker pour le deuxième match du programme double, son état sera évalué quotidiennement...

Partager

publicité

publicité

la liste:1710:liste;la boite:91290:box

En vedette

Précédent

publicité

la boite:1608467:box; tpl:300_B73_videos_playlist.tpl:file;

Les plus populaires : Le Soleil

Tous les plus populaires de la section Le Soleil
sur Lapresse.ca
»

CONTRIBUEZ >

Vous avez assisté à un évènement d'intérêt public ?

Envoyez-nous vos textes, photos ou vidéos

Autres contenus populaires

image title
Fermer