À court de munitions, les Capitales s'inclinent 6-2 à Ottawa

Le joueur étoile du Hull-Volant de Gatineau, Joel... (Photo Le Droit, Étienne Ranger)

Agrandir

Le joueur étoile du Hull-Volant de Gatineau, Joel Sebastian , est venu en aide aux Capitales de Québec, handicapés par les blessures et l'absence de trois joueurs qui participent aux Jeux panaméricains. Sebastian a été blanchi en quatre présences au bâton.

Photo Le Droit, Étienne Ranger

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

(Québec) Même s'ils ont finalement croisé le marbre après une disette de 15 manches, ça n'a pas empêché les Capitales de s'incliner à nouveau à Ottawa, jeudi soir, cette fois-ci par 6-2 aux dépens des Champions.

Avant d'inscrire deux points en septième, les Capitales l'avaient fait une dernière fois lors de la première manche du match remporté 2-0, mardi. Ils n'ont amassé que trois points à leurs trois derniers.

Après le match, le gérant Patrick Scalabrini a tenu une petite réunion et rencontré quelques joueurs, histoire de régler «quelques petites affaires». Au bout du fil, il tenait un discours positif.

«Avec toutes les recrues dans l'alignement, les vétérans essaient d'en faire plus. On est à court de munitions, mais on ne panique pas parce que nous ne sommes qu'à une grosse victoire de leur voler la série et d'être heureux», confiait-il plusieurs minutes après le dernier retrait.

Pour comprendre le désarroi du gérant, il faut savoir qu'il avait fait appel à Joel Sebastian (0 en 4), un joueur junior élite de Gatineau. Comble de malheur, le receveur Jean-Luc Blaquière s'est blessé au dos, en cinquième, ce qui l'a forcé à le remplacer par Josué Peley et à utiliser le lanceur Derek Dubois au troisième coussin, et ce, même si ce dernier doit être le partant, aujourd'hui.

«Karl [Gélinas] a raté une belle chance d'avoir des présences au bâton, mais il est retourné à Québec... En tirant de l'arrière par 5-0, ça compliquait notre tâche avec ce qu'on a, présentement. J'aurais aimé que [Shaun] Ellis en donne un peu plus», précisait le gérant à propos du releveur qui obtenait un deuxième départ, fort probablement son dernier. Il a donné cinq points sur 10 coups sûrs en cinq manches.

Les Capitales n'ont frappé que sept coups sûrs, dont deux par Peley. Leur premier point est survenu quand Cédric Vallières a été atteint avec les buts remplis.

Libéré par les Aigles au cours des dernières heures, le voltigeur et frappeur gaucher Will Walsh s'amène en renfort pour les prochains jours. Il frappait pour ,240 en 14 matchs à Trois-Rivières. En même temps, les Capitales ont placé le nom d'Alexei Bell sur la liste des blessés. Il a besoin de 7 à 10 jours pour soigner un malaise au pouce.

«Avec Walsh, mais sans Blaquière, je serais encore obligé d'utiliser le jeune Sebastian comme régulier, et idéalement, on aimerait mieux ne pas le faire. On ne désespère pas, nos trois réguliers en santé qui participent aux Jeux Panams devraient être de retour, lundi. On savait que ce serait dur, mais avec tous nos soldats, on sera bien positionné en deuxième moitié de saison», notait Scalabrini, dont la formation présente une fiche de 27-22 en ce petit matin du 50e match d'un calendrier de 100.

Partager

publicité

publicité

la liste:1710:liste;la boite:91290:box

En vedette

Précédent

publicité

la boite:1608467:box; tpl:300_B73_videos_playlist.tpl:file;

Les plus populaires : Le Soleil

Tous les plus populaires de la section Le Soleil
sur Lapresse.ca
»

CONTRIBUEZ >

Vous avez assisté à un évènement d'intérêt public ?

Envoyez-nous vos textes, photos ou vidéos

Autres contenus populaires

image title
Fermer