• Le Soleil > 
  • Sports > 
  • Baseball 
  • > Les Capitales perdent un troisième match sur quatre à Trois-Rivières 

Les Capitales perdent un troisième match sur quatre à Trois-Rivières

Sheldon McDonald a connu une première manche laborieuse,... (Photo Le Nouvelliste, Olivier Croteau)

Agrandir

Sheldon McDonald a connu une première manche laborieuse, alors qu'il a accordé cinq points aux Aigles.

Photo Le Nouvelliste, Olivier Croteau

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

(Québec) Après une manche, leur sort était réglé. Une poussée de cinq points dès le premier tour au bâton des Aigles de Trois-Rivières, jeudi soir, a mené ceux-ci à une victoire de 6-1 contre les Capitales de Québec, qui s'inclinaient une troisième fois en quatre matchs dans cette série disputée au Stade Fernand-Bédard.

«On aurait pu se parler après la première manche, mais je n'aurais pas eu la même humeur», disait le gérant Patrick Scalabrini, dans un mélange d'humour et de vérité.

Le partant Sheldon McDonald a connu sa part d'ennuis. Il a atteint le premier frappeur à l'affronter et donné cinq coups sûrs avant d'enregistrer le troisième retrait, cinq points plus tard. Il a accordé un sixième point en quatrième, l'avant-dernière de cinq manches de travail.

«Ils lui ont fait mal, et ensuite, on a n'a rien pu générer. Ç'a mal parti et l'humain étant ce qu'il est, on dirait qu'on a changé d'approche au bâton, on a manqué de patience. Il reste que c'était un mauvais départ de Sheldon, il a fait beaucoup trop d'erreurs», résumait le patron du losange à propos du lanceur dont la fiche a glissé à 4-4.

Les Capitales, auteurs de seulement six coups sûrs, ont inscrit leur seul point en troisième à la faveur d'un simple de Jonathan Malo. La victoire fut celle de Luis Munoz (1-1), solide pendant sept manches. Quatre joueurs des Aigles ont frappé deux coups sûrs chacun, dont Kyle Lafrenz, qui a produit deux points.

Scalabrini réaliste

Les Capitales n'ont gagné qu'une fois à leurs cinq derniers matchs et ne revendiquent que trois victoires à leurs 12 dernières sorties. «Ça fait mal de perdre trois fois sur quatre [à Trois-Rivières], surtout qu'on était convaincus de pouvoir remporter la première partie [perdue 12-11]. Au moins, on n'a pas donné la victoire en cadeau dans les deux derniers matchs comme on l'a fait souvent depuis un mois...»

Scalabrini était aussi réaliste, l'alignement des Capitales n'était pas trop redoutable dans cette série et depuis quelque temps. «Il nous manque des partants, on n'a pas eu [Kalian] Sams dans les quatre matchs et les Cubains absents nous manquent», convenait celui qui pourrait miser sur le retour au jeu de son gros frappeur, aujourd'hui.

Les Capitales reviennent au Stade municipal, ce soir, pour y affronter les Grays de Garden State, l'équipe itinérante qui présente une fiche de 2-8 depuis ses débuts. Le gaucher Mark Hardy sera le partant. En raison de la blessure de Derrick Penilla, c'est le releveur Shaun Ellis qui obtiendra le départ, demain.

Partager

publicité

publicité

la liste:1710:liste;la boite:91290:box

En vedette

Précédent

publicité

la boite:1608467:box; tpl:300_B73_videos_playlist.tpl:file;

Les plus populaires : Le Soleil

Tous les plus populaires de la section Le Soleil
sur Lapresse.ca
»

CONTRIBUEZ >

Vous avez assisté à un évènement d'intérêt public ?

Envoyez-nous vos textes, photos ou vidéos

Autres contenus populaires

image title
Fermer