Capitales 0 / Aigles 1: Gélinas laissé à lui-même

Les releveurs Jadd Schmeltzer et Kaohi Downing (photo)... (Le Nouvelliste, Oli Croteau)

Agrandir

Les releveurs Jadd Schmeltzer et Kaohi Downing (photo) sont venus compléter le beau travail du partant des Aigles Matthew Rusch, mercredi soir, à Trois-Rivières.

Le Nouvelliste, Oli Croteau

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

(Québec) La loi de la moyenne a rattrapé l'offensive des Capitales, mercredi soir, à Trois-Rivières. Après avoir inscrit 23 points dans les deux premiers matchs de leur série contre les Aigles, les hommes de Patrick Scalabrini se sont heurtés à un Matthew Rusch au sommet de son art dans une défaite de 1-0. 

Cédric Vallières et ses coéquipiers des Capitales ont... (Le Nouvelliste, Oli Croteau) - image 1.0

Agrandir

Cédric Vallières et ses coéquipiers des Capitales ont été blanchis par les lanceurs des Aigles, mercredi soir.

Le Nouvelliste, Oli Croteau

La confrontation au monticule des as lanceurs et anciens coéquipiers, Karl Gélinas et Matthew Rusch, laissait présager un match défensif. Et c'est exactement ce à quoi les amateurs qui s'étaient déplacés au stade Fernand-Bédard de Trois-Rivières ont eu droit. 

«C'était un duel entre deux des quatre ou cinq meilleurs lanceurs de la ligue et on savait que ce ne serait pas facile d'inscrire des points», a résumé le gérant des Capitales après la rencontre. 

Circuit de Mateo

Les Aigles ont pris l'avance dès la fin de la première manche sur un circuit en solo du joueur de troisième but Daniel Mateo et Rusch s'est chargé de menotter les frappeurs des Capitales durant la majeure partie du match. «On sait à quel point il peut être bon quand il est au sommet de son art», a lancé son ancien gérant. 

L'Américain de 32 ans a retiré les 12 premiers frappeurs à se présenter devant lui avant de concéder un simple à Alexei Bell en début de cinquième manche. 

Les Capitales ont par la suite donné des sueurs froides aux Aigles en remplissant les buts avec deux retraits en septième manche, mais Vincent Guglietti a laissé ses trois coéquipiers bredouilles sur les sentiers en frappant dans un optionnel, permettant à Rusch de sortir de la manche indemne, laissant ensuite le soin de fermer les livres aux releveurs Jadd Schmeltzer et Kaohi Downing. 

«Karl Gélinas a été solide, ce n'est vraiment qu'un seul lancer qui a fait mal», a plaidé le pilote des jaunes et bleus. Difficile de lancer la pierre aux frappeurs des Capitales, cependant, après l'explosion offensive des derniers jours. «C'est souvent le cas quand tu marques autant de points durant quelques matchs. Les frappeurs finissent par revenir sur terre.»

Congé pour les releveurs

La bonne sortie de Gélinas, qui n'a eu besoin que de 82 lancers pour passer à travers le match d'un bout à l'autre, permet tout de même à Scalabrini de pousser un soupir. 

«Le match d'il y a deux soirs [défaite de 12-11] nous avait forcés à utiliser pratiquement tous nos releveurs. Ce soir, Karl leur a donné une journée de congé.»

Les Capitales tenteront de diviser les honneurs de leur série de quatre matchs contre les Aigles en l'emportant, jeudi soir, à Trois-Rivières. Sheldon McDonald montera sur le monticule pour les résidents du Stade municipal contre Luis Munoz, pour les Aigles. 

«McDonald lance très bien depuis quelques matchs, alors que Munoz a connu un premier départ difficile. Ce sera à nous d'en profiter», a souligné  Scalabrini à propos du Dominicain qui donné sept points en cinq manches à son seul départ dans l'uniforme trifluvien cette saison.

Partager

À lire aussi

publicité

publicité

la liste:1710:liste;la boite:91290:box

En vedette

Précédent

publicité

la boite:1608467:box; tpl:300_B73_videos_playlist.tpl:file;

Les plus populaires : Le Soleil

Tous les plus populaires de la section Le Soleil
sur Lapresse.ca
»

CONTRIBUEZ >

Vous avez assisté à un évènement d'intérêt public ?

Envoyez-nous vos textes, photos ou vidéos

Autres contenus populaires

image title
Fermer