Capitales 12 / Aigles 3: explosion en 9e manche

Les lanceurs des Aigles n'ont pu freiner l'attaque... (Le Nouvelliste, Stéphane Lessard)

Agrandir

Les lanceurs des Aigles n'ont pu freiner l'attaque des Capitales en fin de match, mardi soir, à Trois-Rivières.

Le Nouvelliste, Stéphane Lessard

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

(Québec) Propulsés par les élans de Josué Peley et de Yuniesky Gurriel, les Capitales ont vengé leur échec de la veille en écrasant les Aigles 12-3, mardi soir, au Stade Fernand-Bédard de Trois-Rivières.

En plus de briller en défensive, Yuniesky Gurriel... (Le Nouvelliste, Stéphane Lessard) - image 1.0

Agrandir

En plus de briller en défensive, Yuniesky Gurriel a aussi tiré son épingle du jeu en offensive en cognant quatre coups sûrs, mardi, face aux Aigles de Trois-Rivières. 

Le Nouvelliste, Stéphane Lessard

Le match a été plus serré que le pointage, puisque l'écart n'était que d'un point avant le dernier tour au bâton des hommes de Patrick Scalabrini. Ceux-ci ont toutefois explosé en inscrivant huit points en neuvième manche pour mettre la rencontre hors de portée des locaux. Tanner Rust est l'un de ceux qui a fait feu en cognant un triple avec deux hommes sur les sentiers.

Frappeurs et lanceurs ont brillé, mais c'est la performance en défensive qui a véritablement réjoui Scalabrini. «[Dernièrement], on a joué plusieurs matchs avec une défensive pitoyable», a rappelé le gérant. «Aujourd'hui, on a été impeccables.»

Les Capitales (22-18) y prennent goût : ils ont encore connu un fort début de rencontre au bâton, inscrivant deux points dans chacune des deux premières manches contre Ryan Bollinger (4-3). Josué Peley a fait marquer ceux de l'engagement initial sur un simple opportun. Le joueur d'arrêt-court a complété le match avec quatre coups sûrs.

En deuxième, Rust a poussé le nouveau venu Vincent Guglietti au marbre à l'aide d'un double. Il a plus tard reçu la même faveur de Gurriel, cette fois grâce à un simple. Le Cubain a aussi claqué quatre coups sûrs dans la rencontre.

Les Aigles (17-22) ont resserré l'écart avec un point en deuxième et deux autres en cinquième contre le partant des Capitales, Derek Dubois (2-2), qui a accordé trois points et cinq coups sûrs en cinq manches, en route vers sa deuxième victoire de la saison.

La relève s'impose

La relève s'est ensuite imposée. Jay Johnson, d'abord, à sa première présence depuis le 14 juin. Il a lancé deux bonnes manches. Shaun Ellis, ensuite, en a fait autant, obtenant son troisième sauvetage.

Guglietti (deux coups sûrs, un point produit) et Cédric Vallières (un coup sûr, un point produit) ont offert une performance au goût de Scalabrini à leurs débuts avec Québec. «Ils amènent une énergie qu'on n'avait pas. Chaque apparition au bâton de Guglietti était impressionnante. [...] Et Vallières, s'il continue avec cette attitude-là, on va l'aimer beaucoup», a affirmé le gérant entre autres compliments.

Mine de rien, les Capitales ont réussi 33 coups sûr et inscrit 23 points dans la première moitié de cette série de quatre matchs. Le troisième rendez-vous aura lieu ce soir, alors qu'un duel de lanceurs s'annonce. Québec enverra son as Karl Gélinas; Trois-Rivières fera de même avec Matthew Rusch.

Les cauchemars de Scalabrini

Patrick Scalabrini a fait quelques cauchemars à la suite de la défaite de 12-11 encaissée lundi soir contre les Aigles. «Un match complètement débile. À plusieurs moments, on était sûrs qu'on se sauvait avec [la victoire]. Eux aussi. Et c'est vraiment dommage de l'avoir échappée.» Fidèle à son habitude, le gérant des Capitales s'est toutefois attardé sur le positif, au premier chef la performance étincelante du releveur John Fitzsimmons, qui a lancé trois manches parfaites au milieu de ce match offensif, tel l'oeil du cyclone. «C'était pas juste trois manches parfaites, c'était trois manches dominantes», s'est réjoui Scalabrini, ajoutant que la recrue vient brouiller les cartes dans la hiérarchie au monticule. 

Du renfort pour remédier à la «pire hécatombe»

Devant la «pire hécatombe» depuis qu'il est gérant des Capitales, Patrick Scalabrini a embauché deux nouveaux joueurs dans les dernières heures afin de combler les nombreux trous dans son alignement. Le Québécois Cédric Vallières et l'Américain Vincent Guglietti étaient en uniforme mardi.

Vallières, de Roxton Pond, vient de terminer son stage à l'Université d'État du Texas. Il évolue au deuxième ou au troisième but. Il a conservé une moyenne de ,267 en 53 matchs au cours de la dernière saison, en plus de frapper 10 circuits et de produire 42 points. Dans le junior, il a porté les couleurs des Guerriers de Granby.

Quant à Guglietti, «tout le monde croyait qu'il allait être repêché» par une équipe du baseball majeur, explique Scalabrini, qui se cherchait un frappeur gaucher. Le joueur de premier but est finissant au Quinnipiac College (Connecticut). Ce grand gaillard de 6'5'' et de 220 livres a conservé des moyennes au bâton de ,341 et de ,330 au cours des deux dernières saisons.

Ces acquisitions étaient essentielles pour maintenir le bateau à flot, puisque Kalian Sams et Derrick Penilla sont venus garnir la longue liste de joueurs non disponibles de Scalabrini. «J'ai moins de fun un peu», admet le pilote.

Sams est un cas traité «au jour le jour». Il s'est fait piler sur le bras par Alexei Bell et ses crampons de métal. Un morceau de chair a été soulevé et l'enflure s'est mise de la partie.

Le cas de Penilla est plus inquiétant. Les douleurs à l'épaule gauche du lanceur sont peut-être causées par une tendinite, mais ce pourrait être plus grave, craint Scalabrini. On en saura davantage dans quelques jours.

Deux bonnes nouvelles : Yuniesky Gurriel (pouce) et Jay Johnson (talon) étaient de retour en uniforme mardi soir. Rappelons que trois joueurs réguliers - Tim Smith, Ismel Jimenez et Yordan Manduley - sont avec leur équipe nationale en vue des Jeux panaméricains. 

Partager

À lire aussi

publicité

publicité

la liste:1710:liste;la boite:91290:box

En vedette

Précédent

publicité

la boite:1608467:box; tpl:300_B73_videos_playlist.tpl:file;

Les plus populaires : Le Soleil

Tous les plus populaires de la section Le Soleil
sur Lapresse.ca
»

CONTRIBUEZ >

Vous avez assisté à un évènement d'intérêt public ?

Envoyez-nous vos textes, photos ou vidéos

Autres contenus populaires

image title
Fermer