Shikoku 3/Québec 1: Sayonara, Capitales!

La rapidité des Japonais a causé des maux... (Photo Le Soleil, Jean-Marie Villeneuve)

Agrandir

La rapidité des Japonais a causé des maux de tête aux Capitales, même en attaque. Sur ce jeu, Jonathan Malo voulait profiter d'un mauvais relais au premier but pour atteindre le deuxième coussin. Mal lui en prit, la balle est revenue plus vite que prévu et le retrait de Malo a mis fin à la cinquième manche.

Photo Le Soleil, Jean-Marie Villeneuve

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

(Québec) Une équipe du Japon et un lanceur de l'Australie ont eu raison des Capitales de Québec 3-1, vendredi soir, au Stade municipal.

«Ils ont marqué autant de points qu'hier [jeudi], mais on en a compté un seul», a constaté le gérant Patrick Scalabrini, après avoir divisé la série de deux matchs contre la formation d'étoiles de la ligue de baseball indépendant de l'île Shikoku.

«Un très bon lanceur nous a dominés», a poursuivi le pilote des Capitales. «On n'a pas frappé une tonne de balles d'aplomb, nos [neuf] coups sûrs sont quasiment tous des simples.» Seul Kalian Sams a cogné un double, en huitième.

C'est que Drew Naylor l'avait pas à peu près. Si l'Australien de 6'4'' et de 235 livres n'a de japonais que l'uniforme, un interprète accompagne l'instructeur pour lui parler au monticule, il a mené sa troupe à une cinquième victoire en 15matchs en Amérique du Nord. Deux sont à sa fiche. Vendredi, Naylor était à un retrait d'un match complet.

Scalabrini était sur la même longueur d'onde que son homologue japonais pour expliquer l'issue de la rencontre. «Nous avons gagné grâce à notre lanceur», a louangé Terushi Nakashima, par l'intermédiaire d'une interprète, Japonaise d'origine établie à Québec.

Nakashima estime que de jouer chaque jour s'avère très fatigant pour ses hommes, habitués à un horaire de trois ou quatre matchs par semaine. Ses jeunes auront acquis beaucoup d'expérience durant ce voyage et savent maintenant quoi faire pour s'améliorer, selon lui.

Gérant des Indigo Socks de Tokushima en saison, il aimerait même quelques baseballeurs nord-américains de plus dans son pays pour la prochaine saison. «Ils sont tellement plus grands et plus forts», a-t-il affirmé en substance.

Ce médaillé d'argent des Jeux olympiques de 1988 a apprécié sa visite à Québec. «Une ville très propre» au «style européen», dit celui qui a été impressionné par la beauté des plaines d'Abraham. «Mais la nourriture est chère!» a-t-il déploré, comme seul bémol.

Vitesse dérangeante

À défaut de puissance, les Japonais ont démontré beaucoup de vitesse, forçant parfois l'avant-champ des Capitales à précipiter leurs gestes. Comme l'horrible relais du lanceur perdant Sheldon McDonald (3-3) au premier coussin sur un énième amorti, en septième. La balle s'est retrouvée dans l'enclos des releveurs des Capitales et le coureur au troisième but, avant de venir marquer.

Au rayon de la rapidité, il s'en fait peu comme Takamasa Ohki. Le voltigeur de Shikoku arrive deuxième de la ligue Can-Am avec 11buts volés, même s'il n'a joué que la moitié des matchs de ses rivaux.

Avec les 3326 spectateurs vendredi, meilleure foule de la saison au Stade, la visite de l'équipe japonaise a attiré 6582 personnes en deux jours.

Ce soir (18h), Karl Gélinas (5-0, 2,88) remonte sur la butte pour les Capitales et affronte les Boulders de Rockland, meneurs au classement, champions en titre de la ligue Can-Am et antithèse des Japonais sur le plan stratégique.

Pendant ce temps, la troupe du pays du soleil levant conclut son périple à Ottawa avec deux matchs contre les Champions, samedi et dimanche. Et Éric Gagné se prépare pour son premier départ professionnel depuis 2009, dimanche, à Trois-Rivières, face aux T-Bones de Kansas City.

Jérôme Duchesneau... (Photo Le Soleil, Jean-Marie Villeneuve) - image 2.0

Agrandir

Jérôme Duchesneau

Photo Le Soleil, Jean-Marie Villeneuve

Peley ratera deux à trois semaines

Malgré ses bas de Batman et son bandeau de samouraï, Josué Peley ne pouvait oublier sa cuisse meurtrie, hier. La veille, la cuisse droite du receveur et joueur d'inter avait subi un claquage du muscle ischio-jambier. Cette infortune l'écarte du jeu pour deux à trois semaines. Il avait eu le même type de blessure l'an dernier, mais à gauche et plus sévère. «C'est vraiment plate!» a maugréé Peley, pendant que ses coéquipiers s'exerçaient au bâton. «J'étais tout content de retrouver ma position naturelle à l'arrêt-court et de jouer avec [Jonathan] Malo au milieu. Ç'allait bien.» Les Capitales ne perdent pas juste un gros frappeur, mais aussi leur joueur de position le plus polyvalent. Partageant le boulot de receveur avec Jean-Luc Blaquière, il jouait à l'inter depuis le départ de Yordan Manduley pour les Jeux panaméricains et remplace parfois Tim Smith au premier but, qui part aux Panams la semaine prochaine. 

Premier départ pro pour Duchesneau

La blessure de Josué Peley a forcé le gérant Patrick Scalabrini à faire appel à Jérôme Duchesneau (photo). Le joueur d'avant-champ de 20 ans de Saint-Nicolas, qui évolue dans le junior avec les Diamants de Québec, avait joué la fin d'un match, le 4 juin. À sa seule apparition au bâton, il avait produit un point sur un simple. La situation d'hier s'avérait différente, puisqu'il était partant au troisième coussin, un poste qu'il a rarement occupé. Les Capitales l'enrôlent parce qu'il ne joue pas dans un collège américain, ce qui l'empêcherait d'évoluer chez les pros. Patrick Scalabrini a par ailleurs tendu une perche au jeune receveur ontarien Chris Robinson, qui vient de clore sa carrière universitaire à Morehead State, au Kentucky. Le gérant songe aussi à piger dans le camp japonais, mais le temps d'obtention d'un visa et les frais de transport de retour le font hésiter.

Partager

publicité

publicité

la liste:1710:liste;la boite:91290:box

En vedette

Précédent

publicité

la boite:1608467:box; tpl:300_B73_videos_playlist.tpl:file;

Les plus populaires : Le Soleil

Tous les plus populaires de la section Le Soleil
sur Lapresse.ca
»

CONTRIBUEZ >

Vous avez assisté à un évènement d'intérêt public ?

Envoyez-nous vos textes, photos ou vidéos

Autres contenus populaires

image title
Fermer