Shikoku 3/Capitales 6: les Japonais vaincus, Peley blessé

Devant 3256 spectateurs, dont l'ancien gérant des Expos... (Le Soleil, Jean-Marie Villeneuve)

Agrandir

Devant 3256 spectateurs, dont l'ancien gérant des Expos Felipe Alou venu pêcher en compagnie de Jacques Doucet et de Michel Laplante, les visiteurs ont vendu chèrement leur peau.

Le Soleil, Jean-Marie Villeneuve

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

(Québec) Les Capitales ont gagné leur premier match contre l'équipe japonaise de l'île Shikoku, jeudi soir, 6-3. Mais ils ont aussi perdu leur joueur le plus important du moment, Josué Peley, victime d'un claquage à la cuisse en sixième manche.

«Je suis déprimé!» a lancé le gérant des vainqueurs, une fois au vestiaire. «La perte de Peley fait très mal. Il était notre joueur le plus utile autant en offensive qu'en défensive. Sans blague, il va falloir que je le remplace par deux gars», ronchonnait Patrick Scalabrini.

Premier receveur muté en arrêt-court depuis le départ du Cubain Yordan Manduley pour les Jeux panaméricains, Peley frappait pour ,368 et avait produit 10 points dans les 10 derniers matchs.

Subie sur une glissade au deuxième coussin pour confirmer un double, cette élongation du muscle ischio-jambier pourrait tenir Peley loin du jeu pour environ deux semaines. Scalabrini doit donc vite trouver un joueur d'inter partant et un receveur auxiliaire comme second de Jean-Luc Blaquière. Il soupesait déjà la possibilité d'embaucher l'une ou l'autre des étoiles de la ligue de l'île Shikoku, dont le séjour en Amérique du Nord finit dimanche.

Car malgré leur fiche de 4-10 sur notre continent, ces Nippons ne sont pas vilains. Devant 3256 spectateurs, dont l'ancien gérant des Expos Felipe Alou venu pêcher en compagnie de Jacques Doucet et de Michel Laplante, les visiteurs ont vendu chèrement leur peau.

Yuniesky Gurriel, producteur de trois points, Blaquière et Jonathan Malo ont chacun frappé deux coups sûrs. De l'autre côté, Taisuke Takada en a cogné quatre. Chaque équipe a utilisé quatre lanceurs. Première victoire de la saison pour Ryan Leach, 10e sauvetage de Deryk Hooker.

Peut-être déboussolé par le test antidopage que lui ont imposé deux représentants du Centre canadien pour l'éthique dans le sport avant la rencontre, Tim Smith a commis une erreur défensive en première manche. Le premier-but des Capitales est surveillé à cause de sa sélection pour les Jeux panaméricains. Smith rejoindra l'équipe canadienne à la fin de la semaine prochaine.

Après la cabane à sucre à Trois-Rivières, lundi midi, les étoiles de Shikoku ont retrouvé des mets familiers sur la table du Fanamanga, jeudi soir, dans le quartier Saint-Roch. Après la défaite, ils se sont dirigés vers le restaurant-boutique japonais de la rue du Pont, mais non sans saluer les amateurs à la sortie du stade.

Les Capitales retardent le départ du lanceur Karl Gélinas à samedi. Blessé à la jambe dimanche, il cède sa place ce soir à Sheldon McDonald (3-2, 3,62) pour le deuxième et dernier match contre les Japonais.

Immersion nippone

«Je suis allé au Japon quelques fois quand j'étais petit, mais c'est la première fois que ma mère n'est pas là pour tout traduire!» s'esclaffe Tomo Delp, joueur de premier coussin des étoiles de la ligue de l'île Shikoku. À moitié japonais par sa mère, il vient en fait de Las Vegas, au Nevada. Si son faciès asiatique lui permet de passer inaperçu parmi ses coéquipiers, ses 6'4'' et 215 livres le trahissent tout autant. À 6'5'' et rouquin sur les bords, son coéquipier Drew Naylor n'essaie même pas. «Pour la plupart, c'est leur première fois en Amérique. Après trois jours, ils étaient déjà tannés de la nourriture. Ils cherchent le riz au déjeuner!» rigole l'Australien.

Naylor, 29 ans, a passé huit ans dans les filiales des Phillies de Philadelphie. Delp, 24 ans, a joué dans la ligue Frontier. Le premier s'aligne avec les Olive Guyners de Kagawa, le second avec les Indigo Socks de Tokushima. Les deux espèrent accéder à la ligue majeure nippone, seulement deux échelons au-dessus du baseball indépendant. Le lanceur Edward Brandsema est l'autre étranger du groupe.

Notre baseball devenu plus japonais

«Avant, la différence entre le baseball japonais et le baseball nord-américain était qu'on accomplissait mieux la petite balle : faire avancer le coureur, courir sur les buts, réussir les jeux défensifs. Mais maintenant, les joueurs ici sont capables de faire les mêmes choses! Et ils ont en plus des physiques plus gros et leurs lanceurs lancent plus fort», a expliqué Terushi Nakashima, jeudi, par l'intermédiaire d'un interprète.

L'homme de 52 ans a fait le tour du globe pour le baseball. Voltigeur pour l'équipe japonaise médaillée d'argent aux Jeux olympiques de 1988, à Séoul, où le baseball était en démonstration, il dirige maintenant les Indigo Socks de Tokushima, l'une des quatre formations du meilleur des deux circuits indépendants au Japon.

Il a aussi été choisi comme gérant des étoiles de la ligue de l'île Shikoku, qui disputent 17 matchs contre les clubs de la ligue Can-Am. Après deux soirs à Québec, ils terminent leur périple nord-américain à Ottawa, samedi et dimanche. Puis visite à New York, avant le grand retour au pays, mercredi.

La troupe nippone est composée de 13 lanceurs et de 16 joueurs de position âgés de 18 à 33 ans. Dans le lot, deux Américains et un Australien, qui jouent dans la ligue là-bas. Trois joueurs semblent posséder une expérience de la ligue majeure japonaise, dont le vétéran lanceur gaucher Itsuki Shoda. Le voltigeur de 23 ans Yusuke Matsuzawa s'avère leur meilleur frappeur durant ce voyage. Sa moyenne au bâton s'élevait à ,319 et il avait produit huit points en 13 matchs avant celui de jeudi.

Shikoku est la plus petite et la moins peuplée des quatre principales îles qui forment le Japon. Leur saison de 90 matchs s'étire de février à octobre, avec une pause en juin et juillet, période pluvieuse au Japon. Une grande finale oppose les champions des deux ligues indépendantes.

Partager

publicité

publicité

la liste:1710:liste;la boite:91290:box

En vedette

Précédent

publicité

la boite:1608467:box; tpl:300_B73_videos_playlist.tpl:file;

Les plus populaires : Le Soleil

Tous les plus populaires de la section Le Soleil
sur Lapresse.ca
»

CONTRIBUEZ >

Vous avez assisté à un évènement d'intérêt public ?

Envoyez-nous vos textes, photos ou vidéos

Autres contenus populaires

image title
Fermer