Une bébé dans une main, une fausse balle dans l'autre

Le Wrigley Field... (Photo Nam Y. Huh, Associated Press)

Agrandir

Le Wrigley Field

Photo Nam Y. Huh, Associated Press

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Jay Cohen
Le Soleil

(Chicago) Deux des meilleures équipes de la Ligue nationale croisaient le fer au Wrigley Field mardi soir, mais c'est un spectateur assis dans la première rangée qui a offert la meilleure performance de la soirée!

Keith Hartley tenait son fiston de sept mois dans un bras lorsqu'il a effectué un spectaculaire attrapé de sa main nue, au-dessus du gant du premier-but Adrian Gonzalez, des Dodgers de Los Angeles. Le jeu a nécessité une reprise vidéo mais s'est aussi retrouvé sur Twitter et plusieurs autres médias sociaux.

«C'était remarquable!, s'est exclamé le gérant des Cubs de Chicago, Joe Maddon. Vous vous inquiétez pour le bébé, bien sûr, mais il semble qu'il (le spectateur) était en parfait contrôle de la situation.»

Alors qu'il y avait deux retraits et aucun coureur sur les sentiers en deuxième manche, le lanceur Jason Hammel a retroussé un tir de Zack Greinke en territoire des balles fausses. Gonzalez a couru en direction du ballon et a étiré le bras au-dessus de la toile protectrice pour capter la balle. Mais Hartley, un résidant de Chicago, l'a attrapée avec sa main droite tout en tenant Isaac dans son bras gauche.

«J'étais en train de le nourrir et j'ai vu la balle venir dans notre direction, a raconté Hartley. Je me suis assuré de le protéger, je me suis levé et la balle est tombée dans ma main», a-t-il ajouté.

Le gérant des Dodgers, Don Mattingly, est sorti de l'abri et a protesté aux arbitres qu'il s'agissait d'un cas d'obstruction de la part d'un spectateur. Pendant que les officiels révisaient la séquence, la foule a acclamé le jeu qui était montré à répétition sur les nouveaux écrans vidéo du vénérable stade.

Après une brève pause, les arbitres ont renversé leur décision et déclaré Hammel retiré, mettant fin à la manche. Hammel a affirmé qu'il s'agissait du jeu par excellence de la soirée, avant de changer son fusil d'épaule et d'accorder cet honneur au joueur de deuxième-but Addison Russell, des Cubs, pour un catch spectaculaire derrière le coussin.

«C'aurait été plus impressionnant si le bébé avait attrapé la balle!», a blagué Gonzalez.

Hartley ignorait s'il allait être expulsé du stade, avant de faire référence à l'une des fausses balles les plus mémorables de l'histoire du baseball. Steve Bartman a été maudit par les partisans des Cubs en 2003 après avoir fait dévier une fausse balle hors de portée du voltigeur de gauche Moises Alou, alors que les Cubs n'étaient qu'à cinq retraits d'une participation en Série mondiale.

«J'espérais que ce ne soit pas une situation comme celle de Bartman, a confié Hartley. Certains amis m'ont envoyé des textos me disant que j'étais l'anti-Bartman. Je leur ai dit que non, et que c'était le même genre de situation. Heureusement, les responsables de la sécurité m'ont parlé et ne m'ont donné qu'un sévère avertissement.»

Hammel a également eu une pensée pour Bartman. «Loin d'avoir la même importance», a-t-il toutefois observé.

Gonzalez a par ailleurs raconté qu'il était content que Hartley n'ait pas été expulsé.

Les Cubs ont gagné le match 1-0 en dixième manche.

Partager

publicité

publicité

la liste:1710:liste;la boite:91290:box

En vedette

Précédent

publicité

la boite:1608467:box; tpl:300_B73_videos_playlist.tpl:file;

Les plus populaires : Le Soleil

Tous les plus populaires de la section Le Soleil
sur Lapresse.ca
»

CONTRIBUEZ >

Vous avez assisté à un évènement d'intérêt public ?

Envoyez-nous vos textes, photos ou vidéos

Autres contenus populaires

image title
Fermer