Un lanceur de Trois-Pistoles repêché par les A's d'Oakland

Marc-Antoine Bérubé, qui a joué pour les Diamants... (Photo fournie par l'Université de Pittsburgh)

Agrandir

Marc-Antoine Bérubé, qui a joué pour les Diamants de Québec l'an passé, s'alignait avec les Panthers de l'Université de Pittsburgh cette saison.

Photo fournie par l'Université de Pittsburgh

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

(Québec) Lorsqu'il s'est amené de Trois-Pistoles pour tenter de percer l'alignement du club midget AAA de Lévis au printemps 2009, les ligues majeures de baseball n'étaient qu'un rêve lointain pour Marc-Antoine Bérubé. Il s'en est rapproché, mercredi après-midi.

Le lanceur de 22 ans, qui s'alignait avec les Diamants de Québec la saison dernière, a été sélectionné par les Athletics d'Oakland en 28e ronde du repêchage 2015. Il devient ainsi le cinquième joueur développé au programme Sport-Études baseball Cardinal-Roy-Pointe-Lévy à capter l'attention d'un club des majeures depuis sa fondation en 2000.

«Quand tu commences à jouer au baseball, tu rêves toujours aux ligues majeures. Mais pour être franc, je ne m'attendais pas à être repêché un jour quand je suis parti de chez moi à 15-16 ans. Il s'agit d'une belle récompense pour ma famille et moi, je ne sais pas si tout le monde aurait mis autant d'efforts. Je ne suis pas un gars qui croit à la chance, on peut dire que je ne l'ai pas volé», avouait le 845e choix du repêchage.

Bérubé était à la maison familiale dans le Bas-Saint-Laurent lorsque les A's ont dévoilé leur choix de 28e ronde. Jeune homme aux deux pieds sur terre, selon les gens de baseball qui l'ont vu grandir, il n'a pas sauté au plafond lorsqu'il a appris la nouvelle.

«Je ne réalise pas encore ce qui m'arrive, je ne fais que répondre au téléphone... J'avais parlé à quelques équipes, mais je n'avais pas vraiment d'attente et je ne regardais même pas le repêchage», a dit celui qui a commencé à croire qu'une sélection était possible au cours de la dernière saison.

Un coup de fil des A's, mardi soir, avait mis la puce l'oreille à celui qui repose son bras depuis un mois sur ordre de son entraîneur américain. Le lendemain matin, un autre appel lui laissait entendre qu'il serait repêché bientôt. En même temps, les Marlins tentaient de lui parler...

Pur produit régional

Bérubé est un pur produit régional. En plus de jouer avec les Monarques, il s'est joint au programme Sport-Études à Québec. Il a ensuite gravi les échelons un à la fois, jouant aussi avec les Ailes du Québec (meilleurs joueurs de 17 ans) et l'Académie de baseball du Canada, à Montréal. En parallèle, il a porté les couleurs des Lions de St-Lawrence, des Voyageurs de Jonquière et des Diamants.

Sa route l'a aussi mené vers les collèges américains. Il a fréquenté celui de Northeastern Oklahoma A&M (NEO) pendant deux ans, le même fréquenté à l'époque par Karl Gélinas et Jonathan Malo, deux joueurs des Capitales. Et l'an passé, il s'est retrouvé avec les Panthers de l'Université de Pittsburgh après une occasion manquée à New Mexico en raison du congédiement de celui qui l'avait recruté.

«Si j'ai été repêché, c'est en raison de ce que j'ai fait à Pittsburgh. À l'ABC et à NEO, je lançais fort, mais les recruteurs ne sautaient pas en l'air en me voyant. À l'Université de Pittsburgh, on jouait dans une grosse conférence [ACC], je lançais entre 90 et 93 milles à l'heure avec un bon contrôle», a expliqué l'étudiant en kinésiologie, qui a conservé un dossier de 2-7 en 2015 avec une moyenne de points mérités de 5,07. Avec les Diamants, en 2014, il a bouclé l'été avec une fiche de 6-2 (1,90), formant un duo pratiquement imbattable avec Jonathan Paquet.

Une blessure sérieuse

La carrière de Marc-Antoine Bérubé a bien failli se terminer après une saison au programme Sport-Études. Il avait perdu le bout de l'annulaire de sa main droite en coupant du bois à la maison. «Il est coupé à la moitié de l'ongle, ça paraît. En fait, j'ai aussi passé proche de me couper celui du majeur.» L'ex-lanceur Michel Laplante, président des Capitales, l'avait rassuré quant à la possibilité d'être aussi efficace. Bérubé pourrait lancer à nouveau avec les Diamants dans les prochaines semaines si les A's lui demandaient de reprendre vite le collier après une pause d'un mois. Son éligibilité à une dernière saison dans la NCAA étant incertaine, il pourrait signer un premier contrat professionnel assujetti d'une bourse qui lui permettrait de terminer son cours universitaire pendant la saison d'entraînement.

Une cinquième photo

La sélection de Marc-Antoine Bérubé par les A's d'Oakland est une «grosse affaire», a admis Dominik Walsh, entraîneur-chef des Diamants et premier détecteur du potentiel du lanceur de Trois-Pistoles. «Son parcours est beau à voir. Lorsqu'il s'était pointé au camp des Monarques en 2009, on n'avait jamais vu ce jeune du Bas-Saint-Laurent, mais il avait un petit quelque chose et on l'a gardé avec nous. Juste pour lui permettre de jouer au baseball à l'année, sa famille a fait des sacrifices. On a toujours pensé qu'il avait le potentiel pour être repêché, et dans son cas, le déclic est venu la saison dernière où il a amélioré le contrôle de ses lancers. Il me fait penser à Karl Gélinas pour sa prestance. Sa sélection vient chercher une fibre en nous, ça montre que tout est possible. Dans la salle de musculation, il y a la photo de tous les joueurs repêchés du programme Sport-Études Cardinal-Roy-Pointe-Lévy et on se demandait qui serait le prochain», a raconté Walsh. Les autres joueurs déjà repêchés dans le passé furent Jimmy Durette, Kevin Denis-Fortier (deux fois), Jonathan Gilbert et Jonathan Paquet (deux fois).

NOTE : En 34e ronde, le voltigeurs de 16 ans Benjamin Pelletier a été sélectionné par les Phillies de Philadelphie. Le résident de Varennes évolue dans le programme Sports-Études de Mortagne (Boucherville).

Partager

publicité

publicité

la liste:1710:liste;la boite:91290:box

En vedette

Précédent

publicité

la boite:1608467:box; tpl:300_B73_videos_playlist.tpl:file;

Les plus populaires : Le Soleil

Tous les plus populaires de la section Le Soleil
sur Lapresse.ca
»

CONTRIBUEZ >

Vous avez assisté à un évènement d'intérêt public ?

Envoyez-nous vos textes, photos ou vidéos

Autres contenus populaires

image title
Fermer