Le plus dur est passé pour les Capitales

Le receveur Jean-Luc Blaquière connaît un excellent début... (Photothèque Le Soleil, Patrice Laroche)

Agrandir

Le receveur Jean-Luc Blaquière connaît un excellent début de saison, lui qui a frappé la balle en lieu sûr dans chacune des neuf rencontres qu'il a disputées.

Photothèque Le Soleil, Patrice Laroche

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

(Québec) «On vient de passer le bout le plus dur de la saison, et de loin. On revient à Québec au coeur du classement, alors je suis satisfait. Il faut maintenant tirer profit du calendrier», affirme Patrick Scalabrini.

Les Capitales de Québec rentrent fourbus, mais contents des cinq victoires arrachées aux équipes de l'Association américaine en 10 matchs. Un voyage de 14 jours au cours duquel ils ont traversé la moitié de l'Amérique du Nord en autocar, aller-retour.

Quatrièmes sur six au classement de la ligue Can-Am, ils ont posé leur valise à la maison au cours de la nuit. Le temps de roupiller et de faire une brassée de lavage avant de renfiler casquette et crampons dès cet après-midi, au Stade municipal. L'ouverture locale est prévue pour mardi soir, contre Trois-Rivières.

Mais le mauvais temps pourrait ajouter un jour de repos et forcer le report des festivités à mercredi, avec un programme double, jeudi. Les lanceurs partants attendus mardi, Karl Gélinas (fiche de 2-0, moyenne de points mérités de 3,85), et mercredi, Sheldon McDonald (0-1, 1,63), ont bénéficié d'un retour en avion afin d'être reposés.

Scalabrini voit d'un bon oeil les deux prochaines semaines. Douze matchs dans les 16 prochains jours, donc quatre grosses journées de congé! Et de ces 12 affrontements, 10 sont présentés au parc Victoria et les deux autres à Trois-Rivières, tout près.

Scalabrini aura maintenant du temps pour mettre sa casquette de directeur général. Il doit pallier l'absence du voltigeur Alexei Bell, victime d'un claquage à une cuisse, ainsi que le départ prochain de deux autres Cubains, le lanceur Ismel Jimenez et l'arrêt-court Yordan Manduley, pour les Jeux panaméricains.

L'autre point d'inquiétude loge dans l'enclos des releveurs. Le fameux «monstre à trois têtes» annoncé en début de saison s'avère pour l'instant une créature inoffensive. Ensemble, Shaun Ellis, Jay Johnson et Deryk Hooker ont compilé une moyenne de points mérités combinée de 6,00.

«On a bâti notre équipe autour de ces trois releveurs-là», avance le pilote qui, pour mettre la main sur Ellis, a dû se départir de la recrue par excellence dans la Can-Am l'an dernier, le voltigeur Matt Helms. «Les trois sont trop bons pour obtenir des performances moyennes comme ce qu'on a vu jusqu'ici. Va falloir qu'ils se relèvent en revenant à la maison», prévient le coach.

Jean-Luc Blaquière arrive premier au palmarès des réussites. Passé du septième au troisième rang du rôle des frappeurs par rapport à la saison passée, le receveur a cogné la balle en lieu sûr dans chacune des neuf rencontres qu'il a disputées.

«On comptait sur lui, mais pas au point d'être un frappeur aussi dominant», admet avec joie Scalabrini. Blaquière frappe pour ,308 et a produit sept points. Des maux de dos l'ont cloué au banc jeudi, mais il va mieux et était déjà de retour derrière le marbre dimanche.

Des partants efficaces

Côté lanceurs partants, ça va plus que bien pour les Capitales avec une solide moyenne combinée de 2,80 et 40 retraits au bâton contre seulement 11 buts sur balles en 54,2 manches de travail au total pour Gélinas, McDonald, Jimenez, Mark Hardy et Derrick Penilla. De la musique aux oreilles du gérant.

Le gérant des Aigles de Trois-Rivières, Pierre-Luc Laforest ... (Photothèque Le Soleil) - image 2.0

Agrandir

Le gérant des Aigles de Trois-Rivières, Pierre-Luc Laforest 

Photothèque Le Soleil

Les Aigles déploient leurs ailes

Après deux campagnes perdantes, les Aigles de Trois-Rivières ont pris les moyens pour traverser dans le camp des gagnants. La troisième saison d'existence des prochains rivaux des Capitales s'est amorcée avec quatre victoires en sept sorties. Première fois de son histoire que l'équipe du gérant Pierre-Luc Laforest joue pour ,500 ou mieux.

«On est plus complets», constate Laforest. «Nos frappeurs sont meilleurs et ils prennent des meilleures apparitions, ils n'essaient pas le tout ou rien. On a aussi plus de vitesse et notre défensive s'est améliorée», résume-t-il.

On l'a joint durant l'entraînement des siens, lundi. Parce que sa troupe revient de quatre jours de congé. Trop long au goût du coach. «Tu n'as pas besoin de ça en début de saison. Si c'était la fin de juillet ou le mois d'août, je ne dis pas, mais là... On va essayer de ne pas perdre notre rythme», regrette-t-il.

Ancien des Capitales comme joueur et comme instructeur, Laforest remettra la balle à son as lanceur mardi soir, Matthew Rusch (1-1, 4,15), un autre qui est déjà passé par Québec. Parlant de partant, la recrue des Aigles Mike Bradstreet (1-1, 1,50) a été nommé lanceur par excellence de la dernière semaine dans la ligue Can-Am.

En attaque, Laforest a trouvé un premier frappeur digne de ce nom, et il est très bon. Craig Hertler frappe pour ,421 avec 18 présences sur les sentiers en six matchs. Le gérant se réjouit de plus de l'apport du Français Frédéric Hanvi, recommandé par le sélectionneur de l'équipe de France, nul autre qu'Éric Gagné. L'ex-trophée Cy Young est actionnaire de l'équipe trifluvienne et un retour dans l'uniforme des Aigles cet été n'est pas exclu, comme à Québec en 2009.

Ce que Laforest souhaite le plus inculquer à ses joueurs, c'est «une volonté de gagner contre chaque équipe. On a une rivalité avec Québec, mais il ne faut pas que ce soit plus ou moins qu'avec les autres équipes. Quand on joue contre les Capitales, notre but est de les battre, comme contre Rockland et New Jersey.» Les Aigles sont en ville jusqu'à jeudi.

Partager

À lire aussi

publicité

publicité

la liste:1710:liste;la boite:91290:box

En vedette

Précédent

publicité

la boite:1608467:box; tpl:300_B73_videos_playlist.tpl:file;

Les plus populaires : Le Soleil

Tous les plus populaires de la section Le Soleil
sur Lapresse.ca
»

CONTRIBUEZ >

Vous avez assisté à un évènement d'intérêt public ?

Envoyez-nous vos textes, photos ou vidéos

Autres contenus populaires

image title
Fermer