Morose fin de voyage pour les Capitales

Encore une fois, les releveurs Shaun Ellis (photo)... (Photothèque Le Soleil, Patrice Laroche)

Agrandir

Encore une fois, les releveurs Shaun Ellis (photo) et Jay Johnson n'ont pas été à leur meilleur.

Photothèque Le Soleil, Patrice Laroche

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

(Québec) Relève défaillante, erreurs défensives, bâtons muets au moment crucial. La recette idéale pour une défaite des Capitales, dimanche soir, à Sioux City. Un revers de 4-2 qui a permis aux protégés de Patrick Scalabrini de conclure leur voyage inaugural dans le Midwest avec une fiche respectable de 5-5.

Le long retour en autocar s'avère moins joyeux. Sachant que même avec son cinquième partant au monticule pour amorcer la rencontre, le club de Québec est passé à un élan de rafler la mise en toute fin de match. Même deux fois!

Avec des sentiers bondés, les deux meilleurs frappeurs actifs des Capitales, Jean-Luc Blaquière et Kalian Sams, ont été retirés sur trois prises pour concrétiser la défaite. Les visiteurs ont abandonné neuf coureurs sur les coussins dans les quatre dernières manches, 11 au total de ce troisième affrontement face aux Explorers (6-4).

«On ne partait pas avantagés avec notre cinquième partant et on savait que ce serait difficile. Mais on est venus très, très proche de la voler, on a juste manqué un peu d'essence», a regretté Patrick Scalabrini, joint au téléphone en fin de soirée.

Dernier chaînon de la rotation, Derrick Penilla (0-2) avait rempli sa part du marché durant les cinq premières manches et un tiers. L'artilleur gaucher n'a accordé qu'un seul point, non mérité, en plus de garder sa colonne des buts sur balles vierge cette saison.

Mais son opposant n'était pas un pied de céleri non plus. Jeff Marquez (2-0) a déjà lancé cinq manches dans les majeures. Dimanche, il a tenu les frappeurs des Capitales en respect pendant sept manches.

Releveurs chancelants

Encore une fois, les releveurs Shaun Ellis (1 ml, 3 p, 1 pm) et Jay Johnson n'ont pas été à leur meilleur. Erreurs défensives en prime, dont une nonchalance qui a coûté un point lors d'une remise de routine entre le deuxième-but Jonathan Malo et Johnson.

«Je n'ai pas aimé ce qu'Ellis a fait, a souligné Scalabrini. Et on va avoir une discussion avec tous les releveurs, parce que ç'a juste été 10 matchs, mais ils n'ont pas été à la hauteur durant ces 10 matchs», a prévenu le patron.

Les visiteurs n'ont pas abandonné. Après le circuit solo de Tyler Young en huitième manche, trois simples et une passe gratuite ont rallumé l'espoir en neuvième, mais Blaquière et Sams ont tour à tour fendu l'air.

Le retour s'effectue par la route pour tous sauf les deux prochains lanceurs partants, Karl Gélinas et Sheldon McDonald. Ils rentrent à Québec la nuit prochaine, à temps pour l'ouverture locale de mardi soir, au Stade municipal.

Partager

À lire aussi

publicité

publicité

la liste:1710:liste;la boite:91290:box

En vedette

Précédent

publicité

la boite:1608467:box; tpl:300_B73_videos_playlist.tpl:file;

Les plus populaires : Le Soleil

Tous les plus populaires de la section Le Soleil
sur Lapresse.ca
»

CONTRIBUEZ >

Vous avez assisté à un évènement d'intérêt public ?

Envoyez-nous vos textes, photos ou vidéos

Autres contenus populaires

image title
Fermer