Les Capitales perdent un duel offensif à Sioux Falls

Le gérant des Capitales, Patrick Scalabrini... (Photothèque Le Soleil, Caroline Grégoire)

Agrandir

Le gérant des Capitales, Patrick Scalabrini

Photothèque Le Soleil, Caroline Grégoire

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

(Québec) La balle a voyagé, mardi, au Dakota du Sud! Les Capitales ont perdu un duel offensif contre les Canaries de Sioux Falls au compte de 9-5. Un match ponctué de cinq circuits.

«Quand j'étais joueur, c'était mon stade préféré», a affirmé le gérant des Capitales, Patrick Scalabrini, après la rencontre, racontant y avoir frappé plusieurs longues balles pendant sa carrière. Il a moins aimé sa soirée de mardi.

Les Capitales (2-3) ont pourtant lancé les hostilités avec autorité lors d'une première manche de quatre coups sûrs et trois points. Alexei Bell a cogné un circuit de deux points, son deuxième de la saison, puis Jean-Luc Blaquière, quatre frappeurs plus tard, a poussé Josué Peley au marbre avec un simple.

Le ciel est ensuite tombé sur la tête des visiteurs. En fin de première, deux mauvais lancers de Derrick Penilla au même frappeur ont coûté cher. Jerome Pena a ainsi pu se rendre du premier au troisième but sans qu'une seule balle soit frappée. Brian Humphries l'a ensuite fait marquer avec un roulant à l'avant-champ.

En fin de deuxième, l'ancien des Dodgers de Los Angeles, Jason Repko, a frappé un circuit de deux points pour ramener le match à la case départ. Puis, même scénario en fin de quatrième, alors que le deuxième frappeur de la manche, Michael Wing, a cogné une longue balle avec un homme sur les sentiers. C'était 5-3 Sioux Falls et la fin pour Penilla (0-1), qui a alloué cinq points mérités et six coups sûrs.

Manque de constance

«On a eu ce qu'on craignait de lui. Il a des flashs de lanceur dominant dans cette ligue, puis des flashs de mauvais lanceur dans cette ligue. Il est très peu constant dans la mécanique de ses lancers», a analysé Scalabrini, ajoutant qu'à seulement 23 ans, le jeune artilleur californien mérite quelques chances de se faire valoir.

Jonathan Malo a réduit l'écart à un seul point avec son premier circuit de la saison en cinquième manche. Mais les Canaries ont toutefois repris ce point lorsque le releveur Derek Dubois a accordé un coup de quatre buts dès le premier lancer de la sixième manche, l'oeuvre de David Bergin. Il s'agit toutefois du seul faux pas de Dubois en trois manches, mardi.

En début de huitième, Kalian Sams a frappé son deuxième triple de la jeune saison pour les Capitales avant d'être poussé au marbre par un roulant de Josué Peley.

Mais à leur tour au bâton, les Canaries ont profité d'une erreur de Jonathan Malo sur une possible balle à double jeu pour ouvrir les valves contre Deryk Hooker. Avec les buts remplis, Richard Stock a cogné un double qui a vidé les sentiers, et c'était 9-5 pour Sioux Falls.

NOTES : Bell et Sams ont été les meilleurs Capitales avec deux coups sûrs chacun... L'équipe québécoise remet ça contre les Canaries mercredi soir (20h05), alors que Karl Gélinas (1-0) amorcera son deuxième match de la saison.

Partager

publicité

publicité

la liste:1710:liste;la boite:91290:box

En vedette

Précédent

publicité

la boite:1608467:box; tpl:300_B73_videos_playlist.tpl:file;

Les plus populaires : Le Soleil

Tous les plus populaires de la section Le Soleil
sur Lapresse.ca
»

CONTRIBUEZ >

Vous avez assisté à un évènement d'intérêt public ?

Envoyez-nous vos textes, photos ou vidéos

Autres contenus populaires

image title
Fermer