Capitales 11/ Railcats 4: départ canon

Karl Gélinas des Capitales... (Photothèque Le Soleil)

Agrandir

Karl Gélinas des Capitales

Photothèque Le Soleil

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

(Québec) Victoire de 11-4 pour lancer la 17saison des Capitales, jeudi soir. Pendant que Karl Gélinas obtenait sa 50victoire en carrière avec Québec, les joueurs cubains faisaient la fiesta offensive en compagnie de Jean-Luc Blaquière.

On a avalé de travers la mauvaise saison 2014. Ce n'est qu'un match sur 97, mais un départ aussi canon soulage le gérant Patrick Scalabrini et sa bande. C'est pourtant un nouveau venu qui a mené la charge aux dépens des Railcats de Gary, en Indiana.

Le Cubain Alexei Bell a cogné un double, un circuit et un triple, a produit trois points, sur sa longue balle, et en a marqué trois. «Il est très impressionnant!» a commenté Scalabrini, au téléphone. «Et c'était des gros coups de bâton, parce qu'ici, ce n'est vraiment pas un parc de frappeurs.» Bell s'est même signalé comme voltigeur de droite avec une glissade pour l'attrapé, en huitième manche.

Les deux autres joueurs de position originaires de Cuba, Yordan Manduley et Yuniesky Gurriel, ont produit un point chacun, Manduley concluant la soirée avec trois coups sûrs en cinq présences. Pour Bell et Manduley, il s'agissait d'un premier match professionnel hors de leur pays.

L'attaque n'a pas été qu'une affaire cubaine. Le Québécois Jean-Luc Blaquière a aussi produit trois points, dont deux à l'aide d'une claque de quatre buts. «C'est lui qui leur a cassé les reins avec son circuit en deuxième manche», a poursuivi le pilote. «La défensive est leur force, le troisième-but venait de faire une erreur et Blaq n'aurait pas pu frapper la balle plus loin que ça.» L'Ontarien Tim Smith a produit le 10e point des vainqueurs sur un double.

Record égalé

Seuls Jonathan Malo et Tyler Young n'ont pas frappé la balle en lieu sûr pour Québec, mais ils ont atteint les sentiers sur quatre balles pour ensuite venir marquer. La deuxième manche a été très productive avec sept points.

Au monticule, Gélinas (5,2 ml) n'a connu qu'une moins bonne manche, la cinquième, y accordant trois points, dont deux mérités. Sinon, le grand droitier a repris où il avait laissé, c'est à dire avec 66 prises sur 88 tirs, pour six retraits au bâton et aucun but sur balles.

L'artilleur de 31 ans montre maintenant un dossier de 50-30 en 114 départs étalés sur huit saisons et un match avec les Capitales. Avec 50 victoires, il égale John Kelly au deuxième rang de tous les temps de la ligue Can-Am. Isaac Pavlik est loin devant à 80. 

Vendredi soir, pour le deuxième d'une série de 10 matchs dans le Midwest américain, dont quatre à Gary, les Capitales oseront le retour du lanceur gaucher Sheldon McDonald dans le rôle de partant.

Partager

À lire aussi

publicité

publicité

la liste:1710:liste;la boite:91290:box

En vedette

Précédent

publicité

la boite:1608467:box; tpl:300_B73_videos_playlist.tpl:file;

Les plus populaires : Le Soleil

Tous les plus populaires de la section Le Soleil
sur Lapresse.ca
»

CONTRIBUEZ >

Vous avez assisté à un évènement d'intérêt public ?

Envoyez-nous vos textes, photos ou vidéos

Autres contenus populaires

image title
Fermer