Scalabrini aura la mèche plus courte avec ses Capitales

«On a été trop patients avec certains joueurs,... (Photothèque Le Soleil, Caroline Grégoire)

Agrandir

«On a été trop patients avec certains joueurs, la saison dernière. On va agir différemment dans le futur», dit le gérant des Capitales, Patrick Scalabrini.

Photothèque Le Soleil, Caroline Grégoire

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

(Québec) À l'aube de sa sixième campagne à la barre des Capitales, Patrick Scalabrini arbore déjà quatre bagues de championnat gagnées comme gérant. Mais l'an passé, pénible retour sur terre : fiche sous ,500 et exclusion des séries.

«On a été trop patients avec certains joueurs, la saison dernière. On va agir différemment dans le futur», promet Scalabrini.

Le club de baseball indépendant de Québec lance sa 17e saison jeudi soir, à Gary, en Indiana. Joint durant une escale, mercredi, Scalabrini et sa bande dînaient dans le coin de Flint, au Michigan. Le calendrier de 97 matchs s'amorce à la dure avec 10 matchs dans le Midwest américain contre des équipes de l'Association américaine.

«On va voir de quoi on est faits», tranche l'instructeur-chef. Même s'il dirige plusieurs nouveaux, il vise un rendement de 6-4 durant ce voyage. «Ça va nous permettre d'évaluer certains joueurs qu'on connaît moins, surtout les recrues. Ça peut paraître un peu rapide et les 10 premiers matchs ne décident pas de tout, mais on a appris de 2014.»

Avec du recul, Scalabrini avoue s'être éloigné du style de jeu qui avait fait le succès des Capitales les saisons précédentes. «On a toujours été bons au monticule et en défensive, mais l'an passé, on s'est éloignés de ça», reconnaît-il. «On veut revenir vers ça.»

Durant l'hiver, les Capitales ont encaissé deux lourdes pertes avec les départs de Balbino Fuenmayor (baseball affilié) et de Sébastien Boucher (Ottawa). Fuenmayor venait d'être nommé joueur par excellence de tout le baseball indépendant nord-américain, tandis que Boucher brillait autant au bâton qu'en défensive année après année.

BELL ÉLECTRIQUE

Scalabrini se réjouit de la venue du Cubain Alexei Bell, intense voltigeur de droite qu'il a «hâte de voir jouer tous les jours». Menace constante sur les sentiers, son patron le qualifie de rien de moins qu'«électrique».

Le rôle de meneurs dans le vestiaire revient encore plus aux quatre Québécois, au premier chef Jonathan Malo et Josué Peley. Aussi Jean-Luc Blaquière «à ses heures», dira le gérant, et Karl Gélinas du côté des lanceurs.

Le pilote qualifie de plus belle surprise du camp d'entraînement la recrue Derrick Penilla, un lanceur gaucher qui commence la saison comme cinquième partant. Donc, trois partants gauchers sur cinq, avec Sheldon McDonald et Mark Hardy. Karl Gélinas et Ismel Jimenez sont les deux autres. Penilla a la puissance et l'étoffe, mais reste à travailler la constance, modère Scalabrini.

Quant à Blaquière, il ne l'a jamais vu aussi en forme. «Il a été l'un des meilleurs, sinon le meilleur frappeur du camp. Il n'a plus mal à la tête, il est heureux!» affirme le coach, à propos de son receveur et joueur d'avant-champ.

Point d'interrogation toutefois au troisième-but avec Tyler Young, qu'on connaît peu et qui ne possède que deux saisons d'expérience dans le baseball professionnel, du A faible et du A. Ajoutons que le frappeur de puissance et voltigeur Kalian Sams commence la saison sur la liste des blessés, mais devrait reprendre le collier samedi ou dimanche.

Le commissaire de la ligue CanAm, Miles Wolff... (Photothèque Le Soleil) - image 2.0

Agrandir

Le commissaire de la ligue CanAm, Miles Wolff

Photothèque Le Soleil

La nouvelle ligue CanAm

La ligue CanAm vit beaucoup de changements cette saison avec le passage de quatre à sept équipes. Même huit, mais deux qui ne joueront pas en même temps. Un nouveau club canadien, le retour d'un autre aux États-Unis, une formation sans stade et... des Japonais !

Le baseball indépendant conserve cette capacité de surprendre les amateurs. Après une année creuse à quatre équipes, l'arrivée de nouvelles concessions dans des marchés où la CanAm était déjà passée, Ottawa et Sussex, s'annonce encourageant. «On a six franchises solides, six bons propriétaires», atteste le commissaire de la ligue, Miles Wolff. «Et on continue à tenir les matchs contre l'Association américaine, on a l'équipe japonaise et l'équipe itinérante. Les amateurs vont avoir de la variété.»

Il n'aperçoit pas de fusion entre la CanAm et l'Association américaine à l'horizon. Pas plus qu'une expansion pour 2016, où les six clubs établis reviendraient. Il estime que la ligue est plus forte que jamais. «On a de plus en plus de talent, dont plusieurs anciens des majeures. Les joueurs voient ce qui se passe avec Chris Colabello et Andrew Albers, ils savent que nous sommes une bonne option», affirme-t-il, prenant en exemple deux anciens de la CanAm qui s'alignent cette saison avec les Blue Jays de Toronto.

L'homme de baseball de la Caroline du Nord est d'ailleurs actionnaire majoritaire à Ottawa, comme il l'avait été en tout ou en partie à Québec et à Trois-Rivières. Il se dit persuadé de vendre l'équipe à des intérêts locaux dans les six prochains mois.

Ouverture locale à Ottawa vendredi, à Trois-Rivières mardi et à Québec le 2 juin. Notons de plus la tenue d'une joute de la ligue CanAm le 17 juillet au Doubleday Field de Cooperstown, terrain situé à deux coins de rue du Temple de la renommée du baseball. Rockland et New Jersey se livreront le premier match professionnel à cet endroit historique depuis 2009. 

Les rivaux des Capitales

Aigles de Trois-Rivières  (3e saison)

Gérant : Pier-Luc Laforest

S'annoncent meilleurs que l'an dernier. Avec l'embauche de l'ex-inter des majeures Pedro Lopez et le retour de Jose Cuevas au deuxième but, la brèche défensive est colmatée.

 Champions d'Ottawa  (1re saison)

Gérant : Hal Lanier

Impressionnant pour une nouvelle équipe. En plus de deux anciens des majeures au monticule, ils héritent de l'un des meilleurs joueurs de la ligue en Sébastien Boucher.

 Boulders de Rockland  (5e saison)

Gérant : Jamie Keefe

Les champions en titre semblent affaiblis avec la perte de plusieurs acteurs-clés. Reste toutefois une marge de manoeuvre avec encore deux postes de vétérans à combler.

 Jackals du New Jersey  (18e saison)

Gérant : Joe Calfapietra

Montrent le plus fort alignement en ce début de saison. Battus en finale au cours des quatre dernières années, réussiront-ils enfin à grimper la dernière marche jusqu'au sommet?

 Miners de Sussex  (1re saison)

Gérant : Steve Shirley

Un solide champ extérieur composé de deux anciens des majeures et d'un LS-5. Le gérant arrive de l'Association américaine, où il a été nommé deux fois gérant de l'année.

Grays de Garden State  (1re saison)

Gérant : Eric Pierzchala

Équipe itinérante de jeunes espoirs. Une nouvelle règle les empêchera de donner leurs meilleurs joueurs en fin de saison. Prennent la relève de l'équipe japonaise, dès le 29 juin.

 Étoiles de l'île Shikoku

Supposés être les meilleurs joueurs du meilleur circuit indépendant au Japon. Joueront 17 matchs contre les équipes de la CanAm, du 12 au 28 juin, dont les 25 et 26 juin à Québec.

L'ancien voltigeur des Capitales Sébastien Boucher joue maintenant à... (Photothèque Le Soleil) - image 4.0

Agrandir

L'ancien voltigeur des Capitales Sébastien Boucher joue maintenant à Ottawa.

Photothèque Le Soleil

Joueurs à surveiller

Reggie Abercrombie (voltigeur, Sussex)

A joué 180 matchs dans les majeures, 74 points produits l'an dernier à Winnipeg.

Sébastien Boucher (voltigeur, Ottawa)

Joueur le plus complet avec Québec durant six ans, pilier du nouveau club.

Wilmer Font (lanceur partant, Ottawa)

A lancé cinq fois dans les majeures (3,1 ml), il n'a que 24 ans.

Donnie Joseph (releveur gaucher, New Jersey)

Sept présences sur une butte des majeures (6,1 ml), AAA depuis trois ans.

Pedro Lopez (arrêt-court, Trois-Rivières)

A joué 16 matchs dans les majeures et près de 400 dans le AAA.

Philippe-Alexandre Valiquette (releveur gaucher, Trois-Rivières)

Retour au jeu après deux saisons d'inactivité, l'as caché des Aigles?

Partager

À lire aussi

publicité

publicité

la liste:1710:liste;la boite:91290:box

En vedette

Précédent

publicité

la boite:1608467:box; tpl:300_B73_videos_playlist.tpl:file;

Les plus populaires : Le Soleil

Tous les plus populaires de la section Le Soleil
sur Lapresse.ca
»

CONTRIBUEZ >

Vous avez assisté à un évènement d'intérêt public ?

Envoyez-nous vos textes, photos ou vidéos

Autres contenus populaires

image title
Fermer