Les Diamants perdent leurs deux matchs contre les Cardinals

Malgré les deux défaites, le gérant Dominik Walsh... (Photothèque, Le Soleil, Jean-Marie Villeneuve)

Agrandir

Malgré les deux défaites, le gérant Dominik Walsh s'est dit satisfait du travail des siens.

Photothèque, Le Soleil, Jean-Marie Villeneuve

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

Sur le même thème

(Québec) Les Diamants de Québec ont goûté à la revanche des Cardinals de LaSalle, samedi. Ceux-ci ont balayé le programme double qui opposait les deux équipes en lever de rideau de la nouvelle saison de la Ligue de baseball élite du Québec.

En finale, l'an dernier, les Diamants concluaient une saison quasi parfaite en battant les Cardinals en six matchs. Un sort bien différent attendait la troupe de Dominik Walsh, samedi après-midi, alors qu'elle s'est inclinée 5-4 et 6-1 au Stade municipal.

Loin d'être dépité, Walsh a relativisé les défaites des siens. «Aujourd'hui, le résultat n'était pas si important que ça. On n'a pas eu la chance de jouer beaucoup de matchs hors-concours. On voulait trouver un moyen de bien jouer, d'être équilibré dans toutes les facettes du jeu... Et, honnêtement, on a bien joué malgré tout», a expliqué le gérant, précisant que les Cardinals représentent sans doute la meilleure équipe de la ligue et que trois des meilleurs joueurs des Diamants sont toujours dans leur collège américain. «On a été à un gros coup sûr près de gagner ces deux matchs-là.»

Dans la première rencontre, les Diamants sont en effet venus près d'effectuer une belle remontée dans la dernière demi-manche. C'était 5-1 quand les joueurs québécois ont reçu trois buts sur balles pour remplir les buts. Ils ont finalement inscrit trois points, mais ce fut trop peu trop tard. Xavier Tremblay (0-1) a hérité de la défaite. Raphaël Bérubé a frappé deux coups sûrs pour les perdants, qui n'en ont réussi que 4, contre 10 pour les vainqueurs.

Le deuxième duel se déroulait sans histoire, et les Diamants étaient toujours dans le coup en début de septième manche. C'était 1-0 Cardinals, mais ceux-ci ont explosé avec cinq points, rendant le match quasi hors de portée des locaux. Les deux Tremblay, Xavier et Francis, ont claqué deux coups sûrs dans cette rencontre perdue par Vincent Ruel (0-1), qui n'a pourtant accordé que trois coups sûrs en six manches.

La formation québécoise compte donc déjà deux défaites dans sa saison 2015. L'année dernière, l'équipe avait conclu sa campagne avec seulement cinq échecs en 48 matchs.

Partager

publicité

publicité

la liste:1710:liste;la boite:91290:box

En vedette

Précédent

publicité

la boite:1608467:box; tpl:300_B73_videos_playlist.tpl:file;

Les plus populaires : Le Soleil

Tous les plus populaires de la section Le Soleil
sur Lapresse.ca
»

CONTRIBUEZ >

Vous avez assisté à un évènement d'intérêt public ?

Envoyez-nous vos textes, photos ou vidéos

Autres contenus populaires

image title
Fermer