Les Capitales dénichent un dernier vétéran

Le gérant des Capitales, Patrick Scalabrini... (Photothèque Le Soleil, Jean-Marie Villeneuve)

Agrandir

Le gérant des Capitales, Patrick Scalabrini

Photothèque Le Soleil, Jean-Marie Villeneuve

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

(Québec) Les Capitales de Québec ont pourvu leur dernier poste de vétéran, lundi, avec la mise sous contrat du lanceur Deryk Hooker, un droitier de 25 ans qui s'est aligné avec les filiales AAA des Cards de St. Louis et des A's d'Oakland au cours des deux dernières saisons.

Il devient le quatrième joueur d'expérience dans l'alignement du gérant Patrick Scalabrini, les autres étant le lanceur Karl Gélinas, le receveur Josué Peley et l'avant-champ Jonathan Malo.

«À la fin de la saison dernière, je voulais que l'on soit meilleur au monticule et l'acquisition de Hooker s'inscrit dans cet objectif. On a ajouté beaucoup de profondeur dans notre personnel de lanceurs», explique Scalabrini à propos de celui qui est destiné à occuper le poste de releveur numéro un de l'équipe.

L'arrivée de Hooker, qui a récemment été libéré par les Red Sox de Boston, s'ajoute à celle de Shaun Ellis, un lanceur du même genre obtenu par transaction avec les Jackals du New Jersey, cet hiver. Le gaucher Jay Johnson, qui était avec les Capitales en 2014, complète «un trio d'expérience pour nos fins de matchs», a ajouté le gérant qui pourrait, au besoin, utiliser Hooker ou Ellis à titre de partant.

Hooker a présenté une fiche de 17-34 et une moyenne de points mérités de 3,62 en huit saisons dans les filiales des Cards et des A's. Le gaillard de 6 pieds 4 pouces et 215 livres a été un choix de septième ronde en 2007. Il s'approche d'un retrait au bâton par manche lancée (502 en 514) dans les ligues mineures. En 2009, il a été suspendu pour 50 matchs par le baseball majeur pour usage de substances illégales.

Scalabrini a débusqué un vétéran afin de combler la perte de Derrick Miramontes, un autre releveur qui vient de l'aviser de sa décision de se joindre à une formation du Mexique. Miramontes avait été obtenu des Champions d'Ottawa en retour de Sébastien Boucher, Leondy Perez, Joe Riley et Mike Provencher, nouveau retraité.

«Je suis un peu déçu, mais je peux comprendre sa décision parce que c'est beaucoup plus payant de jouer au Mexique. Il aurait été bon, il aurait aidé. Il a manifesté le désir de s'amener avec nous à la fin de sa saison mexicaine», disait-il au sujet de celui dont il conserve ses droits dans la ligue Can-Am.

Les Capitales sont sur le point d'afficher complet. Au cours des prochains jours, ils feront l'annonce de la venue d'un voltigeur et frappeur droitier de catégorie LS-5. Un nouveau règlement dans la ligue Can-Am leur permet d'aligner quatre vétérans et deux joueurs LS-5, l'autre étant le premier-but Tim Smith.

Surévaluation en 2014

Scalabrini admet avoir surévalué certains joueurs dans l'élaboration de son équipe, l'an dernier. Résultat, les Capitales ont été freinés dans leur élan de cinq championnats d'affilée.

«J'étais confiant en début de saison en 2014, mais j'ai noté qu'on avait plusieurs failles en défensive et au monticule en cours de route. Il était important d'avoir une équipe plus expérimentée, et c'est ce qu'on aura. On revient à notre bonne vieille recette de nos succès des dernières années avec de la vitesse, de la défensive et de bons lanceurs.»

Partager

publicité

publicité

la liste:1710:liste;la boite:91290:box

En vedette

Précédent

publicité

la boite:1608467:box; tpl:300_B73_videos_playlist.tpl:file;

Les plus populaires : Le Soleil

Tous les plus populaires de la section Le Soleil
sur Lapresse.ca
»

CONTRIBUEZ >

Vous avez assisté à un évènement d'intérêt public ?

Envoyez-nous vos textes, photos ou vidéos

Autres contenus populaires

image title
Fermer