Quatre joueurs cubains s'aligneront avec les Capitales en 2015

Yuniesky Gurriel portera de nouveau l'uniforme des Capitales... (Photothèque Le Soleil, Jean-Marie Villeneuve)

Agrandir

Yuniesky Gurriel portera de nouveau l'uniforme des Capitales cette saison, tout comme trois compatriotes cubains qui l'accompagneront à Québec en 2015.

Photothèque Le Soleil, Jean-Marie Villeneuve

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

(Québec) Les Capitales de Québec ont frappé un coup de circuit, mercredi matin à La Havane, où la Fédération cubaine de baseball avait invité le président Michel Laplante et le gérant Patrick Scalabrini à assister au dévoilement des noms des quatre joueurs de Cuba qui s'aligneront avec le club de la ligue Can-Am de baseball indépendant, cette saison.

En plus du voltigeur Yuniesky Gurriel, qui revient à Québec pour une deuxième saison, les futurs porte-couleurs des Capitales seront le voltigeur Alexei Bell, l'arrêt-court Yordan Mandulay et le lanceur droitier Ismel Jimenez.

«Nous sommes vraiment contents. Il s'agit des joueurs que je voulais avoir. Bell, par exemple, était le premier nom sur ma liste», a confirmé Scalabrini, joint à La Havane, mercredi, quelques minutes après sa participation à un point de presse diffusé à la télévision nationale de Cuba. Les deux hommes rencontreront la presse de Québec, demain, à leur retour de Cuba.

À 31 ans, Bell pourrait être une véritable attraction au Stade municipal. Il serait le seul joueur cubain à avoir frappé 25 circuits et volé 25 buts en une saison en «Serie Nacional». Champion frappeur du tournoi olympique de 2008, où Cuba avait remporté la médaille d'argent, il s'alignait pour l'équipe nationale de son pays dans la conquête du Championnat des Caraïbes de 2014 disputé au Mexique. Il a conservé une moyenne de ,323 en 2014-2015 avec sa formation de Santiago, frappant 8 circuits et produisant 28 points. Il compte un peu moins de 160 circuits et près de 700 points produits en carrière.

«Il a déjà battu le record de circuits en une saison à Cuba, je l'imagine déjà au troisième rang de notre alignement des frappeurs. S'il est en santé, il pourrait être excitant à voir», a dit le gérant à propos du voltigeur de droite.

Portrait modifié

Premier joueur à obtenir la permission de son pays de jouer en Amérique du Nord, Gurriel revient à Québec pour patrouiller le champ centre après avoir conservé une moyenne au bâton de ,321 en 2014. Pour sa part, Yordan Mondulay est un arrêt-court de 29 ans ayant frappé pour ,291 dans son pays. Il a déjà remporté le gant doré cubain en 2011-2012 et s'alignait avec l'équipe nationale au cours de la dernière année.

«Ça change le portrait de l'équipe. Nous revenons avec un troisième frappeur droitier, un arrêt-court défensif et un partant de qualité, qui pourrait être notre numéro 2 derrière Karl [Gélinas], sans oublier Yuni», a ajouté Scalabrini.

Lanceur droitier de 28 ans, Jimenez a conservé une fiche de 11-4 et une moyenne de points mérités de 2,30 au cours de la dernière saison cubaine. Les quatre joueurs seront catalogués comme des LS-2 selon les règles de la ligue Can-Am.

«Ils ont tous fait partie à un moment de l'équipe nationale de Cuba. À part Yuni, les trois pourraient être invités à participer aux Jeux panaméricains, cet été [du 7 au 15 août à Toronto]. La seule inquiétude est de savoir s'il y aura un problème pour aller aux États-Unis, mais si tout a bien fonctionné avec Gurriel l'an passé, je ne vois pas ce qui pourrait accrocher», a précisé Scalabrini.

Partager

publicité

publicité

la liste:1710:liste;la boite:91290:box

En vedette

Précédent

publicité

la boite:1608467:box; tpl:300_B73_videos_playlist.tpl:file;

Les plus populaires : Le Soleil

Tous les plus populaires de la section Le Soleil
sur Lapresse.ca
»

CONTRIBUEZ >

Vous avez assisté à un évènement d'intérêt public ?

Envoyez-nous vos textes, photos ou vidéos

Autres contenus populaires

image title
Fermer