• Le Soleil > 
  • Sports > 
  • Baseball 
  • > Les Capitales obtiennent le lanceur Derrick Miramontes en retour de Boucher 

Les Capitales obtiennent le lanceur Derrick Miramontes en retour de Boucher

À sa dernière présence au bâton avec les... (Le Soleil, Jean-Marie Villeneuve)

Agrandir

À sa dernière présence au bâton avec les Capitales, le voltigeur Sébastien Boucher a frappé un long circuit au champ centre contre son ancien coéquipier Matthew Rusch, le 1er septembre au Stade municipal de Québec, saluant à sa façon les partisans qui lui avaient réservé une chaleureuse ovation lors de l'hommage auquel il a eu droit entre les deux parties du programme double. Le numéro 18 s'alignera avec les Champions d'Ottawa en 2015.

Le Soleil, Jean-Marie Villeneuve

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

(Québec) Ce que tous les partisans des Capitales savaient déjà depuis la fin de la saison a été confirmé, mardi. C'est avec les Champions d'Ottawa que Sébastien Boucher poursuivra sa carrière. La formation québécoise a cédé ses droits de même que ceux de Mike Provencher à la nouvelle formation de la ligue Can-Am en retour du lanceur de relève Derrick Miramontes.

«Sébastien Boucher, c'était l'image de la franchise depuis quelques années», a indiqué lors d'une conversation téléphonique le gérant Patrick Scalabrini à propos du vétéran qui avait annoncé son intention de poursuivre sa carrière en Outaouais, sa région natale, afin de se rapprocher de sa famille. «Depuis quelques années, ce fut de loin le frappeur le plus important de l'équipe. Il avait un peu de tout, soit de la puissance et de la vitesse. Il était une menace de tous les côtés. Un gars comme ça, ça ne se remplace pas. C'est certain que le voltigeur de centre qui prendra sa place aura de gros souliers à chausser.»

Détenteur d'une moyenne de ,319 en six saisons à Québec, la meilleure chez les Capitales chez les joueurs ayant cumulé au moins 500 apparitions au bâton, Boucher est deuxième au chapitre des circuits (45) et troisième pour les coups sûrs (564) et les buts volés (89). Parlant de Provencher, Scalabrini a indiqué qu'à cause de son statut (LS-5), il n'avait pas eu le choix que de se départir de ses services pour ajouter Miramontes à son alignement.

«Avec la saison que nous avons connue en 2014, la campagne au cours de laquelle nous avons frappé le plus, mais gagné le moins, je voulais me rapprocher d'une équipe plus rapide, meilleure en défensive et comptant sur de meilleurs lanceurs. On va peut-être moins frapper en 2015, mais je pense que l'on va être meilleur de l'autre côté. L'idée, c'est de commencer à bâtir en ayant une équipe très bonne sur la butte et je crois que Miramontes est un peu le début de ça.»

C'est avec la formation de Southern Illinois, de la Ligue Frontier, que la nouvelle acquisition des Capitales a lancé en 2014. Le droitier de 27 ans a maintenu une moyenne de points mérités de 1,57 et un ratio de retraits au bâton/buts sur balles de 4,43/1 en neuf manches. Scalabrini a indiqué qu'il comptait l'utiliser comme releveur afin de «mettre la table» ou encore comme «closer». Et même si parfois des joueurs aux statistiques impressionnantes dans la Ligue Frontier en ont arraché dans la Can-Am, le gérant a expliqué qu'il était confiant que Miramontes puisse s'affirmer à Québec.

«La bonne nouvelle, c'est qu'il a lancé dans l'Association américaine [Shreveport-Bossier, Grand Prairie et Fargo-Moorhead], où il a obtenu également beaucoup de succès. C'est ce qui me fait croire qu'il pourrait avoir un impact intéressant.»

Nouvelle identité

Parlant des nombreux mouvements de personnel qui sont survenus chez les Capitales depuis la fin de la campagne, le gérant a indiqué qu'il savait, au terme de la dernière campagne, qu'il devrait procéder à de très gros changements au cours de la saison morte. En plus de Boucher et de Provencher, l'équipe a perdu les services de Kyle Regnault, Danny Moskovits et de Balbino Fuenmayor au profit du baseball affilié.

«L'identité de l'équipe va être complètement changée. Ça va nous prendre plein de nouveaux éléments pour remplacer ces gros morceaux-là. Des deux côtés, nous avons perdu plusieurs joueurs. Pour les frappeurs, je m'attends à ce que trois ou quatre soient de retour sur les 11 que nous avions

en 2014 de même que quatre ou cinq lanceurs sur les 11 qui étaient avec nous. À peu près tous les postes doivent être comblés à l'exception de l'arrêt-court, où Jonathan Malo devrait être de retour, et derrière le marbre où nous souhaitons ravoir les mêmes joueurs [Josué Peley et Jean-Luc Blaquière]. Tout le reste sera pas mal à refaire.»

Partager

publicité

publicité

la liste:1710:liste;la boite:91290:box

En vedette

Précédent

publicité

la boite:1608467:box; tpl:300_B73_videos_playlist.tpl:file;

Les plus populaires : Le Soleil

Tous les plus populaires de la section Le Soleil
sur Lapresse.ca
»

CONTRIBUEZ >

Vous avez assisté à un évènement d'intérêt public ?

Envoyez-nous vos textes, photos ou vidéos

Autres contenus populaires

image title
Fermer