Capitales: Fuenmayor couronné par Baseball America

Balbino Fuenmayor a connu une saison du tonnerre,... (Photothèque Le Soleil, Erick Labbé)

Agrandir

Balbino Fuenmayor a connu une saison du tonnerre, bouclant le calendrier avec 30 doubles, 23 circuits, 99 points produits et une moyenne de ,347.

Photothèque Le Soleil, Erick Labbé

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

(Québec) Même si la saison des Capitales de Québec a pris fin voilà déjà plus d'un mois, le nom de Balbino Fuenmayor continue de circuler dans le milieu. La revue spécialisée Baseball America le couronnera, sous peu, au titre de joueur par excellence des ligues indépendantes.

Fuenmayor a connu une saison 2014 du tonnerre au Stade municipal, bouclant le calendrier avec 23 circuits, 99 points produits, 30 doubles et une moyenne de ,347. Il vient désormais au deuxième rang de l'histoire de la ligue Can-Am pour le plus de points produits en une saison après les 112 de l'ancien frappeur de puissance des Capitales, Eddie Lantigua, en 2005.

«Il s'agit d'une nouvelle importante, pour lui et pour nous. Il est déjà sur le point de retourner dans le baseball affilié, ça ne fera qu'ajouter une raison de plus pour lui offrir un contrat», a confié le gérant des Capitales, Patrick Scalabrini, mardi après-midi.

En contact avec un agent

Ce dernier n'a pas reçu d'appel des dépisteurs des ligues majeures à propos de Fuenmayor, récemment, mais il est convaincu qu'une équipe fera bientôt de l'oeil au joueur de 24 ans originaire de Valencia, en Venezuela.

«En voyant que les choses n'aboutissaient pas à ce niveau en fin de saison, je l'ai mis en contact avec un agent que je connais bien. Je sais qu'il discute avec quelques équipes», a précisé Scalabrini en ajoutant que le conseiller en question représente également Andrew Albers, l'ex-lanceur des Capitales ayant joué avec les Twins du Minnesota en 2013 avant de s'exiler en Corée du Sud en 2014.

La mention de joueur par excellence du baseball indépendant décernée par Baseball America n'est pas anodine. Dans la ligue Can-Am, Lantigua (2005) et Chris Calabello (2011) ont aussi mérité le même honneur à la suite d'une saison exceptionnelle.

«Ça été un privilège de miser sur un joueur comme Balbino en 2014. Il a tellement connu un bon début de saison qu'à un certain moment, on ne pensait pas qu'il allait continuer à frapper de la sorte. Non seulement l'a-t-il fait, mais il a fini en force», a souligné celui qui se souvenait encore des cinq circuits de Fuenmayor lors des huit derniers matchs du calendrier.

Scalabrini rentre à peine d'un séjour dans l'État de New York avec le programme sport-études de l'école secondaire Cardinal-Roy. Il n'a pas encore posé de gestes en prévision de la saison 2015, mais il admet que le portrait des quintuples champions détrônés par Rockland en 2014 sera fort différent.

«On va changer l'image de l'équipe. Il est encore trop tôt pour faire des embauches, mais je garde les yeux ouverts. Des joueurs comme Balbino, on ne trouve pas cela facilement, mais on ne sait jamais. Lorsqu'on l'avait acquis pour le dernier droit de la saison en 2013, on ne pensait pas qu'il serait aussi dominant au bâton, l'année suivante», a ajouté Scalabrini.

Fuenmayor a été nommé au titre de joueur par excellence des Capitales, de la ligue Can-Am et au sein de l'équipe d'étoiles du circuit. Il fut également le joueur offensif du mois à deux reprises (juin et août) dans la Ligue.

Des joueurs cubains à découvrir

Patrick Scalabrini et Michel Laplante s'envoleront à destination de Cuba, en fin de semaine, afin d'y travailler des dossiers importants. Pendant que le président des Capitales poursuivra la mise en place de camps de développement avec la Fédération cubaine de baseball pour des jeunes joueurs du Québec, le gérant de l'équipe tentera de trouver une perle rare pour l'aider à reconquérir le championnat de la ligue Can-Am en 2015. «Je vais assister à trois matchs là-bas, ce qui me permettra de voir qui pourrait s'aligner avec nous, l'an prochain. Après, il faut s'assurer que les autorités le laissent venir chez nous pour la saison. J'aimerais bien avoir quelques options, mais il ne faut pas écarter non plus le retour possible de Yuniesky [Gurriel] à Québec», a précisé Scalabrini. En 30 matchs et 78 présences au bâton, le Cubain de 32 ans a conservé une moyenne de ,321 avec les Capitales, devenant avant tout le premier joueur de son pays à se produire en Amérique du Nord avec l'accord de son gouvernement. 

Partager

publicité

publicité

la liste:1710:liste;la boite:91290:box

En vedette

Précédent

publicité

la boite:1608467:box; tpl:300_B73_videos_playlist.tpl:file;

Les plus populaires : Le Soleil

Tous les plus populaires de la section Le Soleil
sur Lapresse.ca
»

CONTRIBUEZ >

Vous avez assisté à un évènement d'intérêt public ?

Envoyez-nous vos textes, photos ou vidéos

Autres contenus populaires

image title
Fermer