Ça promet pour le GP de Trois-Rivières!

Andrew Ranger avait bien raison de sourire, samedi.... (Le Nouvelliste, Olivier Croteau)

Agrandir

Andrew Ranger avait bien raison de sourire, samedi. En quête d'une cinquième victoire en NASCAR à Trois-Rivières, il  s'élancera en tête dimanche.

Le Nouvelliste, Olivier Croteau

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

(Trois-Rivières) Andrew Ranger a été le seul pilote à parcourir le circuit sous la barre des 1:07 seconde (1:06,958), samedi lors des qualifications de la série NASCAR Pinty's.

La performance de Ranger lui vaudra la première place sur la grille de départ, dimanche après-midi au Grand Prix de Trois-Rivières. «Je suis super content, car ce matin la voiture dansait en raison de problèmes de freins», indiquait le pilote québécois de 30 ans. «La voiture était plus stable cet après-midi, je le sentais en entrant dans les virages.»

Ranger, qui sera en quête d'une cinquième victoire en NASCAR à Trois-Rivières, n'a jamais fait pire que la deuxième place.

Seulement huit dixièmes de seconde séparent les huit premiers. Ça promet, donc, pour l'épreuve du 50 tours, dont le coup d'envoi sera donné à 14h20, dimanche.

Incommodé par une bronchite, Alex Tagliani (1:07,001) partira aux côtés de Ranger. «Je suis confiant quant à la réaction de la voiture sur la longue distance. Je ne suis pas à 100 %. En fait, je sue des mains, ça ne m'est jamais arrivé! On dirait que la patate veut me péter. On va quand même être prêt pour la course.»

Camirand plus zen

Marc-Antoine Camirand (1:07,123), un des favoris locaux, s'élancera de la troisième place sur la grille de départ, devant Kevin Lacroix. Le pilote avait le sourire facile sur l'estrade pendant le point de presse. Il compte bien poursuivre le plaisir pour l'épreuve principale, lui qui n'a jamais remporté la course reine du Grand Prix de Trois-Rivières, malgré tous ses succès dans les séries auxiliaires.

«Je sens que c'est le temps!» a lancé Camirand. «Je suis plus zen avec ma nouvelle équipe et je tenterai de répéter mes bons coups de Toronto. Par contre, je devrai me montrer plus prudent, ne pas être trop agressif, car je ne veux pas compromettre le championnat de personne même si de mon côté, je n'y suis pas vraiment impliqué. En même temps, je veux prouver que j'y ai ma place de manière régulière.»

Les frères Louis-Philippe et Jean-François Dumoulin partiront respectivement de la cinquième et huitième position. Un peu déçus, les deux Trifluviens ont commis la même bévue pendant les qualifications.

«Dans le coin Ryan, je suis deux dixièmes derrière le top 3 et c'est probablement le temps que j'ai perdu dans ce virage», mentionnait le cadet Dumoulin. «Deux dixièmes, sur la planète des secondes, ce n'est pas beaucoup! Mais c'est une longue course et nos freins sont en meilleure condition. Nous sommes confiants.»

Même constat pour son grand frère. «Il se passe toujours plein de choses pendant une course à Trois-Rivières et nous ne sommes pas très loin. Ça va se jouer en piste!»

***

L'horaire de dimanche

  • 8h : ouverture du site au public
  • 8h45 : course IMSA Prototypes Challenge
  • 10h : course Porsche 94GT3 Challenge Coupe Canada
  • 11h15 : course Coupe Nissan Micra
  • 12h15 : présentation des pilotes
  • 14h20 : course NASCAR
  • 16h15 : course IMSA Prototypes Challenge




publicité

publicité

la liste:1710:liste;la boite:91290:box

En vedette

Précédent

publicité

la boite:1608467:box; tpl:300_B73_videos_playlist.tpl:file;

Les plus populaires : Le Soleil

Tous les plus populaires de la section Le Soleil
sur Lapresse.ca
»

CONTRIBUEZ >

Vous avez assisté à un évènement d'intérêt public ?

Envoyez-nous vos textes, photos ou vidéos

Autres contenus populaires

image title
Fermer