Ledecky prête à jouer la vedette aux Mondiaux

À 20 ans, l'Américaine Katie Ledecky compte déjà... (Archives AFP, Martin Bureau)

Agrandir

À 20 ans, l'Américaine Katie Ledecky compte déjà cinq titres olympiques à son palmarès.

Archives AFP, Martin Bureau

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Agence France-Presse
Budapest

La légende aux 23 sacres olympiques Michael Phelps désormais retraitée, les premiers rôles s'annoncent féminins aux Championnats du monde de natation, à partir de dimanche à Budapest, avec le trio Ledecky-Hosszu-Sjöström.

Vedette annoncée de ces Mondiaux 2017, Katie Ledecky, la Phelps version féminine, est déjà cinq fois championne olympique. À seulement 20 ans, la quintuple championne du monde en titre tentera de faire encore mieux dans la capitale hongroise : elle est inscrite au départ de six épreuves, quatre individuelles (200 m, 400 m, 800 m et 1500 m) et deux relais (4x100 m et 4x200 m).

Si elle se rend jusqu'au dans chacune des épreuves auxquelles elle prendra part, l'Américaine pourrait nager 6300 mètres en l'espace de sept jours dans le bassin hongrois.

«Je suis impatiente de nager. Je sais comment gérer cela et comment réussir à conserver de l'énergie tout au long de la semaine», a-t-elle affirmé. «Ces deux derniers étés, j'ai suivi un programme très similaire, donc je me sens vraiment prête», a-t-elle prévenu.

Si elle parvenait à récolter six fois l'or, Ledecky égalerait le record de titres remporté par une nageuse dans une même édition des Championnats du monde établi en 2013 par sa compatriote Missy Franklin, opérée des deux épaules au début de l'année et absente à Budapest. Elle totaliserait alors quinze couronnes mondiales.

Hosszu connaît «chaque recoin»

À domicile, la polyvalente et omniprésente Katinka Hosszu est aussi particulièrement attendue dans le Danube Arena, complexe aquatique flambant neuf d'une capacité de 12 000 places, construit au bord du fleuve en deux ans à peine, car le Mexique avait renoncé à organiser les Mondiaux 2017, faute de moyens.

La Hongroise de 28 ans, triple championne olympique et double championne du monde en titre, multipliera également les longueurs. Six courses individuelles - 200 m 4 nages, 400 m 4 nages, 100 m dos, 200 m dos, 200 m et 200 m papillon - garnissent la semaine marathon de «l'Iron Lady», un surnom que lui a attribué la presse chinoise il y a quelques années et dont elle a fait une marque sous le nom duquel elle commercialise une ribambelle de produits dérivés.

«Je connaîtrai chaque recoin de la Danube Arena», a-t-elle promis. «La piscine est tellement belle que ça met un peu de pression sur nous, les Hongrois», a reconnu Hosszu. «C'est à nous de jouer maintenant, on doit tous nager vite.»

Les épreuves de sprint, en nage libre et en papillon, semblent elles promises à la fusée suédoise Sarah Sjöström, idéalement lancée pour raboter le record du monde du 100 m.

À 23 ans, la championne olympique en titre et détentrice du record du monde du 100 m papillon (55,48) a choisi de délaisser le 200 m, dont elle est pourtant médaillée d'argent olympique, pour se concentrer sur les épreuves de vitesse.

Un choix payant : Sjöström est passée à un souffle, deux centièmes exactement, du record du monde du 100 m mi-juin à Canet (en France).

Celle qui le détient (52,06), l'Australienne Cate Campbell, fait l'impasse sur Budapest, comme son jeune compatriote Kyle Chalmers (19 ans), le champion olympique en titre du 100 m récemment opéré du coeur. Mais elle pourra compter sur sa soeur cadette Bronte, sacrée sur 50 m et 100 m en 2015, pour tenter de contrecarrer les plans de la Suédoise.

«Sarah connaît une super année, mais il y a beaucoup d'autres nageuses qui seront difficiles à battre», a estimé l'Américaine Simone Manuel, qui a partagé l'or olympique du 100 m avec la Canadienne Penny Oleksiak l'été dernier à Rio.

Côté messieurs, on surveillera notamment le Britannique Adam Peaty (22 ans), bien parti pour conserver ses couronnes du 50 m brasse et du 100 m brasse, distance sur laquelle il ambitionne de devenir le premier homme à passer sous les 57 secondes.




publicité

publicité

la liste:1710:liste;la boite:91290:box

En vedette

Précédent

publicité

la boite:1608467:box; tpl:300_B73_videos_playlist.tpl:file;

Les plus populaires : Le Soleil

Tous les plus populaires de la section Le Soleil
sur Lapresse.ca
»

CONTRIBUEZ >

Vous avez assisté à un évènement d'intérêt public ?

Envoyez-nous vos textes, photos ou vidéos

Autres contenus populaires

image title
Fermer