F1: les rivalités entre pilotes grimpent d'un cran

Lewis Hamilton et Sebastian Vettel, qui dominent le... (AFP, Valdrin Xhemaj)

Agrandir

Lewis Hamilton et Sebastian Vettel, qui dominent le Championnat du monde de F1, se sont percutés lors du 22e tour alors que la course était neutralisée et que les monoplaces évoluaient sous voiture de sécurité.

AFP, Valdrin Xhemaj

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Agence France-Presse
Bakou

«S'il veut prouver qu'il est un homme, on devrait le faire en dehors de la voiture, face à face», a lancé le Britannique Lewis Hamilton après l'accrochage avec l'Allemand Sebastian Vettel sous voiture de sécurité lors du Grand Prix d'Azerbaïdjan de F1, dimanche.

Les deux pilotes qui dominent le Championnat du monde de F1 - Vettel est actuellement en tête avec 14 points d'avance sur Hamilton - se sont percutés lors du 22e tour à Bakou, alors que la course était neutralisée et que les monoplaces évoluaient sous voiture de sécurité.

Hamilton, qui était en tête, a fortement ralenti au virage no 15, et Vettel lui est rentré dedans, endommageant son aileron. Mécontent de la conduite, il s'est porté à hauteur de Hamilton et lui a donné un coup de volant, les deux roues de la Ferrari de l'Allemand et de la Mercedes de l'Anglais se touchant.

«Piloter de cette façon, c'est dangereux. Heureusement que l'on était lent, ça aurait pu être plus grave si on avait été rapide», a pesté Hamilton. «Il y a de nombreux jeunes qui regardent la Formule 1, et qui ont vu ce genre d'attitude de la part d'un multiple champion du monde.»

Sanctionné d'une pénalité de dix secondes, Vettel, lauréat de la couronne mondiale à quatre reprises (2010 à 2013) a finalement terminé une course complètement folle à la 4e place, juste devant son rival Hamilton, triple champion du monde (2008, 2014 et 2015).

«Il a appuyé sur les freins, je ne pouvais me mettre nulle part et je l'ai percuté, s'est pour sa part justifié l'Allemand. Si je dois être sanctionné, alors lui aussi méritait une pénalité. Je n'étais pas satisfait de la façon dont il a conduit. Je me suis alors mis à sa hauteur et je le lui ai montré.»

Le duel continue entre Ocon et Pérez

Deux semaines après leur mano a mano tendu au Canada, les deux pilotes Force India, le Mexicain Sergio Pérez et le Français Esteban Ocon, se sont percutés dimanche lors du Grand Prix d'Azerbaïdjan, ressortant une hache de guerre qui venait juste d'être enterrée.

Après la deuxième neutralisation de la course au 20e tour, Ocon a tenté un dépassement sur son coéquipier Pérez, mais l'a percuté, obligeant les deux voitures à rentrer au stand pour réparer les dégâts.

Ocon, finalement 6e, a pu repartir, contrairement à Pérez, qui est resté au garage. Le Mexicain a toutefois pu repartir après le drapeau rouge, mais n'a pas rallié l'arrivée.

«Ce qui s'est passé est totalement inacceptable, à la fois pour moi et pour l'équipe, parce que l'on a laissé échapper une victoire potentielle», a pesté Pérez après la course.

«Pour moi c'est très clair, j'étais contre le mur, il m'a poussé alors qu'il avait déjà pris le dessus. Ça a ruiné notre course. Il manque beaucoup d'expérience et sa façon de faire est inappropriée», a-t-il ajouté.

«Je pense que vous n'avez pas toutes les informations, mais on va en discuter en interne. Entre le virage 1 et le virage 2, il me met un coup de roue, ce qui n'était pas super, mais c'est la course. Après sur l'incident au virage 2, ça arrive, c'est la course», a répliqué le jeune Français de 20 ans.

«On voit le résultat, l'équipe a perdu beaucoup de points et notre principal rival Williams est sur le podium», a regretté «Checo» Pérez, extrêmement remonté contre Ocon.

Le prochain Grand Prix, en Autriche, s'annonce pour le moins tendu entre les deux monoplaces roses du paddock.




publicité

publicité

la liste:1710:liste;la boite:91290:box

En vedette

Précédent

publicité

la boite:1608467:box; tpl:300_B73_videos_playlist.tpl:file;

Les plus populaires : Le Soleil

Tous les plus populaires de la section Le Soleil
sur Lapresse.ca
»

CONTRIBUEZ >

Vous avez assisté à un évènement d'intérêt public ?

Envoyez-nous vos textes, photos ou vidéos

Autres contenus populaires

image title
Fermer