JO de 2018: la Corée du Sud tend la main au Nord

Le président de la Corée du Sud, Moon... (Archives AFP, Jung Yeon-Je)

Agrandir

Le président de la Corée du Sud, Moon Jae-In, espère profiter de la tenue des Jeux olympiques à PyeongChang pour effectuer un rapprochement avec le voisin du Nord. Les deux Corées sont toujours officiellement en guerre.

Archives AFP, Jung Yeon-Je

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Agence France-Presse
Séoul

Le président sud-coréen Moon Jae-in a invité la Corée du Nord aux Jeux Olympiques d'hiver 2018 de PyeongChang, rappelant que le sport peut être un vecteur de paix, samedi, à l'ouverture des Championnats du monde de Taekwondo à Muju.

«Je crois en la puissance du sport pour amener à négocier la paix», a-t-il déclaré.

Ce président de centre-gauche est connu pour sa volonté d'apaisement avec le Nord et ses tentatives de l'amener à la table des négociations, dans une rupture avec ces prédécesseurs, tenants d'une ligne dure.

Les deux Corées sont séparées par une des frontières les plus militarisées du monde et sont toujours officiellement en guerre, seul un armistice, et non un traité de paix, a été signé à la fin de la guerre de 1950-1953.

«Si une délégation nord-coréenne participe aux Jeux d'hiver de PyeongChang, je crois que cela contribuerait grandement à incarner les valeurs olympiques d'amitié et de paix», a-t-il précisé dans un communiqué émanant de la Maison Bleue, résidence et lieu de travail du président.

Le plus haut responsable des Sports de la Corée du Nord, Jang Woong, seul membre nord-coréen du Comité international olympique, était présent à Muju pour ces Mondiaux de Taekwondo avec une délégation d'athlètes.

Le précédent de 1988 

En mars dernier au Japon, Jang avait déclaré qu'il n'y avait pas de raison que le Nord soit écarté des Jeux, mais que la Corée du Sud en restait l'organisateur et qu'il évoquerait ce sujet avec le président du CIO Thomas Bach.

Le ministre des Sports sud-coréen, Do Jong-hwan, a proposé la venue de joueuses de hockey sur glace nord-coréennes dans l'équipe sud-coréenne, selon un porte-parole du ministère.

La Corée du Sud avait envisagé pour les Jeux d'été de Séoul en 1988 de partager certaines épreuves avec le Nord, mais cela n'avait pas abouti et Pyongyang avait boycotté ces Jeux.

Moon avait suggéré le 13 juin dernier une candidature commune à l'organisation du Mondial 2030 de soccer avec la Chine, le Japon et la Corée du Nord.




publicité

publicité

la liste:1710:liste;la boite:91290:box

En vedette

Précédent

publicité

la boite:1608467:box; tpl:300_B73_videos_playlist.tpl:file;

Les plus populaires : Le Soleil

Tous les plus populaires de la section Le Soleil
sur Lapresse.ca
»

CONTRIBUEZ >

Vous avez assisté à un évènement d'intérêt public ?

Envoyez-nous vos textes, photos ou vidéos

Autres contenus populaires

image title
Fermer