Dennis Rodman en Corée du Nord pour aider Trump

Dennis Rodman portait un tee-shirt noir faisant la... (AP, Kim Kwang Hyon)

Agrandir

Dennis Rodman portait un tee-shirt noir faisant la publicité d'une devise électronique pour l'achat de marijuana à son arrivée à l'aéroport de Pyongyang.

AP, Kim Kwang Hyon

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Pyongyang
Associated Press

Dennis Rodman, l'ancien vilain garnement de la NBA qui entretient des liens avec le leader nord-coréen Kim Jong-un, s'est rendu à Pyongyang, mardi, pour un voyage espère-t-il qui «ouvrira une porte» à son ancien patron de l'émission Celebrity Apprentice, le président des États-Unis, Donald Trump.

Rodman, l'une des rares personnes à connaître les deux leaders d'une nation dotée de l'arme nucléaire, portait un tee-shirt noir faisant la publicité d'une devise électronique pour l'achat de marijuana, alors qu'il parlait brièvement aux journalistes avant de prendre son vol de Pékin vers la capitale nord-coréenne.

L'arrivée de Rodman à Pyongyang a été plutôt discrète et son programme demeurait un mystère. Le vice-ministre nord-coréen des Sports Son Kwang Ho l'a rencontré. Les fonctionnaires ont déclaré qu'il allait rester jusqu'à samedi. «Je suis ici pour voir quelques amis et passer un bon moment», a-t-il déclaré.

On avait déroulé le tapis rouge lors des quatre voyages précédents de Rodman depuis 2013, des présences très médiatisées et qui n'ont guère eu d'impact diplomatique.

Dans le cadre de ce voyage, il a déjà fait l'objet de critiques pour l'effectuer pendant une période de fortes tensions entre les États-Unis et la Corée du Nord au sujet de ses programmes militaires.

«Eh bien, je suis plutôt certain qu'il doit être content du fait que je suis ici en train d'essayer d'accomplir quelque chose dont nous avons tous les deux besoin», a déclaré Rodman lorsqu'on lui demandé si M. Trump était au courant de son voyage.

Rodman a déclaré que la question des nombreux Américains actuellement détenus par la Corée du Nord n'est «pas mon objectif en ce moment.»

À titre privé

À Tokyo, un haut fonctionnaire américain de passage a déclaré que Rodman effectue le voyage à titre privé. En 2014, Rodman a organisé un match de basketball avec d'autres anciens joueurs de la NBA et des Nord-Coréens et a fait la joie du Kim Jong-un avec une interprétation de «Joyeux anniversaire». Au cours du même voyage, il avait suggéré qu'un missionnaire américain était responsable de son emprisonnement en Corée du Nord, remarques pour lesquelles il s'est excusé plus tard.

Toute présence en Corée du Nord d'un Américain connu se veut un terrain politiquement miné. Les Américains sont considérés comme des ennemis en Corée du Nord parce que les deux pays n'ont jamais signé un traité de paix pour mettre définitivement fin à la guerre de Corée 1950-1953. Des milliers de soldats américains sont en poste en Corée du Sud, et la zone démilitarisée entre le Nord et le Sud est l'une des frontières les plus fortifiées au monde.

Un communiqué publié à New York par l'agent de Rodman a précisé que l'ancien joueur de la NBA se trouve dans une position unique d'être l'ami des dirigeants de la Corée du Nord et des États-Unis. Rodman a été pendant deux saisons membre de la distribution de la téléréalité Celebrity Apprentice, produite par M. Trump.

Dans un gazouillis sur son compte Twitter, Rodman a précisé qu'il est commandité par Potcoin, l'une des devises électroniques en croissance utilisées pour acheter et vendre de la marijuana dans des marchés réglementés par l'État.




publicité

publicité

la liste:1710:liste;la boite:91290:box

En vedette

Précédent

publicité

la boite:1608467:box; tpl:300_B73_videos_playlist.tpl:file;

Les plus populaires : Le Soleil

Tous les plus populaires de la section Le Soleil
sur Lapresse.ca
»

CONTRIBUEZ >

Vous avez assisté à un évènement d'intérêt public ?

Envoyez-nous vos textes, photos ou vidéos

Autres contenus populaires

image title
Fermer