Sato, premier Japonais à s'imposer au Indy 500

La voiture de Scott Dixon s'est envolée après... (AP, Ron Graphman)

Agrandir

La voiture de Scott Dixon s'est envolée après être entrée en collision avec celle de Jaye Howard.

AP, Ron Graphman

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Agence France-Presse
Indianapolis

Takuma Sato est entré dans l'histoire en devenant le premier Japonais à remporter les 500 milles d'Indianapolis dimanche, profitant notamment de l'abandon du double champion du monde de F1 Fernando Alonso sur casse moteur.

Sato, qui était quatrième sur la grille de départ, a été dans le coup toute la course et il a remporté un sprint final époustouflant contre le Brésilien Helio Castroneves.

Le jeune Ed Jones complète le podium.

Alonso a abandonné au 179e des 200 tours en raison d'une casse moteur, après une course très solide dans laquelle il avait encore toutes ses chances de s'imposer.

L'Espagnol, dont la performance a été très suivie après sa décision de faire l'impasse sur le Grand Prix de Formule 1 de Monaco pour participer à la place aux 500 milles, a été excellent et a même mené la prestigieuse épreuve de vitesse à plusieurs reprises.

Il était dans le peloton de tête quand son moteur Honda a subitement rendu l'âme dans la ligne droite des stands.

Le Français Simon Pagenaud, le champion IndyCar en titre en manque de vitesse, a pris la 14e place.

Un accident spectaculaire interrompt la course

Les 500 milles d'Indianapolis ont été interrompus dimanche au 55e des 200 tours après un violent accident impliquant notamment le Néo-Zélandais Scott Dixon, sorti indemne d'une envolée spectaculaire, ont indiqué les organisateurs.

Parti de la pole position, Dixon était dans le peloton de tête quand un concurrent attardé, le Britannique Jay Howard, est entré en contact avec le mur extérieur en sortie du virage 1. En revenant vers le bas de la piste, il a percuté Dixon à pleine vitesse. La voiture du Néo-Zélandais a décollé et est retombée violemment contre les barrières de sécurité.

«Tout va bien, c'était impossible d'éviter Jay, il n'avait pas non plus le choix vu l'impact qu'il a pris sur le mur, mais cet accident montre les progrès qu'on a fait en matière de sécurité», a expliqué Dixon sur la chaîne de télévision ABC.

«Je suis super déçu pour l'équipe, car on avait vraiment une super voiture», a-t-il expliqué.

Un photographe a aussi été légèrement touché dans cet accident.

Dans le choc, le grillage de la barrière de sécurité s'est déchiré et les organisateurs de la course ont donc sorti le drapeau rouge le temps de le réparer.




publicité

publicité

la liste:1710:liste;la boite:91290:box

En vedette

Précédent

publicité

la boite:1608467:box; tpl:300_B73_videos_playlist.tpl:file;

Les plus populaires : Le Soleil

Tous les plus populaires de la section Le Soleil
sur Lapresse.ca
»

CONTRIBUEZ >

Vous avez assisté à un évènement d'intérêt public ?

Envoyez-nous vos textes, photos ou vidéos

Autres contenus populaires

image title
Fermer