Indy 500: les «infidèles» de la piste

Deux ans avant de remporter le championnat des... (Archives AP, Al Behrman)

Agrandir

Deux ans avant de remporter le championnat des pilotes de F1 (en 1997), Jacques Villeneuve avait bu la bouteille de lait du vainqueur à Indianapolis.

Archives AP, Al Behrman

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Agence France-Presse
Indianapolis

Fernando Alonso, qui va goûter aux 500 milles d'Indianapolis dimanche, n'est pas le premier pilote de F1 à tenter sa chance dans une autre discipline du sport mécanique. Sans remonter aux années 1950 et 1960, quand les pilotes participaient beaucoup plus régulièrement à des championnats parallèles, voici les derniers exemples les plus emblématiques de pilotes de F1 aperçus dans d'autres disciplines.

  • Nico Hulkenberg 
Profitant d'un calendrier favorable, l'Allemand, qui pilotait alors pour Force India, a pu participer aux 24 Heures du Mans en 2015, en plus du calendrier habituel de la F1. Coup d'essai, coup de maître :  il a remporté la prestigieuse épreuve d'endurance pour sa première participation, au volant d'une Porsche.

  • Kimi Raikkonen
Le Finlandais a momentanément quitté la F1 à l'issue de la saison 2009 pour aller courir durant deux ans en Championnat du monde des rallyes, avec pour meilleur résultat une cinquième place (Turquie, 2010). C'est le seul pilote, avec l'Argentin Carlos Reuteman dans les années 1980, à avoir inscrit des points à la fois en Championnat du monde de F1 et en Championnat du monde des rallyes. «Iceman», comme il est surnommé, a aussi pris part à deux courses dans des petites divisions en Nascar, aux États-Unis, avant de faire son retour en F1 en 2012.

  • Robert Kubica
Le Polonais, vainqueur du Grand Prix du Canadan en 2008 et considéré comme l'un des pilotes les plus talentueux de sa génération, s'est malheureusement grièvement blessé en février 2011 en participant à un rallye régional en Italie. Il n'a plus jamais piloté en F1, mais reste actif en rallye et en endurance. Il participera en juin pour la première fois aux 24 Heures du Mans.

  • Sébastien Bourdais
Quadruple champion de ChampCar, série concurrente de l'Indycar, le Français a couru presque deux saisons en F1 chez Toro Rosso (2008-2009), pour des résultats mitigés. Il est ensuite retourné en IndyCar et a pris part 11 fois aux 24 Heures du Mans, dans sa ville natale (trois fois deuxième). Il a également fait quelques piges en V8 Supercars, en Australie. Victime d'un violent accident lors de la première journée des qualifications des 500 milles d'Indianapolis, le 21 mai, il souffre de fractures multiples du bassin et d'une fracture de la hanche droite. Il s'en est malgré tout mieux sorti que les 42 pilotes qui ont trouvé la mort sur l'infernale piste d'Indianapolis.

  • Juan Pablo Montoya
Le bouillant Colombien, champion de Formule 3000 en 1998, a couru en CART l'année suivante, où il a aussi fini champion dès sa première saison. Vainqueur des 500 milles d'Indianapolis en 2000, ses bons résultats l'ont propulsé en F1, où il a disputé 94 courses (7 victoires) avec Williams et McLaren, avant de retourner aux États-Unis, en NASCAR cette fois. Mais en sept saisons, il ne s'est imposé que deux fois. Depuis 2014, il a retrouvé un volant en IndyCar, où il ne pilote cette année qu'à temps partiel. Penske l'a ajouté à son écurie pour les 500 milles. Il a par ailleurs remporté deux fois les 24 Heures de Daytona (2007, 2008).

  • Jacques Villeneuve
Le Québécois a commencé par courir en IndyCar, remportant les 500 milles d'Indianapolis et le championnat en 1995 avant de passer en F1, où il a coiffé la couronne de champion en 1997 avec Williams. Après sa carrière en F1, il a couru au Mans, sur une Peugeot 908 (2e en 2008), et pris part à quelques épreuves en NASCAR aux États-Unis et en V8 Supercars.

  • Nigel Mansell
Le Britannique moustachu, tout frais champion du monde de F1 en 1992 sur Williams, a traversé l'Atlantique pour récidiver et s'emparer du titre dès l'année suivante en CART-IndyCar. Il n'a couru aux États-Unis que deux saisons avant de prendre du recul. Il a depuis fait une apparition aux 24 Heures du Mans en 2010, où ses deux équipiers étaient... ses deux fils.  AFP




publicité

publicité

la liste:1710:liste;la boite:91290:box

En vedette

Précédent

publicité

la boite:1608467:box; tpl:300_B73_videos_playlist.tpl:file;

Les plus populaires : Le Soleil

Tous les plus populaires de la section Le Soleil
sur Lapresse.ca
»

CONTRIBUEZ >

Vous avez assisté à un évènement d'intérêt public ?

Envoyez-nous vos textes, photos ou vidéos

Autres contenus populaires

image title
Fermer