Le karaté en famille chez les Jouvrot

Maintenant dans deux catégories différentes, les frères Yani... (Le Soleil, Jean-Marie Villeneuve)

Agrandir

Maintenant dans deux catégories différentes, les frères Yani et Zakary Jouvrot n'ont plus à s'affronter, au grand bonheur de leur mère...

Le Soleil, Jean-Marie Villeneuve

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

(Québec) Les petites batailles dans le salon familial de Notre-Dame-des-Laurentides, les frères Jouvrot les ont transportées sur un autre tapis. Depuis l'an passé, Zakary et Yanni n'ont plus à s'affronter dans différentes compétitions de karaté, ça leur a donc permis de remporter chacun le titre de champion du monde de leur catégorie respective dans l'association WCK.

En fin de semaine, une blessure à un genou empêche l'aîné de 18 ans, Zakary, de participer aux épreuves de combat du Québec Open, une grande réunion qui attire 1500 sportifs au stade couvert du PEPS de l'Université Laval. À 17 ans, Yanni est du rendez-vous, sorte de préparation pour les championnats canadiens qui pointent à l'horizon, en mai.

«On fait du karaté depuis toujours, on devait avoir trois ou quatre ans lorsqu'on a commencé. Pour nous, c'est devenu un mode de vie. On s'entraîne toujours ensemble, même nos petits frères [Luka et Yohan] en font, c'est le fun», racontait Zakary, vendredi, en ouverture du Québec Open.

Les deux frangins possèdent leur ceinture noire, deuxième dan. Depuis quelques années, ils se concentrent sur les combats, et ce, même s'ils devaient se battre l'un contre l'autre, une année sur deux. Ils n'ont plus à le faire, puisque le plus vieux est chez les adultes et ça n'arrivera plus en raison de leur différence de poids.

«Le plus difficile, c'était pour maman», admet Zakary en souriant.

«Il n'était pas rare qu'on se batte ensemble. Au moins, ce n'est pas un sport où l'on cherche à mettre l'adversaire K.-O., on n'est pas là pour faire mal à l'adversaire, mais plutôt pour marquer des points. Il a gagné plus souvent que moi... parce qu'il ne voulait pas se le faire rappeler s'il avait perdu. Ça ne m'a jamais fâché de perdre contre lui, notre entraîneur nous dit souvent que la défaite n'est pas quelque chose de mal en soi», expliquait Yanni.

L'Irish Open comme objectif ultime

Ils s'entraînent sous la férule de David Boissinotte et Claire Cocozza au club Studios Unis de Lac-Saint-Charles et sont aussi membres de l'équipe de compétition Hayabusa dirigée par Samuel Gagnon, couronné six fois au titre de champion du monde et copromoteur du Québec Open avec ses deux partenaires.

«L'objectif ultime, ce serait de remporter l'Irish Open, en Irlande. Il s'agit de la plus importante compétition ouverte au monde, mais pour y aller, il faut être au sommet de sa forme et de son art, parce qu'en raison du coût pour y aller, on ne voudrait pas aller là-bas sans avoir la chance de l'emporter», disent les frères d'un commun accord.

L'an dernier, ils ont franchi les étapes régionales, provinciales et nationales pour aboutir au Championnat du monde, en Floride. Là-bas, Zakary a gagné l'or chez les + 76 kg (16-17 ans) et Yanni en a fait autant chez les + 67 kg (13-15 ans). Dans quelques semaines, ils chercheront à obtenir leur billet pour Orlando afin de l'emporter chez les 18-29 ans (pour Zakary) et les 16-17 ans (pour Yanni).

Le karaté fait partie des meubles dans la famille. Les quatre frères possèdent leur ceinture noire. Leur mère et leur grand-mère ont leur ceinture verte. Que leur réserve l'avenir dans ce sport?

«J'ai fait un peu de boxe et j'aimerais ça essayer un autre sport de combat, comme le kickboxing», souligne Zakary. «Moi, je voudrais faire du karaté le plus longtemps possible», répond Yanni.

Le 37e Québec Open se poursuit samedi avec des compétitions dès 9h et un grand spectacle en soirée.




publicité

publicité

la liste:1710:liste;la boite:91290:box

En vedette

Précédent

publicité

la boite:1608467:box; tpl:300_B73_videos_playlist.tpl:file;

Les plus populaires : Le Soleil

Tous les plus populaires de la section Le Soleil
sur Lapresse.ca
»

CONTRIBUEZ >

Vous avez assisté à un évènement d'intérêt public ?

Envoyez-nous vos textes, photos ou vidéos

Autres contenus populaires

image title
Fermer