Les Raptors veulent accélérer la cadence

En retard 1-0 dans la série de première... (La Presse canadienne, Frank Gunn)

Agrandir

En retard 1-0 dans la série de première ronde les opposant aux Bucks de Milwaukee, les Raptors tenteront de renverser la vapeur lorsqu'ils accueilleront leurs adversaires au Air Canada Centre, mardi, à l'occasion du deuxième affrontement.

La Presse canadienne, Frank Gunn

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
La Presse Canadienne
Toronto

Les Raptors de Toronto ont été les meneurs de la NBA au chapitre des remontées victorieuses, cette saison, mais aucun membre de l'organisation n'a une explication à propos des lents débuts de l'équipe.

En retard 1-0 dans la série de première ronde les opposant aux Bucks de Milwaukee, les Raptors tenteront de renverser la vapeur lorsqu'ils accueilleront leurs adversaires au Air Canada Centre, mardi, à l'occasion du deuxième affrontement.

Après l'entraînement de lundi, les débuts de match étaient sur toutes les lèvres. Et pourtant, que ce soit pour rebondir après une défaite ou venir de l'arrière après un mauvais début de partie, les Raptors ont souvent été bons lorsqu'ils doivent jouer du basketball de rattrapage.

«C'est notre plus gros mystère. J'ai toujours dit que ça nous compliquait la tâche, a dit l'entraîneur-chef Dwane Casey. J'aime le fait que nous aurons à nous battre, mais amorçons plutôt ce combat dès le premier quart. C'est difficile sur le corps et ce n'est pas la meilleure façon de faire, de travailler à effacer un retard.»

«Dans notre ADN»

Casey a indiqué que l'équipe avait étudié toutes les statistiques, les changements de joueurs, les confrontations et les différentes combinaisons de joueurs lors du premier quart. «Nous avons tout essayé et il n'y a aucune statistique constante ou aucune raison apparente, a fait savoir l'entraîneur-chef. C'est comme si c'était dans notre ADN. De lents départs et de bonnes fins de parties.»

Casey a comparé cette situation à ces années comme adjoint avec les Mavericks de Dallas, où Josh Howard était un des meilleurs joueurs pendant le premier quart, alors que le joueur vedette de l'équipe, Dirk Nowitzki, était reconnu pour connaître de lents départs.

«Certains joueurs prennent plus de temps que d'autres avant que leur corps se mette en marche, a-t-il observé. C'est bon et c'est mauvais à la fois. C'est bien parce que nous avons le caractère pour venir de l'arrière, mais parfois, ça vient te frapper en plein visage.»

DeMar DeRozan, qui a mené les Raptors avec 27 points, a affirmé que son équipe devait jouer avec un sentiment d'urgence que les joueurs n'ont pas montré, samedi, dans une gênante défaite de 97-83. «Nous ne pouvons pas attendre que notre adversaire nous fasse mal, peu importe de quelle façon, a exprimé DeRozan. Nous devons connaître un bon début et sortir des blocs dès la première seconde.»

Serge Ibaka, qui a été acquis du Magic d'Orlando en février, a remarqué cette vilaine tendance lors de ses deux mois à Toronto. Il n'a lui aussi aucune réponse valable.

«Honnêtement, je ne sais pas trop quoi répondre parce que je vois des coéquipiers prêts avant le match, a-t-il déclaré. Nous travaillons fort et ce genre de choses se produisent quand même. Je me demande pourquoi.»

Ibaka, qui a amassé 19 points et 11 rebonds lors du premier match, n'a pas pris part à l'entraînement en raison d'une blessure à la cheville. Il sera toutefois à son poste mardi.




publicité

publicité

la liste:1710:liste;la boite:91290:box

En vedette

Précédent

publicité

la boite:1608467:box; tpl:300_B73_videos_playlist.tpl:file;

Les plus populaires : Le Soleil

Tous les plus populaires de la section Le Soleil
sur Lapresse.ca
»

CONTRIBUEZ >

Vous avez assisté à un évènement d'intérêt public ?

Envoyez-nous vos textes, photos ou vidéos

Autres contenus populaires

image title
Fermer