DeRozan drôlement motivé pour les séries

DeMar DeRozan et les Raptors de Toronto accueilleront,... (AP, Seth Wenig)

Agrandir

DeMar DeRozan et les Raptors de Toronto accueilleront, samedi, les Bucks de Milwaukee, leurs adversaires au premier tour. - Photo AP, Seth Wenig

AP, Seth Wenig

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
La Presse Canadienne
Toronto

DeMar DeRozan attend ce moment depuis le printemps dernier, quand les Raptors de Toronto avaient atteint la finale de l'Est avant de s'incliner en six matchs devant les Cavaliers de Cleveland.

Il y a repensé pendant l'été, aux Jeux de Rio, et l'anticipation l'a propulsé vers une saison des plus exceptionnelles. «Pour moi, c'est maintenant que ça commence pour vrai, a dit l'athlète de 27 ans. Au Brésil, je ne pensais à rien d'autre que les séries. Me pousser et me mettre dans un état d'esprit en conséquence. Le seul baromètre qui m'importe commence samedi.»

Les Raptors accueilleront, samedi, les Bucks de Milwaukee, leurs adversaires au premier tour.

«On a très hâte, a dit DeRozan. Je suis arrivé tôt [au Air Canada Centre jeudi, pour un entraînement léger et du vidéo]. Je voulais commencer à respirer l'air des séries.»

Adversaire coriace

DeRozan et Kyle Lowry ont dit qu'il faut y aller un match à la fois, en gardant à l'esprit que l'adversaire sera coriace. «On ne peut pas se fier à l'an dernier, a dit Lowry. Tout le monde repart à neuf, et il faut être prêts pour des matchs difficiles. C'est la nature des séries.»

DeRozan a fini cinquième de la NBA avec une moyenne de 27,3 points par match. Il dit que l'absence de Lowry pendant 21 matchs, en raison d'une blessure au poignet, a été bénéfique dans son cas. Il devenait alors le grand point de mire de l'adversaire.

«C'est un grand défi et ce niveau d'attention, ça me nourrit, a confié DeRozan. Je suis plus conscient de ce que les autres clubs vont faire pour essayer de me contrer. Ce sera à moi de rendre les choses plus faciles pour mes coéquipiers.»

Il faudra se méfier du redoutable Giannis Antetokounmpo, le meneur des Bucks pour les points, rebonds, passes, vols et blocs. Le gaillard de 22 ans en sera à sa première expérience en séries, mais Dwane Casey y va d'une mise en garde: il compense avec son intensité. «Il y va tellement à fond... Ce jeune-là met une tonne de coeur à l'ouvrage, a dit l'entraîneur des Raptors. Il nous faudra vouloir gagner encore plus que lui.»

Les Raptors ont remporté trois de leurs quatre matchs face aux Bucks cette saison. Et ils ont conclu la saison avec 12 gains à leurs 14 derniers matchs. Les Bucks ont aussi été excellents vers la fin, dominant la NBA avec 14 victoires en mars.




publicité

publicité

la liste:1710:liste;la boite:91290:box

En vedette

Précédent

publicité

la boite:1608467:box; tpl:300_B73_videos_playlist.tpl:file;

Les plus populaires : Le Soleil

Tous les plus populaires de la section Le Soleil
sur Lapresse.ca
»

CONTRIBUEZ >

Vous avez assisté à un évènement d'intérêt public ?

Envoyez-nous vos textes, photos ou vidéos

Autres contenus populaires

image title
Fermer