400e victoire en demi-teinte pour Pascal Clément

Vicente Parraguirre Villalobos a mené le Rouge et... (Le Soleil, Erick Labbé)

Agrandir

Vicente Parraguirre Villalobos a mené le Rouge et Or avec 23 attaques marquantes.

Le Soleil, Erick Labbé

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

(Québec) Le Rouge et Or volleyball a difficilement arraché le premier match de la finale universitaire québécoise par le pointage de 3-2 face aux grands rivaux des Carabins de l'Université de Montréal, prenant l'avance 1-0 dans la série deux de trois, au PEPS, samedi.

Il s'agissait d'une 400e victoire à la barre du Rouge et Or pour Pascal Clément, qui était loin de pavoiser, après la rencontre. «J'ai dit aux gars qu'on pouvait être contents de la victoire, parce que c'est une victoire qui est drôlement importante, mais ce n'est pas parce qu'on est contents de la victoire qu'on peut être contents de la façon dont on l'a gagnée», a estimé d'entrée de jeu l'entraîneur-chef, qui s'est longuement adressé à ses hommes sur le terrain, après le match.

Contre sa bête noire de Montréal, le Rouge et Or a amorcé la rencontre sans trop d'éclat, échangeant les points avec l'adversaire jusqu'au moment de faire 13-13. Les Lavallois ont ensuite trouvé leur erre d'aller, parvenant à prendre l'avance, puis à créer un écart de six points, pour prendre les devants 21-15. C'est alors que les visiteurs se sont mis à patiemment gruger cette priorité pour créer l'égalité 22-22. Les Carabins s'emparaient ensuite de la première manche 25-23.

Laval a mieux réagi lors des deuxième et troisième sets (25-20 et 25-21). Alors qu'ils étaient dans le siège du conducteur à 2-1, ils sont toutefois sortis à plat en quatrième manche, la laissant filer 25-23. Il aura fallu un cinquième et décisif set pour compléter le travail, au compte de 15-13.

«Je n'ai pas aimé la quatrième manche, surtout. Et la première, alors qu'on était à 21-17, on était à plus quatre, on aurait pu gagner 25-20. Ça aurait pu changer la donne, peut-être. On a ouvert la porte un petit peu plus. À nous de nous présenter la semaine prochaine à Montréal. Ça va être extrêmement difficile», a soutenu Clément au sujet du deuxième match de la finale, qui sera disputé au CEPSUM, vendredi.

Défaite des filles

Chez les filles, la commande s'avérait importante pour le Rouge et Or, qui faisait face aux favorites, les Carabins, à Montréal. Les choses ont mal commencé pour l'équipe d'Olivier Caron, qui a concédé le premier set 25-14. Elle a toutefois beaucoup mieux paru au deuxième, faisant le même coup aux Carabins (25-16), pour niveler la marque.

Le jeu s'est resserré pendant la troisième manche, où les deux équipes ont dû se battre pour chaque point, Montréal l'emportant 26-24. Tirant de l'arrière 2-1, le Rouge et Or a tenu tête aux Carabins jusqu'à 14-14 au quatrième set, mais a alloué quatre points de suite pour finalement concéder la manche 25-20.

Montréal prend donc une avance de 1-0 dans la finale deux de trois. Le deuxième match de la série sera disputé au PEPS, vendredi, à 19h.




publicité

publicité

la liste:1710:liste;la boite:91290:box

En vedette

Précédent

publicité

la boite:1608467:box; tpl:300_B73_videos_playlist.tpl:file;

Les plus populaires : Le Soleil

Tous les plus populaires de la section Le Soleil
sur Lapresse.ca
»

CONTRIBUEZ >

Vous avez assisté à un évènement d'intérêt public ?

Envoyez-nous vos textes, photos ou vidéos

Autres contenus populaires

image title
Fermer