Hamilton domine en Espagne

Le Britannique Lewis Hamilton a signé le meilleur... (AFP, Jose Jordan)

Agrandir

Le Britannique Lewis Hamilton a signé le meilleur temps de la journée à Barcelone au volant de sa Mercedes AMG, en vertu d'un chrono de 1:21,765. L'Allemand Sebastian Vettel a concédé 0,113 seconde au final.

AFP, Jose Jordan

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Alexandre Geoffrion-McInnis
La Presse Canadienne
Barcelone

Le pilote Williams Felipe Massa s'est fait voler la vedette par son ex-coéquipier, Valtteri Bottas, lundi matin, mais le Brésilien est revenu à la charge en après-midi et signé le troisième meilleur temps aux essais hivernaux de la Formule 1 au circuit de Catalunya, en Espagne.

C'est néanmoins le coéquipier de Bottas chez Mercedes, Lewis Hamilton, qui a signé le meilleur temps de la journée en vertu d'un chrono de 1:21,765. Le Finlandais de 27 ans a cédé sa place au volant de la Flèche d'argent au Britannique pour la séance d'a près-midi.

Sebastian Vettel, sur Ferrari, a été le plus sollicité avec un total de 126 tours. Il a concédé 0,113 seconde à Hamilton au final. L'Allemand a toutefois devancé Massa (1:22,076) et le pilote Renault Kevin Magnussen, quatrième en 1:22,894. Derrière la Red Bull de Daniel Ricciardo, Bottas a abouti sixième en 1:23169.

Bottas s'était fait remarquer en étant le deuxième plus rapide en matinée. Il avait déclaré plus tôt ce mois-ci qu'il avait des choses à prouver à Mercedes, et en conséquence il est arrivé en Catalogne le couteau entre les dents. Il a complété un total de 79 tours en matinée, c'est-à-dire plus que les 66 règlementaires du Grand Prix d'Espagne, qui est disputé au même endroit chaque saison.

«De toute évidence, la voiture est très différente de la Williams de l'an dernier; elle glisse différemment, a confié Bottas. Mais ça reste une voiture - elle a quatre roues, un moteur et un volant. [La Mercedes] s'est très bien comportée, dans les circonstances, pour cette première matinée de course.»

Massa a cependant profité de la température clémente en après-midi - il faisait 20 degrés Celsius sous un soleil radieux - pour chauffer ses gommes et améliorer le temps de Bottas. L'expérimenté pilote, qui a réalisé 103 tours, a toutefois tenu à minimiser l'importance de terminer la séance devant lui.

«Honnêtement, je n'y ai pas pensé. C'est certain que nous voulons toujours obtenir le meilleur temps - c'est de la course -, mais je ne voulais pas uniquement terminer devant Bottas. Il y avait aussi Sebastian [Vettel] et Lewis [Hamilton] en piste.» Massa, qui avait annoncé sa retraite à l'issue de la dernière saison, est revenu sur sa décision à la suite du départ de Bottas pour Mercedes. Il devrait agir à titre de mentor pour Lance Stroll cette saison.

Le pilote âgé de 35 ans a pu effectuer un retour-surprise après qu'un poste se soit ouvert au sein de l'écurie allemande lorsque le champion en titre, Nico Rosberg, a annoncé contre toute attente sa retraite, l'hiver dernier.

Baromètre

Massa, Bottas, Vettel et Hamilton ont fait partie de la dizaine de pilotes qui ont entamé lundi le premier bloc d'essais hivernaux, qui s'étalera jusqu'à jeudi inclusivement. Un deuxième bloc d'essais suivra ensuite du 7 au 10 mars.

Ces essais hivernaux servent habituellement de baromètre aux équipes afin de mesurer leurs progrès par rapport au plateau depuis la saison dernière. Williams avait terminé 2016 au cinquième rang du championnat des constructeurs, derrière Mercedes, Red Bull, Ferrari et Force India.

Mardi, Stroll effectuera ses premiers tours de piste officiels en F1. La saison se mettra en branle avec la présentation du Grand Prix d'Australie, à Melbourne, le 26 mars.

Les essais hivernaux sont d'autant plus essentiels cette saison que d'importants changements aux règlements concernant la taille et la masse des châssis ont été apportés, ainsi qu'aux dimensions des ailerons et des pneus (plus larges qu'en 2016) afin d'augmenter l'appui aérodynamique des monoplaces.

Après la conclusion de la séance, de nombreux pilotes ont souligné que ceux-ci leur avaient causé certains maux de tête. Massa en a d'ailleurs profité pour rappeler qu'il ne s'agissait que de la première journée d'essais hivernaux, et qu'en conséquence il ne fallait pas trop accorder d'importance aux résultats.

«De manière générale, je suis assez satisfait, a-t-il résumé. Vous savez, nous avons effectué plus de 100 tours, et avec tous les problèmes de fiabilité que les autres voitures ont éprouvés, je trouve que nous nous en sommes bien sortis.»

«Nous avons éprouvé quelques petits pépins en matinée, comme c'est souvent le cas à ce stade-ci de la saison, mais l'équipe a bien récupéré», a renchéri le directeur de la performance chez Williams, Rob Smedley.

Manque de chance pour McLaren

Parmi les équipes moins chanceuses figure notamment McLaren. La voiture de Fernando Alonso est demeurée stationnée dans le garage de l'équipe pendant des heures après avoir effectué une seule sortie, tandis que les mécaniciens tentaient de réparer un problème hydraulique avec son moteur Honda. Le pilote Red Bull Daniel Ricciardo n'a guère fait mieux, étant remorqué après seulement quatre tours au volant de sa nouvelle RB13. Une fois le problème de capteur réglé, l'Australien a éprouvé des ennuis avec la batterie de la voiture et a écourté sa séance en piste. 




publicité

publicité

la liste:1710:liste;la boite:91290:box

En vedette

Précédent

publicité

la boite:1608467:box; tpl:300_B73_videos_playlist.tpl:file;

Les plus populaires : Le Soleil

Tous les plus populaires de la section Le Soleil
sur Lapresse.ca
»

CONTRIBUEZ >

Vous avez assisté à un évènement d'intérêt public ?

Envoyez-nous vos textes, photos ou vidéos

Autres contenus populaires

image title
Fermer