Trail de la nuit polaire: engouement pour la course sur neige

Équipés d'une lampe frontale, les coureurs pouvaient franchir... (Photo Olivier Mura)

Agrandir

Équipés d'une lampe frontale, les coureurs pouvaient franchir les parcours d'une distance de 6 km, 13 km ou 20 km. Le mercure se situant près du point de congélation a toutefois rendu les conditions de neige plus difficiles, mais a ravi certains participants un peu moins frileux que les autres.

Photo Olivier Mura

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

(Québec) Le Trail de la Nuit polaire a gagné son pari. La compétition de course sur neige, qui a décidé de déménager ses activités à la station touristique Duchesnay, a pour sa quatrième présentation attiré 575 coureurs, ce qui est au-delà de l'objectif que s'étaient fixé les organisateurs.

Très satisfaits et heureux que la météo ait joué en leur faveur, la coordonnatrice aux communications, Marline Côté, et ses collègues étaient ravis du nombre élevé de participants. «On a gagné notre pari en déménageant», a-t-elle expliqué au Soleil, alors que les trois dernières courses avaient lieu au Sentier La Balade, à Lévis.

Équipés d'une lampe frontale, les coureurs pouvaient franchir les parcours d'une distance de 6 km, 13 km ou 20 km. Le mercure se situant près du point de congélation a toutefois rendu les conditions de neige plus difficiles. «Le sol était mou. C'était difficile pour les chevilles et les mollets», a relaté Mme Côté.

Événement familial

Soupe réconfortante, chocolat chaud, animation musicale, feu de joie, maquillage et mascotte ont fait de ce rendez-vous qui gagne en popularité un événement familial.

«On sent qu'il y a un intérêt pour la course sur la neige», a indiqué la coordonnatrice, avouant que le Trail de la Nuit polaire est la plus grosse course du genre au Québec.

L'objectif de 550 inscriptions ayant été atteint rapidement, les organisateurs ont dû arrêter les inscriptions il y a une semaine afin de conserver le côté intime de la compétition. «On ne voulait pas grossir trop vite. [...] C'est bien de garder ça intime. C'est ce qui fait notre marque», a confié Mme Côté pour expliquer la décision des organisateurs. Pour l'instant, le comité souhaite faire un bilan de cette quatrième présentation avant de réfléchir à une potentielle expansion de l'événement.

Partager

publicité

publicité

la liste:1710:liste;la boite:91290:box

En vedette

Précédent

publicité

la boite:1608467:box; tpl:300_B73_videos_playlist.tpl:file;

Les plus populaires : Le Soleil

Tous les plus populaires de la section Le Soleil
sur Lapresse.ca
»

CONTRIBUEZ >

Vous avez assisté à un évènement d'intérêt public ?

Envoyez-nous vos textes, photos ou vidéos

Autres contenus populaires

image title
Fermer