Usain Bolt lève le pied

Bolt a indiqué que ses projets immédiats à... (AFP)

Agrandir

Bolt a indiqué que ses projets immédiats à la retraite sont «d'à peu près rien faire.»

AFP

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Associated Press
Monaco

L'homme le plus rapide au monde lève le pied. Usain Bolt a répété qu'il n'a pas l'intention de courir le 200 mètres à sa dernière saison, conscient que son record du monde de 19,19 secondes est maintenant hors de sa portée.

S'adressant aux journalistes vendredi à Monaco avant le gala de la Fédération internationale d'athlétisme (IAAF) qui lui a décerné pour la sixième fois le titre d'athlète de l'année, le Jamaïcain de 30 ans a déclaré qu'il croyait pouvoir courir sous la barrière des 19 secondes aux Jeux olympiques de Rio de Janeiro. Mais avant la finale, il a réalisé qu'il n'avait pas les jambes pour réaliser un record du monde.

«Après la saison dernière, j'ai compris que, peu importe l'effort que j'y mets à ce stade, il sera probablement difficile d'améliorer le record du monde du 200 mètres. Et c'est beaucoup de travail et pour moi, qui en est à la fin de ma carrière, je n'ai pas le désir de travailler davantage.»

Il n'a pas semblé davantage optimiste quant à la perspective de battre son record du monde de 9,58 secondes au 100 mètres. «Si je peux traverser ma saison, ce que je doute, sans blessures, alors tout est possible.»

Bolt a exclu un retour pour les Jeux de Tokyo en 2020. «Ce n'est pas pour me vanter, mais beaucoup de gens à 30 ans n'ont pas accompli ce que j'ai accompli. Donc, à mon avis, je pense avoir fait tout ce que je voulais», a souligné le nonuple champion olympique.

Il a tenu à souligner que sa dernière saison serait plus une tournée d'adieu qu'une dernière tentative d'ajouter à ses records. Il identifiera quelques courses dans ses villes préférées. Il a mentionné Ostrava, Lausanne et Paris. «Cette saison est beaucoup plus à l'intention des amateurs. Beaucoup de gens ont toujours voulu me voir en compétition et n'en ont pas eu l'occasion.»

Il y a certaines choses qu'il est certain qu'il ne fera pas :

  • Il a écarté une carrière au football américain en disant qu'il ne veut pas être frappé.
  • Il a fait une croix sur un passage en bobsleigh, comme la spécialiste des haies américaine Lolo Jones. «Quiconque me connaît sait que je ne suis pas fait pour le froid.»
  • Il n'y a aucune chance qu'il défie le champion olympique du 800 mètres David Rudisha dans une course de plus de 400 mètres. «Cela ne se produira pas. Pas même pour une bonne cause.»
Bolt a indiqué que ses projets immédiats à la retraite sont «d'à peu près rien faire. Plus d'entraînement. Je ne veux pas aller sur la piste à moins que je le veuille».

De Grasse «étoile montante»

L'IAFF a également nommé le Canadien Andre De Grasse «l'Étoile montante» de 2016. L'Ontarien de 22 ans a décroché une médaille dans chacune des trois épreuves auxquelles il a pris part à ses premiers Jeux olympiques en carrière, à Rio de Janeiro. Il a obtenu l'argent au 200 mètres, le bronze au 100 mètres et le bronze au relais 4 X 100 mètres.

De son côté, l'Éthiopienne Almaz Ayana a obtenu le titre d'athlète féminine de l'année. À Rio, elle a fracassé un record du monde en route vers l'obtention du titre olympique au 10 000 mètres. Son chrono de 29:17,45 était inférieur de plus de 14 secondes à la marque précédente.

Partager

publicité

publicité

la liste:1710:liste;la boite:91290:box

En vedette

Précédent

publicité

la boite:1608467:box; tpl:300_B73_videos_playlist.tpl:file;

Les plus populaires : Le Soleil

Tous les plus populaires de la section Le Soleil
sur Lapresse.ca
»

CONTRIBUEZ >

Vous avez assisté à un évènement d'intérêt public ?

Envoyez-nous vos textes, photos ou vidéos

Autres contenus populaires

image title
Fermer