Les hommes du Rouge et Or dominent sur les Plaines

Le coureur du Rouge et Or Yves Sikubwabo... (Le Soleil, Yan Doublet)

Agrandir

Le coureur du Rouge et Or Yves Sikubwabo a survolé le parcours de 10 km, samedi, sur les Plaines.

Le Soleil, Yan Doublet

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

(Québec) L'équipe masculine de cross-country du Rouge et Or avait placé la barre haut, en vue du Championnat universitaire canadien, qu'elle accueillait sur les plaines d'Abraham, samedi. Classé premier au pays, le club de Félix-Antoine Lapointe a rempli ses promesses, remportant le premier titre national par équipe de son histoire.

Menée de bout en bout par le phénomène lavallois Yves Sikubwabo, la course de 10 km des hommes - une boucle de 2,5km parcourue quatre fois - a été survolée par l'ancien de l'Université Guelph, qui a complété la distance avec un chrono 30:51,0. Un exploit en soi.

«Je connais bien le parcours; dans le détour, je me sentais bien et j'ai pris la décision d'y aller à fond. De là, il ne me restait plus qu'à tenir le coup jusqu'au bout», a indiqué le coureur à la cagoule bleue, qui a été suivi dans l'ordre par Declan White (Trinity Western, 30:56,0) et de Connor Darlington (McMaster, 30:57,9).

Le chrono de Sikubwabo - nommé en soirée athlète de l'année au pays -, combiné à ceux des quatre coureurs lavallois suivants - Antoine Thibeault (5e, 31:06,7), Alexandre Ricard (6e, 31:10,7), Emmanuel Boisvert (17e, 31:28,7) et Dany Racine (20e, 31:35,9) - a assuré au Rouge et Or son premier titre par équipe historique.

«Ça faisait longtemps qu'on y pensait, qu'on savait que le timing serait bon, parce que ce serait à la maison, avec plusieurs vétérans en fin de parcours universitaire, qui sont prêts à tout donner pour l'équipe. Ç'a été une super saison et de conclure ça à la maison avec une victoire, la première de l'histoire du programme, c'est super!» a commenté Félix-Antoine Lapointe, entraîneur de l'année au Canada, fier du pointage obtenu par son équipe (43 points) et la nomination de Sikubwabo, Thibeault et Ricard et sur l'équipe d'étoiles.

Les filles 15e

Chez les femmes, le Rouge et Or n'a pas été en mesure de remplir son objectif le plus optimiste d'une place parmi les 10 premières formations ou plus réaliste d'un top 12, se contentant d'une 15e position. Aurélie Dubé-Lavoie a été la meilleure du groupe en terminant au 16e rang de la course de 6 km (22:32,8).

«Il y a une petite déception à ce niveau-là, mais c'est sûr qu'on avait une équipe qui est jeune. Je pense qu'Aurélie Dubé-Lavoie ait fini dans le top 20, c'est positif pour le futur et on a des bonnes recrues qui se sont engagées à venir chez nous l'année prochaine, alors on va renverser cette tendance-là», a prédit Lapointe.

C'est Claire Sumner (Guelph) qui a remporté l'épreuve, en un temps de 21:08,4. Quant à son université, elle a enlevé haut la main la compétition par équipe chez les femmes pour une 12e année consécutive.

«J'avais une coéquipière [Katelyn Ayers] devant moi et j'ai couru avec elle. On travaille comme ça tout le temps, alors je savais que j'avais ma place là. Je l'ai tranquillement remontée, je me sentais très forte et je l'ai dépassée dans le dernier tour», a dit Sumner, qui décroche ainsi un premier titre national en quatre ans sur le circuit universitaire.

Partager

publicité

publicité

la liste:1710:liste;la boite:91290:box

En vedette

Précédent

publicité

la boite:1608467:box; tpl:300_B73_videos_playlist.tpl:file;

Les plus populaires : Le Soleil

Tous les plus populaires de la section Le Soleil
sur Lapresse.ca
»

CONTRIBUEZ >

Vous avez assisté à un évènement d'intérêt public ?

Envoyez-nous vos textes, photos ou vidéos

Autres contenus populaires

image title
Fermer