Pleurs dans la pluie pour les filles du R et O rugby

Camille Provençal-Aubé enlace Anne-Marie Boulanger-Martel après ce qui... (Le Soleil, Yan Doublet)

Agrandir

Camille Provençal-Aubé enlace Anne-Marie Boulanger-Martel après ce qui pourrait être leur dernier match dans l'uniforme du Rouge et Or. Provençal-Aubé pourrait se joindre à l'équipe canadienne l'an prochain, tandis que Boulanger-Martel a écoulé ses cinq années d'admissibilité.

Le Soleil, Yan Doublet

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

(Québec) La guigne contre Concordia se poursuit. Pour une cinquième année de suite, les filles du Rouge et Or rugby ont perdu en ronde éliminatoire contre les Stingers, samedi, 31-24.

Ce revers en demi-finale de la conférence du Québec empêche les représentantes de l'Université Laval d'accéder au championnat canadien, puisque les deux équipes finalistes seront à Victoria (C.-B.) dans deux semaines, soit Concordia et Ottawa.

Rouge et Or et Stingers se sont affrontées en séries au cours des 10 dernières années, la formation anglophone de l'ouest de l'île de Montréal ayant le dessus pour une huitième fois.

«Il n'y a pas de recette d'année en année, car l'équipe qui nous a battues cette année n'est pas la même qui nous a battues il y a deux ans et encore moins celle de 2007», a expliqué l'entraîneur-chef de l'UL Dominique Duquette, après cette défaite crève-coeur encaissée sous la pluie, au stade de l'UL. À la barre depuis l'an dernier, Duquette est à bord depuis la création du programme, en 2005.

À l'instar de plusieurs de ses protégées une fois le sifflet final entendu, Duquette a été incapable de retenir ses larmes à l'évocation des finissantes comme Meijda Ben Saïd et Anne-Marie Bélanger-Martel. Ou de ses joueuses qui ne reviendraient pas l'an prochain parce qu'elles ont fini leur baccalauréat ou qu'elles se joindront à l'équipe nationale canadienne, telles Fabiola Forteza et Camille Provençal-Aubé.

Vendredi, Forteza avait été nommée meilleure joueuse universitaire au Québec cette saison et Justine Pelletier meilleure recrue. Pelletier a fait sa part avec deux essais en première demie, samedi, le Rouge et Or rentrant au vestiaire avec une priorité de 17-7.

Occasions manquées

«On pensait avoir pris le contrôle en première demie, mais on a quand même manqué des occasions de marquer plus de points et ç'a fait mal à la fin. Puis on n'a pas retouché au ballon avant les 10 dernières minutes! Le ballon, en deuxième demie, on ne l'a pas eu», n'a pu que constater Duquette.

Au retour de la courte pause de la mi-temps, les Stingers ont enfilé quatre essais sans réplique, rendant vaine l'ultime réussite des locales dans la dernière minute de jeu, une oeuvre de Provençal-Aubé.

Partager

publicité

publicité

la liste:1710:liste;la boite:91290:box

En vedette

Précédent

publicité

la boite:1608467:box; tpl:300_B73_videos_playlist.tpl:file;

Les plus populaires : Le Soleil

Tous les plus populaires de la section Le Soleil
sur Lapresse.ca
»

CONTRIBUEZ >

Vous avez assisté à un évènement d'intérêt public ?

Envoyez-nous vos textes, photos ou vidéos

Autres contenus populaires

image title
Fermer