Hamilton rejoint Fangio et Senna

Lewis Hamilton... (AFP, Andrej ISAKOVIC)

Agrandir

Lewis Hamilton

AFP, Andrej ISAKOVIC

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Associated Press
Monza, Italie

Le Britannique Lewis Hamilton a décroché la position de tête en vue du Grand Prix de Formule 1 d'Italie, grâce à une solide prestation samedi.

Le pilote Mercedes a réalisé un temps de 1:21,135 et a devancé son coéquipier Nico Rosberg par ,478 seconde.

«La sensation pendant le dernier tour était incroyable, a déclaré Hamilton. Tout était à point et j'ai pu réaliser un chrono exceptionnel.»

Du coup, il a égalé la marque de cinq positions de tête en carrière à Monza que se partageaient Juan Manuel Fangio et Ayrton Senna.

«Je me sens extrêmement fier et honoré d'être inclus avec Senna et Juan Manuel, des pilotes incroyables, et je n'ai jamais pensé que mon nom serait mentionné dans la même phrase que le leur», a souligné le Britannique, qui a signé une 56e pole position en carrière. «Alors oui, je suis fier de cela.»

Hamilton a aussi mis fin à la séquence de trois positions de tête consécutives de Rosberg.

«Je connaissais un bon week-end jusque-là, et j'ai effectué de bons tours de piste aujourd'hui, mais je n'étais tout simplement pas assez rapide. Le problème, je pense, c'est que Hamilton a connu sa meilleure séance de qualifications depuis longtemps.»

Le détenteur de la pole position à Monza a gagné chacune des six dernières courses, un tour de force que Hamilton a lui-même réalisé en trois occasions. Depuis l'année 2000, 13 des 16 pilotes ayant pris le départ de la première place ont gagné cette course.

Cette proportion de réussite des détenteurs de la pole position à Monza est plus grande encore qu'à Monaco, où le meilleur pilote à l'issue des qualifications est sorti victorieux 11 fois lors des 17 derniers rendez-vous.

Pas assez rapides

Sebastian Vettel, au volant de sa Ferrari, s'est classé troisième à huit dixièmes de seconde de Hamilton. Son coéquipier, Kimi Raikkonen, a quant à lui pris le quatrième rang.

«Nous ne sommes tout simplement pas assez rapides, a constaté Vettel, après que les Ferrari eurent terminé plus loin des Mercedes que lors des qualifications de 2015 à Monza.

«C'est à nous de reprendre le terrain perdu.»

Valtteri Boltas, sur Williams, a réalisé le cinquième temps de la session de qualification, devant les Red Bull de l'Australien Daniel Ricciardo et du Néerlandais Max Verstappen.

Felipe Massa, sur Williams, de même que Fernando Alonso et Jenson Button, tous deux sur McLaren, font partie du groupe de pilotes ayant été éliminés à l'issue de la deuxième ronde de qualifications.

L'avance de Hamilton sur Rosberg au classement du championnat des pilotes a été réduite à neuf points à la suite de la victoire de Rosberg lors du Grand Prix de la Belgique la semaine dernière.

Dimanche, Hamilton tentera de devenir le premier pilote depuis Fangio, en 1955, à signer trois triomphes consécutifs à Monza.

Partager

publicité

publicité

la liste:1710:liste;la boite:91290:box

En vedette

Précédent

publicité

la boite:1608467:box; tpl:300_B73_videos_playlist.tpl:file;

Les plus populaires : Le Soleil

Tous les plus populaires de la section Le Soleil
sur Lapresse.ca
»

CONTRIBUEZ >

Vous avez assisté à un évènement d'intérêt public ?

Envoyez-nous vos textes, photos ou vidéos

Autres contenus populaires

image title
Fermer