La belle-mère de Bernie Ecclestone kidnappée

Le patron de la F1, Bernie Ecclestone, est... (AFP)

Agrandir

Le patron de la F1, Bernie Ecclestone, est victime d'une tentative d'extorsion de près 50 millions de dollars. C'est la rançon exigée par les ravisseurs de sa belle-mère. On le voit ici en compagnie de son épouse, Fabiana Flosi, le 2 septembre 2013, à la première du film Rush à Londres.

AFP

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Agence France-Presse
Sao Paulo, Brésil

La belle-mère du patron de la Formule 1, le Britannique Bernie Ecclestone, a été enlevée dans la mégapole brésilienne de São Paulo où elle vit, ont rapporté la télévision Globo et l'hebdomadaire Veja.

L'information n'a été ni confirmée ni infirmée par les autorités brésiliennes et l'entourage de M. Ecclestone.

La Brésilienne Aparecida Schunck Flosi Palmeira, 67 ans, a été kidnappée vendredi à Interlagos, un quartier de Sao Paulo où se trouve le circuit brésilien du Grand Prix de Formule 1, a indiqué lundi soir TV Globo, la première chaîne du Brésil.

«Nous ne pouvons ni commenter ni confirmer cette affaire. Dans les cas d'enlèvements présumés, c'est notre façon de procéder pour protéger la vie des personnes qui peuvent être en danger», a déclaré à l'AFP un porte-parole du secrétariat à la Sécurité (ministère régional) de Sao Paulo.

«Nous ne pouvons rien confirmer», a déclaré un porte-parole de la police militaire (PM) de Sao Paulo également interrogé par l'AFP.

Une porte-parole de M. Ecclestone à Londres a également indiqué qu'il ne ferait aucun commentaire.

Les présumés ravisseurs sont en contact avec la famille, a précisé TV Globo. Selon l'hebdomadaire Veja, ils auraient exigé le paiement en espèces d'une rançon en livres sterling d'un montant de 120 millions de réais (47,6 millions $CAN).

La belle-mère d'Ecclestone a été kidnappée chez elle dans le quartier huppé de Jardin Santa Helena à Interlagos par un groupe d'hommes qui se sont fait passer pour des livreurs, ont raconté des voisins à l'AFP.

«Quand on leur a ouvert la porte, ils sont entrés avec une boîte dans les mains et ont demandé à la bonne d'appeler sa patronne, puis ils l'ont obligée à sortir avec sa voiture», a précisé un voisin sous couvert d'anonymat.

Un autre a ajouté que cela «n'avait pas duré plus de dix minutes».

«Une femme guerrière»

Aparecida Palmeira est la mère de la Brésilienne Fabiana Flosi, 38 ans, qui a rencontré le milliardaire Ecclestone, 85 ans, quand elle travaillait dans l'organisation du GP d'Interlagos à Sao Paulo, en 2009.

Le couple s'est marié en Suisse et vit à Londres.

Avant de déménager à Interlagos quand sa fille a épousé le milliardaire, Aparecida Schunck vivait dans un quartier pauvre de la zone sud de Sao Paulo à Santa Francisca Cabrini.

Une de ses voisines de l'époque de cette favela se la rappelle comme «une femme guerrière» et «généreuse».

Les enlèvements contre rançon étaient fréquents au Brésil à la fin des années 90 et au début des années 2000, mais ils ont diminué avec la création de commissariats spéciaux et une répression policière plus sévère.

Beaucoup de personnes visées à l'époque étaient des proches de joueurs de foot comme la mère de Robinho en 2004, séquestrée pendant 41 jours dans la banlieue de Sao Paulo et qui aurait été libérée après le paiement de 200 000 dollars bien que les avocats du footballeur n'aient jamais confirmé.

Un autre cas fut celui du père de Romario en 1994, libéré après le paiement d'une rançon. La soeur du footballeur Hulk avait été enlevée pendant 24 heures en 2012 dans le Nordeste.

Partager

publicité

publicité

la liste:1710:liste;la boite:91290:box

En vedette

Précédent

publicité

la boite:1608467:box; tpl:300_B73_videos_playlist.tpl:file;

Les plus populaires : Le Soleil

Tous les plus populaires de la section Le Soleil
sur Lapresse.ca
»

CONTRIBUEZ >

Vous avez assisté à un évènement d'intérêt public ?

Envoyez-nous vos textes, photos ou vidéos

Autres contenus populaires

image title
Fermer