GP de Hongrie: «Tout s'est joué au départ», dit Hamilton

Lewis Hamilton a remporté dimanche en Hongrie sa... (AP, Zsolt Czegledi)

Agrandir

Lewis Hamilton a remporté dimanche en Hongrie sa 5e victoire de la saison 2016, soit une de que Michael Schumacher, ce que le pilote trouve «incroyable».

AP, Zsolt Czegledi

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Agence France-Presse
BUDAPEST

Lewis Hamilton a remporté dimanche en Hongrie sa 5e victoire de la saison 2016, dont trois d'affilée, et la 48e de sa carrière en F1, puis il a souligné que «tout s'est joué au départ».

Q Qu'est-ce que ça vous fait de gagner ici pour la 5e fois, soit une de plus que Michael Schumacher?

R C'est incroyable d'entendre ça, que je dépasse Michael Schumacher, car je le voyais gagner ici quand j'étais un jeune pilote. Je n'aurais pas su comment le faire sans tous les gens fantastiques qui m'ont entouré dans mes écuries [McLaren et Mercedes]. C'est une journée incroyable et je dédie cette victoire aux fans, car ils font de cette course ce qu'elle est. Mon équipe a fait un travail fantastique cette fin de semaine, comme toujours, notamment en termes de stratégie, donc je tiens à les remercier. Quelle journée...

Q Comment avez-vous vécu cette course de l'intérieur?

R Je me suis fait plaisir dans ce Grand Prix. C'était une belle bagarre entre nous trois [avec Rosberg et Ricciardo]. Tout s'est joué au départ. Par rapport aux essais, j'ai bien contrôlé la course, mais je ne savais pas combien de temps mes pneus allaient tenir. C'était un peu compliqué avec les pilotes attardés, en fin de course, mais j'ai réussi à garder un bon rythme et je n'ai pas fait d'erreur, mais tout d'un coup j'ai réalisé que Nico était revenu juste derrière moi [à 6 dixièmes de seconde]. C'était un GP très physique, le plus dur depuis que je viens ici. J'aime beaucoup courir ici, notamment parce qu'il y a des filles superbes sur la grille de départ et dans toute la ville. Je vais faire la fête ce soir, après un bon dîner, et demain, j'irai un peu visiter.

Q Vous avez demandé samedi que les consignes sur les double drapeaux jaunes soient clarifiées, pourquoi et comment?

R Il faut que les commissaires soient consistants. En cas de double drapeau jaune, il faut être prêt à s'arrêter. Nico n'a pas été pénalisé, donc ça veut dire que maintenant il est possible de ne perdre qu'un dixième de seconde sous le régime des double drapeaux jaunes, qu'il suffit de lever un peu le pied. Ce n'était pas le cas auparavant, c'est ce qui s'est passé hier et Nico n'a pas été pénalisé [il a conservé sa pole position]. Ça doit être absolument clarifié avant le prochain GP.

Propos recueillis sur le podium et en conférence de presse

Partager

publicité

publicité

la liste:1710:liste;la boite:91290:box

En vedette

Précédent

publicité

la boite:1608467:box; tpl:300_B73_videos_playlist.tpl:file;

Les plus populaires : Le Soleil

Tous les plus populaires de la section Le Soleil
sur Lapresse.ca
»

CONTRIBUEZ >

Vous avez assisté à un évènement d'intérêt public ?

Envoyez-nous vos textes, photos ou vidéos

Autres contenus populaires

image title
Fermer