Transat Québec-Saint-Malo: l'Arkema doublé après Percé

Le French Tech Rennes Saint-Malo de Gilles Lamiré... (Tirée du site Internet de la Transat Québec-Saint-Malo)

Agrandir

Le French Tech Rennes Saint-Malo de Gilles Lamiré était le nouveau meneur en fin de soirée, tout juste devant le Ciela Village de Thierry Bouchard.

Tirée du site Internet de la Transat Québec-Saint-Malo

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

(Québec) Installé en tête de la neuvième Transat Québec-Saint-Malo depuis le départ de Québec, dimanche, l'Arkema du skip Lalou Roucayrol a cédé le pas à deux adversaires entre Percé et les Îles-de-la-Madeleine, mardi soir.

Le French Tech Rennes Saint-Malo de Gilles Lamiré était le nouveau meneur en fin de soirée, tout juste devant le Ciela Village de Thierry Bouchard. Les trois trimarans de 50 pieds s'approchaient de Havre-Aubert, puisque les quatre navires de cette catégorie doivent contourner les Îles-de-la-Madeleine au sud avant de foncer vers Saint-Pierre-et-Miquelon.

Les monocoques de 40 pieds, au nombre de 19, font pour leur part une ligne droite entre Percé et Saint-Pierre. La lutte demeure féroce en classe 40 avec encore les six premières embarcations dans un rayon de cinq milles nautiques (9 km).

Mardi soir, le Britannique Phil Sharp, aux commandes de l'Imerys, avait pris la position de tête devant l'Espagnol Tales 2 de Gonzalo Botin. Pendant ce temps, le Français Thibault Vauchel-Camus et son Solidaires en peloton-Arsep, premiers de la catégorie durant les deux premiers jours, étaient relégués au sixième échelon après avoir contourné la bouée de Gaspé.

Reparti de Québec, lundi après-midi, après s'être échoué à la hauteur de l'île d'Orléans peu après le départ de dimanche, le mono40 Obportus 3 d'Olivier Roussey avait dépassé la bouée de Rimouski et se trouvait devant Métis-sur-Mer, en milieu de soirée.

Grand départ mercredi du bassin Louise de Québec, à 16h, des deux trimarans ultimes Spindrift 2 et Musandam-Oman Sail. Deux géants des mers ultrarapides mesurant respectivement 130 et 70 pieds qui rattraperont les autres concurrents malgré leurs 75 heures de retard. On prédit au Spindrift 2 le record de cette plus ancienne course transatlantique à la voile d'ouest en est.

Partager

À lire aussi

publicité

publicité

la liste:1710:liste;la boite:91290:box

En vedette

Précédent

publicité

la boite:1608467:box; tpl:300_B73_videos_playlist.tpl:file;

Les plus populaires : Le Soleil

Tous les plus populaires de la section Le Soleil
sur Lapresse.ca
»

CONTRIBUEZ >

Vous avez assisté à un évènement d'intérêt public ?

Envoyez-nous vos textes, photos ou vidéos

Autres contenus populaires

image title
Fermer