LeBron James, porteur d'espoir

LeBron James a complètement dominé Stephen Curry lors... (AP, Tony Dejak)

Agrandir

LeBron James a complètement dominé Stephen Curry lors du sixième match de la finale de la NBA opposant les Cavaliers de Cleveland aux Warriors de Golden State.

AP, Tony Dejak

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Associated Press
Cleveland

La famille de LeBron James, ses amis proches et quelques passants qui voulaient le voir ont attendu dans les couloirs de l'aréna comme c'est le cas depuis qu'il domine les circuits collégiaux.

Ils l'ont salué tôt vendredi après le sixième match de la finale de la NBA, au cours duquel James a amassé 41 points dans un deuxième match de suite face aux Warriors de Golden State. Il a dominé Stephen Curry, le regardant de haut après un bloc des plus imposants.

Alors que le garde Isiah Thomas et l'acteur Jamie Foxx regardaient, James a embrassé sa mère Gloria et a sauté dans sa camionnette de luxe de marque Mercedes-Benz pour se diriger vers Akron.

«Il reste un seul match», avait-il dit quelques instants auparavant.

Une victoire de plus pour compléter la plus importante remontée dans l'histoire de la finale de la NBA et à une victoire du championnat, celui pour lequel James est revenu à la maison.

Jouant à un niveau que peu de joueurs ont atteint, James a mené Cleveland au seuil d'un premier championnat professionnel depuis 1964. Grâce à des prestations sans faille consécutives, il a insufflé de l'espoir à des générations de partisans qui ont connu des années de misère et qui espèrent que la disette prendra fin dimanche.

En retard 3-1 dans la série, les Cavaliers sont revenus à une stratégie qui a bien servi James : donnez-lui le ballon et tassez-vous du chemin.

Paraissant hésitant lors des deux premiers matchs de la série, il est depuis en mode attaque et a le dessus sur Curry. Les Warriors semblent également confus en défensive et laissent du temps et de l'espace au boulet de démolition qui se cache dans l'uniforme no 23.

Et lorsque les Warriors s'ajustent et le freinent, James repère un coéquipier libre. Jeudi, James était au sommet de sa forme, enfilant 3 tirs de trois points et ajoutant 11 aides, 8 rebonds, 4 vols et 3 blocs. Il a inscrit 18 points de suite entre le troisième et le quatrième quart et a été impliqué dans 27 paniers consécutifs. «Il nous a dit au quatrième quart : ''Reprenez le ballon et je m'occupe de l'autre côté''», a révélé l'attaquant Richard Jefferson.

En deux matchs éliminatoires, James a totalisé 82 points, 24 rebonds, 18 aides, 7 tirs de trois points, 6 blocs et n'a commis que 3 revirements, même s'il transporte le ballon à presque chaque possession.

Warriors à l'amende

Par ailleurs, l'entraîneur des Warriors de Golden State, Steve Kerr, et son joueur étoile, Stephen Curry, ont écopé d'une amende de 25 000 $US chacun vendredi pour des incidents qui se sont produits lors du match no 6 de la série finale de la NBA.

Kerr a été puni pour avoir critiqué publiquement l'arbitrage après le match, qui a été remporté 115-101 par les Cavaliers de Cleveland. Curry a été sanctionné pour avoir lancé son protecteur buccal dans les gradins après avoir commis une faute alors qu'il restait 4:22 à la rencontre.

Partager

publicité

publicité

la liste:1710:liste;la boite:91290:box

En vedette

Précédent

publicité

la boite:1608467:box; tpl:300_B73_videos_playlist.tpl:file;

Les plus populaires : Le Soleil

Tous les plus populaires de la section Le Soleil
sur Lapresse.ca
»

CONTRIBUEZ >

Vous avez assisté à un évènement d'intérêt public ?

Envoyez-nous vos textes, photos ou vidéos

Autres contenus populaires

image title
Fermer